cabane

Un week-end dans les Cabanes des Grands Chênes – Éco-domaine luxueux

♪♫♪ The Beach Boys – God Only Knows ♪♫♪

Début mars, nous avons fait la réouverture du domaine des Grands Chênes, dans l’Oise. Un peu tôt en saison pour vraiment profiter du soleil et de sa chaleur, je vous l’accorde. ^^ Nous avons été conviés Adrien et moi par Coucoo, à dormir dans une de ces cabanes grand luxe, perchées en haut d’un arbre.
En effet, contrairement aux autres cabanes du même type que nous avons pu tester (en 2011 en Mayenne et en 2015 dans l’Oise également) celles-ci disposent toutes de l’eau courante, de l’électricité et même d’un bain nordique extérieur, sur la terrasse de la cabane ! Le luxe, donc.

« Fondées en 2015, les cabanes Coucoo Grands Chênes ont trouvé refuge dans l’Oise, sur le domaine du Golf et du Château de Raray, rendu célèbre par Jean Cocteau dans son film de « la Belle et la Bête ». Un décor fantasmagorique à seulement 60 km au Nord de Paris, pour une escapade inoubliable. Le site compte 17 cabanes discrètement implantées dans des chênes bi-centenaires exceptionnels, cachées des greens et loin, très loin du tumulte de la ville ! Elles sont toutes équipées d’eau, d’électricité, de salle de bain et certaines d’un bain nordique privatif sur la terrasse pour un moment de bien-être à l’état sauvage ! »
Coucoo est donc le nom qui regroupe 4 différents domaines, basés sur le même concept, à différents endroits en France :

  • Coucoo Grands Chênes, dans l’Oise (là où nous sommes allés)
  • Coucoo Grands Reflets, sur le territoire de Belfort, près de l’Alsace
  • Coucoo Grands Lacs, en Franche-Comté
  • Coucoo Grands Cépages, au cœur de la Provence

L’accueil y est chaleureux, attentionné, on peut se procurer des produits locaux artisanaux réalisés par des passionnés (miel, biscuits, bière, jus de pomme…) et quasiment tout ce que vous pouvez déguster au sein de votre cabane est local. Mention très spéciale au petit déjeuner, absolument parfait ! On nous a conduit en voiturette électrique jusqu’à notre cabane, à travers un chemin boisé. Elle est située à 1km du parking; nous avons fait le retour à pied le lendemain, en nous baladant, à la découverte des autres cabanes. Nous étions absolument seuls ce jour là, nous ne nous serions évidemment pas permis de monter voir s’il y avait eu des gens à l’intérieur 😉
Température extérieur ce week-end là ? Environ 5°… Le bain nordique a donc été plus qu’idéal pour profiter de l’extérieur de la cabane, en ayant chaud ! On nous avait préparé le bac avec une eau à 38-40° : tout simplement parfait !!! Pour en profiter pleinement : maillot de bain obligatoire. L’eau du bac n’est pas changée entre deux visiteurs, mais elle est bien filtrée régulièrement grâce à un système autonome. D’où le « éco-domaine » : il n’y a pas de gâchis d’eau, équipement basse consommation pour l’électricité (les éclairages d’appoint sont eux, alimentés par des panneaux solaires) nourriture locale et de saison, le bois des cabanes est français, le domaine participe au tri sélectif…

Le seul point négatif ? Ces cabanes sont victimes de leur succès : toutes les nuits de samedi à dimanche sont bookées jusqu’à des mois à l’avance. Il ne vous reste qu’à faire comme nous : venir un vendredi, pour y passer la nuit; ou mieux : venir en semaine et être absolument seuls et tranquilles 😉 Notez que l’on n’a fait qu’apercevoir de loin une ou deux cabanes depuis la notre : la cabane Spa Étoilée. C’est donc en toute quiétude que vous pouvez profiter de votre terrasse personnelle, sans aucun vis-à-vis (d’autant plus quand la nature est luxuriante : les feuilles des arbres vous dissimulent parfaitement).
C’est à tester au moins une fois dans sa vie, pour peu que vous soyez un minimum aventureux, que vous aimiez le contact avec la nature et que l’idée de dormir à plus de 8m au-dessus du sol ne vous effraie pas. Je n’ai pas du tout eu de sensation de vertige : la terrasse est entièrement protégée par une barrière et les arbres autour empêchent toute sensation de « vide », à mon sens. Alors, prêts à tenter l’expérience ?

Je portais :
Bikini via Dolphin Love Swim
Parka imperméables via Boden
Pull H&M Conscious (old)
Jean via Closed
Baskets vegan Vans
Bonnet Asos (old)
Lunettes de soleil dispos ici

Coucoo Grands Chênes
4 rue Nicolas de Lancy
Château de Raray
60810 Raray

Infos réservation:
03 44 58 39 08
info@cabanesdesgrandschenes.com
cabanesdesgrandschenes.com
Cabanes perchées : 17 dont 14 duo et 3 familiales (de 3 à 5 personnes)
Tarifs : de 180 € à 325 € la nuit, petit déjeuner inclus

A faire : Practice de Golf mais aussi parcours 9 et 18 trous, promenade dans les jardins du Château de Chantilly, visite du musée du Château de Compiègne, vol en Montgolfière pour continuer de prendre de la hauteur, vélo…

Le nid dans l’arbre

Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_1Mais où passer une nuit insolite ? Dans une cabane perchée en haut d’un chêne, bien sûr !
Souvenez-vous, nous étions partis en excursion en Mayenne en août 2011, dormir dans une cabane dans un arbre ! Rebelote, nous avons chargé les vélos à l’arrière de la voiture de mes parents, direction l’Oise cette fois. Pratique car à seulement une petite heure de Paris, contre au moins quatre ou cinq heures de route pour la Mayenne.
Ceux qui nous connaissent ne sont pas étonnés par cette passion de l’aventure, de la recherche de weekend au vert original et de découvertes à vélos. Nous avons gardé notre âme d’enfant Adrien et moi, c’est donc très enthousiastes que nous sommes partis fêter nos 7 ans de couple au Nid dans l’arbre.
Attention, le GPS ne vous y emmènera pas précisément, il faut téléphoner pour qu’on vous indique la bonne direction. La raison est simple : l’ex panneau indiquant les cabanes dans les arbres rameutait beaucoup trop de touristes intrigués et finalement déçus de ne pas pouvoir y dormir : il faut réserver en ligne des semaines (voire des mois, si vous décidez d’y passer la nuit du samedi au dimanche) à l’avance. Le succès complet !
Nous y sommes allés début octobre, mais nous avons eu très très, très froid la nuit ! La couette de notre jolie cabane « La Clé des Champs » était très chaude, mais le réchaud au fioul dégageait une odeur atroce qui m’a donné la nausée, nous n’avons donc pas chauffé. J’avais choisi cette cabane car elle est accessible par une échelle grimpant le long d’un arbre, en haut duquel se situe une petite plateforme d’où vous empruntez alors une courte tyrolienne. Suspendu au-dessus du sol, à environ 8-10m, vous ralliez alors la cabane (évitez d’avoir oublié d’acheter le pain… ha ha !)

Évidemment, pour jouer aux acrobates, vous êtes équipé d’un baudrier d’escalade, munis de mousquetons. Vous devez vous sécuriser tout le temps de l’escalade le long de l’arbre et doublement attaché au câble de la tyrolienne. Je vous rassure, j’ai un peu le vertige et pourtant j’ai été tout à fait capable de faire des allers et retours du sol à notre cabane. C’est en revanche interdit aux somnanbules, femmes enceintes, personnes cardiaques, ayant de graves problèmes de vue, enfants de moins de 10 ans… ainsi qu’à nos amis les animaux.
J’ai adoré que ce spot soit à 10 minutes en voiture de la fôret de Compiègne, où nous avons fait de longues balades à vélos, samedi (16km) et dimanche (16,5 km). Si vous avez envie de partager une nuit romantique, insolite, en plein cœur de la nature, au calme, en vous éclairant à la bougie la nuit tombée : foncez ! Le petit plus rigolo : remonter le panier de petit déjeuner par une corde coulissant sur une poulie. Les thermos gardent le chocolat, thé ou café bien au chaud des heures durant.

P.S : Je n’avais délibérément pas emporté mon réflex Nikon ce weekend. Quasiment toutes les photos ont été prises avec mon téléphone Samsung Galaxy S6 Edge + (j’ai tourné dans leur spot web d’ailleurs) et certaines avec mon Olympus PEN E-PL7, objectif Lumix 20mm.

♫♪♫ Priscilla Ahn – Living in a tree ♪♫♪

Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_2 Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_3 Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_4 Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_5

« Bon, dans cinq minutes, je nous considère comme définitivement perdus… »Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_5_5Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_6_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_8_3Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_9_3

Moment de grâce : une biche traverse la route devant nous, au loin. Elle nous a regardé puis a tranquillement continué son chemin… Magique ! J’aurais aimé avoir mon Nikon avec mon objectif 18-200 mm à ce moment là pour zoomer.Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_9_4Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_9_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_6

Le charmant village de Saint-Jean-aux-Bois. Des maisonnettes adorables, un calme apaisant et une grande église qui avait l’air bien ancienne depuis laquelle on entendait de l’orgue. ♫♪♫ Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_7 Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_7_2 Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_8 Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_9_5Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_9_6Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_9_7Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_9Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_8_4Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_8_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_9_9

Équipés et prêts à grimper pour la nuit !Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_10 Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_11 Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_12Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_34Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_13Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_13_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_14Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_14_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_15Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_16Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_16_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_16_3Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_16_4Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_33Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_17Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_18Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_19Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_19_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_20Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_22Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_22_2

Le Shetland le plus chou de tous les temps ! Il était bien poussiéreux mais tellement câlin et curieux. Comme tous les poneys, il était très glouton et cherchait une friandise dans mes mains et sur mon manteau. Je n’avais rien à lui donner, alors je l’ai laissé bavouiller sur moi en lui faisant des gratouilles derrière les oreilles et sur le chanfrein. DADDY, I WANT A PONY !!!! ♥Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_21_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_23Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_23_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_24Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_26Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_25Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_26_2Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_27Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_28Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_29Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_30Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_31Helloitsvalentine_LeNidDanslArbre_cabane_Picardie_32Ciré jaune Petite Bateau via Monshowroom
Cardigan via Les Petites (Sold Out)
Pull marin Zara
Jean Topshop
Boots « Molka » via San Marina
Lunettes de soleil Clubmaster Ray Ban

Manteau Minimum via Monshowroom
Marinière Petit Bateau x Jean-Charles de Castelbajac (reçue en cadeau)
Jean Topshop
Boots « Molka » via San Marina
Lunettes de soleil Clubmaster Ray Ban
Bonnet ?
Écharpe via Lipsy London

Weekend cabane en l’air

C’est donc en Mayenne (où je n’étais jamais allée), que nous sommes partis samedi en voiture pour passer un weekend à la campagne, et la nuit perchés à 7m au-dessus du sol….dans une cabane dans un chêne ! Un rêve d’adulescent (hoho) qui s’est enfin réalisé au Domaine des Vaulx, dans la cabane du Geisberg. Après 3h de route, nous avons été chaleureusement accueillis par nos hôtes, puis conduits à notre cabane. On y accède par un escalier très raide, mais bien cramponnée à la rampe, je n’ai même pas eu le vertige. Le lendemain, avant de rentrer à Paris, nous avons fait une looongue balade à vélos le long de la Mayenne (rivière, affluent de la Loire) très agréable.
Cet article est assez long, car il y avait plein de choses sympas à photographier…Enjoy !

It’s in Mayenne (where I’d never been), that we left on Saturday with my dad car to spend a weekend in the countryside, and a night perched 7m above ground in a…tree cabin ! A long time dream which finally came true in the Domaine des Vaulx, in the Geisberg cabin. After 3 hours of road, we were warmly welcomed by our hosts, then led to our tree cabin. We reach it by a very stiff staircase, but well cramped in the banister, I didn’t feel dizzy. The next day, before returning to Paris, we made a looongue stroll bike along the Mayenne (river, tributary of the Loire) very pleasant. This article is rather long, because there were lots of nice things to be photographed… Enjoy !

Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Le coin w.c avec son petit seau de sciure, à l’abri des regards
Photobucket
Photobucket
Balade à vélo pour se dégourdir les pattes
Photobucket
Vélos Schwinn modèle Jaguar customisé pour moi et Felt modèle 750 Café Racer customisé pour Adrien (les deux sont des beach cruisers, des vélos sans vitesses qui freinent à rétropédalage).
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Retour à la cabane, lecture du Livre d’Or à disposition pour les habitants qui ont dormi là avant nous…
De jolis messages (il y a eu une demande en mariage et un couple qui a fêté ses Noces de Bois = 5 ans de mariage, ici!!!)
Photobucket
Photobucket
Photobucket
On a dîné dehors à temps, il se met à pleuvoir à verse vers 21h….
Photobucket
Photobucket
Après une bonne nuit de sommeil, bercés par le tambourinement de la pluie sur le toit de notre cabane (qui craque et bouge un peu avec le vent…houuuu), c’est un beau ciel bleu qui nous attendait au réveil :)
Photobucket
Ainsi qu’un super panier-petit dèj, accroché au bas de la cabane à une corde…
Très rigolo de le remonter à l’aide de la poulie (mais il faut du biceps, j’ai laissé cette mission à mon copain!)
Photobucket
FAIM !
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Where is Waldo? (with a cup of tea)…
Photobucket
A la découverte de la faune qui habite en bas de notre cabane :)
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Il est maintenant temps de partir à la découverte des environs : on charge les vélos à l’arrière de la voiture, et GO!
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
– Je porte une parka Quiksilver Women, un pull rayé et des lunettes de soleil Forever21, un jean H&M, un gilet jaune H&M (old), des Converse All Star via Spartoo, un foulard vintage trouvé chez LUSH à Londres, un pendentif « Pan, t’es mort » by Dolly Valentine, une bague noeud Bertille moyen modèle by Poupée Rousse .
– Adrien porte des basket Kustom via Spartoo

Toutes les photos ont été prises avec le Lumix GF2 de mon copain (objectif focale fixe 0.18m/ 0.59ft)

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2018 · Theme by 17th Avenue