Inde

L’Inde, de Chennai à Mahabalipuram

♪♫♪♪♫♪ Bole Chudiyan – Amitabh, Shah Rukh, Kareena, Hrithik ♪♫♪♪♫♪

L’Inde faisait partie de mon Top 3 de destinations que je souhaitais voir avant de mourir. D’ailleurs j’espère y retourner car je suis loin d’avoir vraiment vu l’Inde ! Depuis très longtemps, je nourrissais une attraction très forte pour ce pays, en lisant beaucoup à son sujet, en regardant plein de films indiens.
Aussi, quand j’ai reçu ce mail m’invitant dans le Tamil Nadu (côte Sud-Est du pays) mon cœur s’est littéralement emballé ! J’ai évidemment accepté sans aucune réserve, d’autant que je partais de nouveau avec mon acolyte de blog trips : Perrine.
Plus je lis des récits de voyages ici et là, plus j’ai envie de voyager en couple. Cependant, concernant l’Inde, je vous avoue avoir été ravie d’y aller pour la première fois au sein d’un blog trip organisé de A à Z. Cela m’a bien rassurée, surtout pour les déplacements en mini-van car il me semble impossible de conduire seul sur les routes en Inde… à vos risques et périls sinon, ah ah !
Fin juillet dernier, j’embarquais avec Jet Airways pour l’Inde sur un vol Paris – Mumbai puis Mumbai – Chennai. Surprise de taille à Roissy Charles de Gaulle : nous sommes surclassés en Première Classe !!! Moment de légère hystérie entre nous, puisque c’est bien la première fois qu’une compagnie aérienne me fait ce cadeau. La Première c’est évidemment un siège plus large qu’en classe éco, mais surtout un siège inclinable à loisir jusqu’à la station horizontale. Comme un vrai lit. Et vu qu’il y a un peu plus de 9h de vol, je vous assure que l’on en a extrêmement bien profité !
Notez que Jet Airways propose un vol direct Paris – Chennai et que vous avez -10% avec le code VALENTINE17 en prenant votre billet avant le 15 novembre 2017 (valable pour un voyage jusqu’au 31 mars 2018).
Notre itinéraire de voyage : Chennai – Mahabalipuram – Pondichéry – Chennai.
Cet article va regrouper les deux premières destinations, puis je ferai un second et dernier article au sujet de Pondichéry et la fin de notre voyage à Chennai.
Chennai, également connue sous son ancien nom de Madras, est la capitale de l’État du Tamil Nadu dans l’Inde du Sud. Située sur la côte de Coromandel, la ville de Chennai compte plus de 4 millions d’habitants et constitue le centre commercial, culturel et économique majeur de l’Inde du Sud. La majeure partie des habitants de Chennai sont tamouls et leur langue maternelle est le tamoul. Chennai est connu comme berceau de la cuisine indienne traditionnelle du Sud et également un centre culturel important.

J’ai adoré aller à la rencontre d’un pays qui m’était totalement inconnu, prendre les gens en photos, m’extasier intérieurement sur les couleurs, les saris, les odeurs, les colliers de fleurs qu’on vous offre en sortant des temples… La gentillesse et l’accueil que l’on a reçu restent gravés dans mes souvenirs.

Nous avons séjourné au Taj Fisherman’s Cove à Chennai, puis au Radisson Blu Resort Temple Bay à Mahabalipuram. Deux magnifiques hôtels, chacun dans un style différent, mais tous les deux luxe.
Je ne peux que vous les recommander si vous cherchez des hôtels haut de gamme avec piscine(s) en bord de mer chacun. Wi-Fi gratuit dans chaque et un service impeccable, surtout au Radisson Blu (que j’ai préféré personnellement).

Visite de Pancha Rathas à Mahabalipuram (aussi appelé les Cinq Rathas ou Pandava Rathas), site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce sont des monuments monolithiques, excavés d’un seul et même bloc de roche. Tout simplement incroyable et magnifique…
Ces deux jeunes indiennes voulaient une photo avec moi. J’ai l’air particulièrement contente, ha ha ^^

Ce que j’ai adoré, sans surprise en Inde, est le vaste choix de plats végétariens partout. Nous avons mangé trois fois en dehors de nos hôtels et partout l’offre pour les végétariens est abondante et variée. De plus, j’ai été enchantée de ne pas être malade du tout, malgré le fait que je me rinçais la bouche à l’eau du robinet après chaque brossage de dents. Nous n’avons évidemment bu que de l’eau en bouteilles, mais moi qui suis si sensible du ventre et suis patraque au minimum une journée dès que je voyage dans des pays où il fait chaud, là rien à signaler.
Il faut bien penser à se munir de spray répulsif anti-moustiques (peau et vêtements) car ils sont nombreux le soir venu… J’ai été leur festin mais heureusement mes boutons ne m’ont pas du tout démangé, comparés aux piqûres que je peux avoir chez moi à Paris !

La suite de notre joli voyage dans un article à venir.

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue