1 LIVRE, 1 DVD, 1 CD #4

book1 Quatrième épisode de ma rubrique « 1 livre, 1 DVD, 1 CD ».
Cette sélection personnelle ne se base absolument pas sur des sorties récentes ou tendance. Je tiens à vous parler de choses qui m’ont plu. Continuons à nous échanger des idées de lectures incontournables, de films cultes et autres albums de légende ! J’apprécie énormément le partage et que vous fassiez vivre ce cyber espace.

– 1 livre –

« Rien ne s’oppose à la nuit » de Delphine de Vigan

book21er Prix du roman Fnac, Prix Roman France Télévisions 2011 décerné par un jury de téléspectateurs, Grand Prix des lectrices ELLE 2012 et Prix Renaudot des lycéens 2011 : ce roman a reçu un énorme succès éditorial. Je ne l’ai pas acheté, c’est ma mère qui, après l’avoir lu, me l’a prêté. Je l’ai ensuite passé à ma sœur qui l’a dévoré encore plus rapidement que moi.
Après le suicide de sa mère, Delphine de Vigan enquête auprès de sa famille pour essayer de mieux comprendre cette femme, née au milieu d’une fraterie de 9 enfants et souffrant de bipolarité.
Résumé officiel : « La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire.
La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence.
Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti.
Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.»
Ce roman m’a bouleversée, Delphine raconte sa mère, Lucile, à travers les récits et anecdotes venant de ses frères et sœurs à elle, de ses parents aussi. En mettant des mots sur les maux de sa mère, l’auteure touche au cœur, entre moments joyeux et moments de désespoir.
Un très bel hommage, à lire absolument.

– 1 DVD –

« Certains l’aiment chaud » de Billy Wilder (Titre original : « Some Like it Hot »)

book4Chicago, 1929, en pleine prohibition, la police fait une descente dans le tripot clandestin, dont deux musiciens, Joe le saxophoniste et Jerry le contrebassiste, arrivent à s’enfuir. Le lendemain, ils courent le cachet. Alors qu’ils vont chercher une voiture pour se rendre à leur nouvel engagement, ils sont témoins d’une tuerie entre bandes rivales de la Mafia. Afin d’échapper aux représailles, ils se font enrôler dans un orchestre composé uniquement de femmes et doivent donc se travestir en conséquence. Elles, puisque désormais ils se nomment Joséphine et Daphné, partent en train pour la Floride. Elles font la connaissance de Sugar Kane, la chanteuse de la troupe « Sweet Sue and her society syncopators« …
Une aventure hilarante, avec en actrice principale la sensuelle Marilyn Monroe, entourée de Tony Curtis et Jack Lemmon, géniaux. Marilyn qui tient le rôle de la chanteuse de l’orchestre, un peu naïve, interprète plusieurs chansons très connues dans ce film dont le célèbre : « I Wanna Be Loved By You ». Ce film est classé premier par l’AFI dans la liste des films américains les plus drôles du XXe siècle, devant « Tootsie » et « Dr Folamour ». À voir et revoir, on se tord de rire à chaque fois.

– 1 CD –

« Album bleu 1967-1970 » The Beatles

book3Compilation rassemblant 28 des plus grands succès du groupe rock britannique The Beatles publiés entre 1967 et 1970. Originalement sorti en 1973, il est publié pour la première fois sur CD le 20 septembre 1993 tandis qu’une version remastérisée a été publiée en 2010.
Est-il besoin d’ajouter quelque chose au sujet de ce groupe mythique ? Je pense que vous connaissez tous et toutes ces chansons, qui sont toutes des tubes dont on ne se lasse pas :

Disque 1 (Toutes les chansons composées par Lennon/McCartney.)
Strawberry Fields Forever
Penny Lane
Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band
With a Little Help from My Friends
Lucy in the Sky with Diamonds
A Day in the Life
All You Need Is Love
I Am the Walrus
Hello Goodbye
The Fool on the Hill
Magical Mystery Tour
Lady Madonna
Hey Jude
Revolution

Disque 2 (Toutes les chansons composées par Lennon/McCartney, sauf indication contraire.)
Back in the U.S.S.R.
While My Guitar Gently Weeps (Harrison)
Ob-La-Di, Ob-La-Da
Get Back
Don’t Let Me Down
The Ballad of John and Yoko
Old Brown Shoe (Harrison)
Here Comes the Sun (Harrison)
Come Together
Something (Harrison)
Octopus’s Garden (Starkey)
Let It Be
Across the Universe
The Long and Winding Road

 

J’attends vos avis, vos conseils de lectures, films ou albums.
Bloguer est un partage permanent : vous êtes l’âme de ce blog, sans vous il n’en serait pas là et je ne vous remercie pas assez de me lire, si nombreuses. Merci !

Comments

  1. J’ai derniérement eu un gros coup de coeur pour Alabama Monroe et sa BO absolument magnifique. C’est un sujet assez dur mais c’est un trés beau film.

  2. Ahhh… « Certains l’aiment chaud », l’un de mes films préférés depuis mes 15 ans. L’une des répliques de la fin y est pour beaucoup. Et puis la musique. Jack Lemmon et Tony Curtis, « Daphné & Geraldine »… Hilarant !
    LE film qui m’a fait découvrir Marilyn Monroe au-delà de tout ce que j’entendais déjà à son propos. J’ai dévoré tout ce que je pouvais sur elle après ça.

  3. Merci pour la sélection 🙂 J’aime beaucoup également ‘Certains l’aiment chaud’, il y a des films comme ça qui restent.
    Je te conseille si tu ne les as pas déjà lu/vu/écouté: ‘Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire’ (c’est vraiment très drôle :)), le film ‘The lunchbox’ (émouvant) et puis à écouter Parov Stelar.
    Bon dimanche!
    Helene
    http://excuse-me-i-am-french.blogspot.co.uk

  4. Bonjour Valentine, j’ai aussi lu « Rien ne s’oppose à la nuit » après l’avoir vu passer sur ton insta’. Tu m’as donné envie de le lire et j’en ai été moi aussi bouleversée… J’ai ri, j’ai pleuré… bon quand tu lis dans le train et que du coup tout le monde te regardes, ça le fait moyen… Mais peu importe superbe livre ! Merci!

  5. Un petit mot pour partager également mes coups de coeur littéraires du moment. J’avoue lire en pointillés ces derniers temps. Mon travail me prenant beaucoup de temps, je rentre souvent le soir vidée et l’envie de me plonger dans une nouvelle histoire me manque.
    Toutefois, même si mes lectures sont un peu plus espacées en ce moment, il n’en demeure pas moins que j’apprécie énormément ce mode d’évasion.
    Je vois que tu as pris goût à l’univers de Delphine de Vigean. Je te conseille vivement « No et moi ». L’histoire d’une adolescente surdouée et légèrement introvertie qui va se prendre d’affection pour No, jeune fille désœuvrée sans domicile. L’apparition de No dans la vie de cette famille meutrie par le décès d’un enfant va bouleverser leur vie. Je te le conseille vivement. Après avoir lu le livre, j’ai découvert que Zabou Breitman l’avait adapté au cinéma. Je me le suis rapidement procuré et j’avoue ne pas avoir été déçue par son adaptation.

    Si tu aimes les livres un peu sombres de Delphine de Vigean, je te conseille également l’auteur Olivier Adam dont le premier roman « je vais bien ne t’en fais pas » reste l’un de ces plus grands succès. Il est étonnant de lire cet auteur au visage d’anges, dépeindre la vie de personnes dépressives ou meurtries par l’existence. Il règne dans ces romans un spleen ambiant digne des plus beaux poèmes de Baudelaire. J’ai découvert Olivier Adam en lisant Falaises, L’introspection d’un homme qui se retrouve sur les lieux du suicide de sa mère des années après lors d’un séjour à Etretat. J’ai ensuite dévorer « A l’abri de rien, poids léger, les vents contraires… » Bref je te le recommande également.

    En ce qui concerne mes goûts musicaux, en ce moment, je me passe en boucle le CD Jazz Samba avec Stan getz. Je fais ainsi poursuivre l’été un peu plus.
    Très bonne journée et très bonne lecture.
    Leslie, Marseille

  6. Dimanche tranquilou sur mon canapé, le moment idéal pour découvrir ce nouvel article tant attendu !!

    J’ai fini il y a quelques jours Rien ne s’oppose à la nuit et tout comme toi j’ai trouvé ce livre magnifique. Delphine de Vigan aborde le sujet de sa mère avec délicatesse, finesse et pudeur. Un livre vraiment touchant que je recommande vivement aussi ! J’ai tellement aimé son style que j’ai lu, ensuite, Un soir de décembre, une fiction que je trouve très réussie. Et j’ai très envie de lire Un jour sans faim aussi. Bref, j’ai un vrai coup de cœur pour cette auteure et je sens que je vais finir par lire tous ses livres 🙂
    Sinon, rien à voir dans le style et le thème, je te conseille vivement de lire (si ce n’est pas déjà fait), Purge de Sofi Oksanen ou encore D’Acier de Silvia Avallone. Deux livres vraiment coup de cœur, magnifiquement écrits, que je n’ai pas lâchés tant qu’ils n’étaient pas finis.

    Aaaah !! Certains l’aiment Chaud ! Il y a des années que j’ai vu ce film mais j’en garde un excellent souvenir: un film vraiment sympathique et très drôle !
    Et les Beatles ! Je dis un grand oui ! Ils font partis de ma playlist depuis très très longtemps. Je pense que je ne me lasserai jamais de les écouter. Et, je suis d’accord avec toi, il n’y a rien à rajouter ou à dire sur eux et leur talent. Il n’y a qu’à les écouter !

    Je te souhaite un très bon dimanche!
    Des bisous
    Carmelita

  7. Aah.. « Rien ne s’oppose à la nuit »… 🙂 Tous les livres de Delphine de Vigan sont tops, je suis une inconditionnelle!
    J’ai lu récemment  » Le confident » d’Hélène Grémillon qui n’est pas forcément récent mais vraiment waouh et j’attaque « Le garçon incassable » de Florence Seyvos qui à l’air plutôt génial aussi! 🙂

  8. Désolée, rien à voir avec le schmilblick, mais ta tasse théière est superbe, elle vient d’où ? Sinon, également so fan de l’album des Beatles, tu me fais penser qu’il faut que je le ressorte. A te lire, Kabuki

  9. Rien à voir avec ce que tu propose, mais quand je pense à un livre super, c’est un bouquin de Stephen King qui me vient à l’esprit, « Différentes Saisons ». C’est un recueil de quatre récits, qui, comme le dit Stephen King, « sont trop longs pour être publiés comme des nouvelles et trop courts pour être des romans ».
    Trois d’entre eux ont d’ailleurs été adaptés au ciné (les trois premiers du bouquin, j’ai d’ailleurs pas lu le dernier qui est à tendance surnaturelle, pas vraiment ma came).
    C’est le premier et seul Stephen King que j’ai lu, j’ai tellement peur d’avoir peur (je cauchemarde déjà en temps normal, j’ai pas besoin de lire Shining pour passer de bonnes nuits n’est ce pas !). Mais celui-ci me tentait, et je l’ai adoré. Je le recommande mille fois !

  10. Good Morning Valentine,
    Je te conseille vivement de lire : L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon. Ce livre est extraordinaire. Je me souviens que je me dépêchais à me changer au boulot pour vite retrouver ces personnages si attachants :).
    J’ai pu constater que tu aimais aussi le pavé :  » les piliers de la Terre  » te plongera dans la construction des cathédrales.
    Récemment j’ai découvert la magnifique plume de Marek Halter (la mémoire d’abraham, la Bible au féminin et les femmes de l’islam)
    Belle journée douce Valentine.

    • Hello mademoiselle !
      J’ai commencé « L’ombre du vent » et je n’ai pas accroché… :/
      Pas très palpitantes les premières pages. J’aurais dû m’accrocher, peut-être que je le rouvrirai une prochaine fois.

      Sinon « Les piliers de la terre » est LE bouquin que j’ai offert à tout le monde, après l’avoir terminé. Super idée de cadeau pour Noël et les anniversaires, à absolument TOUT le monde : famille, amis, petit copain.. ha ha Grâce à moi il y a énormément de personnes qui l’ont dévoré. Il est juste génial.

      Je prends note de ta recommandation, un grand merci !

      Belle journée à toi Bianca (Emilie ?) je ne sais pas trop 😉 hé hé

  11. « Rien ne s’oppose à la nuit » a fait un buzz monumental lors de sa sortie, je m’en souviens. Je ne l’ai pas acheté pour autant sur le coup, mais il s’est ajouté à ma liste de lecture et y est toujours. Pour les achats de livres, je fais une descente à la Fnac environ tous les mois et demi / deux mois, et j’en prends une dizaine, d’après une liste soigneusement établie au fil des mois passés ou bien sur un coup de tête lorsque je suis en magasin (mais c’est plus rare). Là, je suis clairement dans ma période « végé » car après avoir dernièrement terminé « Faut-il manger les animaux ? », j’ai enchaîné avec « No steack » et « Bidoche ». D’ailleurs, pour ce dernier, toi qui n’osais pas le lire car tu craignais d’être confrontée à des descriptions qui te retourneraient l’estomac, tu peux y aller les yeux fermés, je pense. Il y a quelques descriptions pénibles au début du livre (rien de pire que ce qu’on lit dans le bouquin de Foer) mais tout le reste est plutôt une étude approfondie des ramifications qui existent entre l’industrie animale / le gouvernement / les associations censées protéger les consommateurs et les organisme de santé. Même si la souffrance animale fait partie du propos, le livre est surtout tourné vers les problèmes d’avenir que cela pose de consommer de la viande industrielle aujourd’hui. J’en parle ici, si ça t’intéresse : http://www.bobbie.fr/2014/09/08/eating-animals ! Dans le même genre, je pense bientôt m’attaquer à « L’enquête Campbell » de Thomas Campbell, et à « Nous sommes ce que nous mangeons » de Jane Goodall. Sinon, pour faire dans le plus léger, j’ai également lu récemment « La bouffe est chouette à Fatchakulla », un polar sympa et bien écrit. Ou encore « Caribou Island », une fiction qui se passe en Alaska (mais je l’ai surtout acheté pour la couverture trop canon : http://www.omnivoracious.com/2011/04/david-vanns-caribou-island-mainstream-gothic-fiction-set-in-alaska.html)

    Questions films, c’est drôle que tu parles de « Some like it hot » parce que je me suis lancée dans un visionnage complet des films dans lesquels Marilyn Monroe a joué ! Au cinéma Le Grand Action du 5è arrondissement, ils ont mis en place des projections tournées vers les années 50 (pour s’associer à l’exposition « Les années 50 » au Palais Galliera) et il ont bien sûr passé « Les hommes préfèrent les blondes » 🙂 Ce qui m’a donné cette idée ! Je trouve que le cinéma des années 50 est clairement la source de beaucoup de choses que l’on voit aujourd’hui dans les films, et c’est sympa de découvrir d’où tout cela vient.

    Passe une bonne journée Valentine 🙂

  12. « Certains l’aiment chaud » est mon film préféré. Je l’ai vu des dizaines de fois !! J’ai également beaucoup aimé le livre « Rien ne s’oppose à la nuit ».
    Je lis actuellement « Au revoir là-haut » de Pierre Lemaire. C’est le dernier prix Goncourt, un gros pavé, mais très agréable à lire. J’ai également récemment découvert l’auteur turque Elif Shafak.

  13. Bouleversée par « rien ne s’oppose à la nuit » lu en début d’année, je lis en ce moment « le vestibule des causes perdues » de Manon Moreau, jeune auteure parisienne et c’est un régal. Nous suivons différents personnages dont les routes n’avaient aucune raison de se croiser. C’est sur la route de Saint Jacques de compostelle que leurs destins vont se croiser… sans penser que chacun y trouvera bien plus qu’il ne pouvait imaginer.
    Un roman qui fait du bien…

  14. « Rien ne s’oppose à la nuit » de Delphine de Vigan, comme je te comprends !! Allez, j’ose le dire, en bon coeur d’artichaud, moi le livre qui m’a le plus marqué, c’est « Ensemble, c’est tout », d’Anna Gavalda ! Bon, ok pas de la grande littérature mais ça m’avait retournée… et je ne parle pas du film hein, qui lui en revanche était absolument NUL 😉
    ha oui tiens, et dans le même style, THE film pour moi c’est « le premier jour du reste de ta vie »… pas du grand cinema non plus, mais en livre comme en film, je recherche avant tout les émotions, et la vraie vie…
    des bisous Valentine <3

    • Absolument d’accord avec toi pour le film « Le premier jour du reste de ta vie », j’ai personnellement adoré. je recherche également les émotions et j’adore Jacques Gamblin comme acteur et Zabou. J’aime les films émouvants tels que les enfants du marais, la tête en friche, monsieur Batignole.

      Pour revenir au film « le premier jour du reste de vie », non seulement j’ai adoré le film mais j’ai craqué aussi pour la bande originale avec Etienne Daho, un chanteur français que j’affectionne beaucoup.
      Ca me donne envie de le revoir ce film
      Leslie

  15. Je reviens par ici après avoir commenté ton dernier post pour te dire que je suis ravie de retrouver cette rubrique, que j’affectionne tout particulièrement.
    Ta courte présentation de « Rien ne s’oppose à la nuit » me donne envie de courir à la bibliothèque l’emprunter. Ce roman a l’air vraiment merveilleux. Je pense que ce sera ma prochaine lecture dès que j’aurais finit « Une relation dangereuse » de Douglas Kennedy, que je suis actuellement en train de lire.
    « Certains l’aiment chaud » est un film que j’ai vu il y a quelques années maintenant et qui m’a vraiment marqué. Je pourrais le revoir avec beaucoup de plaisir. Un très beau film sans aucun doute.
    On connait tous les chansons des Beatles mais on a toujours un plaisir fou à les re écouter. Niveau musique, j’attend moi avec impatience la sortie du nouvel album du groupe Brigitte. En attendant, j’écoute en boucle leur nouveau titre « A bouche que veux tu », un tout autre registre que les Beatles, mais que j’aime beaucoup également.
    Merci pour ce superbe article. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue