« Oh maman, regarde les vélos ! »


Après mon article sur l’huile de Palme (et au produit qui en contient énormément, le Nutella), voici un nouvel article « Blabla », dans lequel il sera question de bicyclettes uniques : les vélos custom.
Lorsqu’on se balade dans Paris avec mon copain et parfois avec ses copains, on entend immanquablement toutes sortes d’exclamations de surprises. En vrac, voilà ce qu’on peut susciter comme réactions : « Waaaaaah », « Il est où le moteur ? », « Combien ça coûte un vélo comme ça ? » (cela revient souvent), « Oh, maman regarde les véloooos !!! », « Ça s’achète où un vélo comme le vôtre ? », « Wooooh, le vélo de Batman ! » (véridique), « Haha les Hell’s Angels ! », « Je peux l’essayer ? », « Trop gangsta !!! », « Et c’est pas trop lourd pour avancer ? », « Il n’y a pas de freins ?? »….

C’est très drôle. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on ne passe pas du tout inaperçus, les piétons s’arrêtent, certains nous prennent en photo et d’autres nous abordent pour entamer la discussion. C’est un super moyen de socialiser !
Je vais essayer de répondre ici à quelques-unes de ces questions, ayant reçu pas mal de mails me demandant conseil avant un achat de vélo ou même pour en customiser le cadre.

Où acheter un vélo custom ?

Il n’y a pas vraiment de site internet vendant ce type de vélo en france, en tout cas, pas « unique ». Un vélo custom est un vélo unique, fabriqué main par son propriétaire et auquel il a ajouté des pièces tel qu’un guidon, une selle, un rétroviseur, un phare, etc.
Il est tout à fait possible d’acheter un beach cruiser dans le commerce, fabriqué à la chaîne en usine que vous pourrez par la suite personnaliser à votre guise pour le rendre un peu plus unique sans avoir à aller jusqu’à modifier le cadre en le recoupant, rallongeant etc. Il est possible de trouver de nombreuses pièces qui en étant changées peuvent donner une autre allure au vélo comme :
– le guidon (plus haut, plus large, torsadé etc.)
– les pédales
– les roues/jantes (couleur, plus ou moins larges, avec 144 rayons comme sur les lowriders)
– les pneus (différentes largeurs, textures de crampons, couleurs…)
– la selle (selle ancienne en cuir, selle banane…)
– porte bagage
– sonnette
– rétroviseur etc.

Les marques de vélos que j’ai en tête sont Projet 346, Schwinn, Electra, Felt, Nirve, Unitedcruiser.
Pour commencer avec un petit budget, le mieux et de trouver un cadre avec chance aux encombrants, en déchetterie, des sites d’annonces comme Leboncoin par exemple ou sur le forum spécialisé Custombrigade  puis de dénicher des pièces pour customiser son vélo à son image.
Mines d’or pour les pièces : Klaxonnette, Chopperdome, Classic Cycle.

En fait, ces vélos « faits main » par des gens passionnés, ne se revendent que très rarement « au grand public ». Ils sont éventuellement revendus directement de passionné à passionné, entre copains ou par relations.
J’ai d’ailleurs eu la chance d’avoir mon Batbike par un copain de mon copain, vivant à Amiens. C’est un cadre de la marque PG  et c’est le modèle « escobar lady ». Il était rouge, a été repeint en noir et s’est vu ajouter une plaque d’acier entre le Top tube et le Down tube et sur les haubans. Cela l’alourdit énormément, mais après un démarrage parfois physique (malgré mes 3 vitesses), une fois lancé mon vélo est vraiment rapide.
Je l’adoooooore ! ♥

Combien coûte un vélo custom ?

Un vélo comme le mien coûte entre 500 et 1000 €, en fonction de plein de critères mais surtout de son bon état, de son entretien et de ce qui a été customisé dessus (peinture, ajout de matériel, nombre de vitesses, peinture personnalisée etc.). J’ai longtemps cherché LE vélo qui m’irait, car j’avais une contrainte de taille – c’est le cas de le dire ! – je suis petite et ces vélos sont en général pour des gens qui mesurent minimum 1,70m.
J’avais un Schwinn (que vous avez vu plusieurs fois ici) mais avais envie d’un vélo type « limo » (bas et long), du coup je l’ai revendu à une adorable lectrice de mon blog. C’était un cruiser de série d’occasion et non pas un cadre customisé (bon, je lui ai laissé le panier en osier et ma sonnette « I ♥ my bike ».) Elle est trop chouette cette fille, rendez vous compte qu’elle me suit depuis environ 2004, quand je cousais encore des doudous ! Je suis ravie que ce soit elle qui roule avec désormais.

C’est quoi les Chopaderos ?

Les férus de vélos customs appartiennent parfois à des clubs comme celui de mon copain; les Chopaderos. Il existe de nombreux club de vélos custom au niveau international tel que les Cranksters, Deprav’Heads, Pride Kustoms, Keytown cruisers, The Others, Rastabike ou encore Les Jersey Devils que nous avions rencontrés à Philadelphie.
Ils se définissent eux même par un « A drinking club with a bicycle problem » ! Déjà, on sent le second degré bien cynique et l’humour noir : j’adore.
Ce club de passionnés de vélos custom est né il y a 11 ans à Carlsbad en Californie. Aujourd’hui, ce club est international et compte des membres dans beaucoup de pays. Il y a néanmoins peu de Chopaderos, car le but de ce club n’est pas de s’agrandir et de s’ouvrir à tous, c’est assez fermé et réservé aux très bons copains, à ceux qui roulent à vélos quelle que soit la météo, l’heure du jour ou de la nuit et qui aiment bien la bière (cheers !). Je n’ai aucune velléité de les rejoindre en tant que membre mais suis extrêmement fière de les connaître et que mon copain ait trouvé en eux une réelle seconde famille.
Je n’ai jamais rencontré de gens aussi chaleureux, tatoués, ouverts d’esprit, sympathiques, motivés à voyager pour faire du vélo ailleurs que dans leur ville, attentionnés et avec un cœur énorme. Désolée pour la touche sentimentale, mais j’ai compris ce que signifie « pouvoir compter sur quelqu’un » quand je vois leur comportement ou quand mon copain me rapporte des choses auxquelles je n’ai pas assisté. Ceux qui ont des enfants, même petits, ont une carriole,une deuxieme selle ou un porte bébé et les emmènent partout avec eux : j’aime vraiment ce comportement un brin BoBo mais surtout très détendu, naturel.

Les enfants se connaissent tous maintenant et sont devenus copains. On est tous ensemble, quel que soit notre âge, profession ou origine socio-culturelle. C’est un vrai melting-pot de gens différents venant d’un peu partout mais aimant se balader à bicyclette.
Leur « signe » de ralliement est composé de 3 patchs, qui se cousent au dos d’une veste, 3 éléments différents qui forment un ensemble une fois réunis. Ces patchs sont des trophées, obtenus de la part du président des Chopaderos, par-rapport à l’assiduité de la personne à rouler avec les autres, son implication dans la bande et ses initiatives pour des parcours de cruise, son attitude positive sur le long terme, etc.
Mon copain a eu son 3ème et dernier patch à Amsterdam l’année dernière. Ce dernier patch signifie « tu fais partie de la famille, maintenant ».
Si tout va bien, nous irons en Californie l’an prochain, pour célébrer les 12 ans d’existence des Chopaderos et rencontrer les membres Californiens. YAY !


Quels sont tes conseils pour bien customiser un vélo ?

Avant tout, je pense que pour posséder un vélo custom, il faut impérativement savoir et aimer bricoler.
Pour ma part, j’aime bien décorer notre home sweet home, peindre les murs, planter des clous, monter de petits meubles etc. mais en aucun cas mettre les mains dans le cambouis. En plus, je n’ai aucune force dans les bras et croyez-moi, il en faut pour desserrer ou resserrer boulons, tube de selle, guidon… Si comme moi, vous êtes une mauviette de la muscu, laissez tomber !
Il vous faut un petit ami ou un papa vaillant, pour bricoler un vélo, possédant une caisse à outils bien garnie. La base.
Une fois que vous avez un homme fort sous le coude, il vous faut aussi de la patience, de la créativité et l’envie de posséder un deux roues qui ne ressemblera pas à celui du voisin. Au sein de la communauté de fans de vélos que mon copain côtoie, il n’y a pas deux vélos semblables et chacun a une histoire qui lui est propre. J’adore ça ! Cultiver sa différence dans notre société où tout est si standardisé est tellement rafraîchissant. Leurs rassemblements n’en sont que plus fun.

Cela doit attiser la convoitise, non ?

Aucun des passionnés de vélo custom que je connais n’a ses vélos qui « dorment » dehors. Ah oui, d’ailleurs, aucun d’entre eux n’a qu’un seul vélo, hein.  Cela serait aussi bizarre qu’une blogueuse mode n’ayant qu’une seule paire de chaussures, je veux dire, euh…
Oui, ces vélos attisent les regards et donc, laissés sans surveillance, la convoitise. Pour cela, les seules solutions sont de multiplier les cadenas, anti-vols, chaînes. Un anti-vol de vélo n’est en aucun cas une garantie absolue de ne pas se le faire voler !!! C’est simplement un gain de temps en cas de vol ! Tout anti-vol a son outil pour le neutraliser et c’est assez dingue de regarder des vidéos d’un mec qui teste des tronçonneuses ou scies à métaux sur des chaînes de vélos, sous l’oeil indifférent des passants… (le mec de la vidéo est en fait le propriétaire du vélo et teste, chronomètre à l’appui, le temps que prend un vol de vélo selon l’outil employé. À voir ! Aucun anti-vol ne lui résiste plus de quelques minutes)…
Du coup, un garage, un local à vélo ou une cave fermé à double tour est indispensable si vous voulez retrouver votre deux roues intact. Cela vaut pour n’importe quel vélo, du VTT au vélo de ville basique, pas uniquement pour les vélos custom.

Pourquoi le vélo ?

Parce que j’aime me balader depuis une bicyclette, où que je sois et où que j’aille. On se déplace plus rapidement qu’à pied (idéal pour faire du tourisme), c’est un moyen de transport écolo et non bruyant et on reste à hauteur humaine : pratique pour faire du lèche-vitrine ou parler avec des piétons.
Je crois que j’ai de bien meilleurs souvenirs à vélos qu’à cheval, car on est maître de sa « monture » (ce qui devrait techniquement être le cas en équitation, mais m’a quand même valu de belles chutes et de grosses frayeurs), surtout quand on a un moyeux à rétropédalage : on freine en bloquant les pédales avec ses pieds.
Avoir testé ça, c’est être converti à jamais et remiser définitivement les freins à poignées. Cent fois plus sécurisant et efficace, pour « piler ». Et dans Paris, c’est vraiment utile.


J’espère que mon article « Blabla » à propos d’une de mes passions vous aura plu ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires, en me racontant votre propre expérience, vos envies vélo, vos souvenirs sur la petite reine…
Je me répète sûrement, mais je tiens ce blog pour le partage et j’adore vous lire, c’est vraiment ce qui me motive le plus quand je poste un article : guetter vos réactions et m’en émouvoir, rire ou juste m’enrichir.

Allez, à plus ! Rendez vous sur la piste cyclable !!!

Comments

  1. Bonjour Valentine,
    Merci pour cet article très intéressant. j’ai appris plein de choses !
    Je trouve ça super de « diversifier » le type d’articles de ton blog en partageant les trucs uniques que tu connais.
    PS: tes photos sont vraiment magnifiques ! Tiens d’ailleurs, un article Photo m’intéresserait beaucoup…
    Bonne journée !

    • Bonjour Anne,

      Merci pour ton avis, je suis contente que tu aies pris le temps de réagir 🙂
      Je ne pense pas poster d’article « Photos », je suis complètement amateur et serais bien en peine de distiller mes conseils, dans une activité que je pratique pour le fun, par passion et sans la prendre au sérieux un instant.
      Mais merci pour l’idée 😉

      Bonne journée à toi

  2. Super ton article 🙂 vraiment!
    Une fois avec mon copain en se promenant on a trouvé un vélo à l’abandon et comme je n’avais pas de vélo mais que j’avais quelque « critères » on l’a tout retapé: peinture, roue, panier. Et mon chéri qui est mécano l’a surtout réparer 😉
    Bref un super souvenirs de partage et à la clé un vélo unique noire et rose 😀
    Pleins de bisous Valentine 🙂
    Alice Ln

    • Oh, merci Alice !
      Une fois aussi, mon copain a trouvé un Peugeot vintage tout rouillé avec les pneus à plat et la selle craquelée par le soleil, à force de rester dehors. Il était destiné aux encombrants (= poubelle), donc il me l’a ramené et on lui a donné une seconde jeunesse, en le réparant 🙂
      Je crois que je me fait traiter de voleuse de véloS (….) depuis, par mes petites haters. On est donc deux voleuses, alors ? 🙂
      Vive les chéris mécanos !!

      Gros bisous Alice 😉

    • On est pas des voleuses on protège juste la nature en récupérant des objets inutilisés. En faite on est des grandes Ecolos 😀
      Je monte à Paris ce Weekend et je viendrais te faire un coucou pour ton VD. J’ai hâte de te rencontrer, tu m’as tellement inspiré! Je ne sais pas si tu te rend compte de l’impact que tu as sur les personnes? C’est aussi grâce à toi que j’ai ouvert un blog! Bref à dimanche :-3

  3. Chouette article, cette communauté a l’air vraiment sympa ! J’avais un vélo (un Decathlon tout pourri mais pratique quand même) mais je me le suis fait voler :/ Depuis, je suis un peu frileuse…

    • Merci Juliette !
      Malheureusement, les pièces détachées des vélos (même Décathlon et même tout pourri) font le bonheur de certains.
      Je comprends ta réticence à ré-investir, mais il faut que ton vélo « dorme » au chaud, enfermé. Le laisser dehors c’est 0 garantie de le retrouver (as-tu regardé la vidéo du mec qui teste des outils pour couper les anti-vols ?)

      Aucun anti-vol n’est infaillible 🙁

  4. Article très intéressant !
    J’aime beaucoup ton nouveau vélo.
    Je note quand même une remarque qui m’a « choqué » : »Il vous faut un petit ami ou un papa vaillant, pour bricoler un vélo, possédant une caisse à outils bien garnie. La base. Une fois que vous avez un homme fort sous le coude »
    Je t’assure que des femmes peuvent aussi y arriver. Cette remarque ne me semble pas nécessaire et bien dommage.

    • Merci Charlotte !
      Pour une féministe comme moi, la petite remarque me fait sourire. Évidemment qu’il existe des nanas bricoleuses, ayant en leur possession une caisse à out’s bien garnie et n’ayant besoin de personne pour réaliser des choses qui nécessitent de la force. Je trouve ça même carrément génial, mais je crois que la majorité des jeunes femmes que je connais, moi, perso, n’ont pas la force musculaire ni le matos pour bricoler 😉
      Je donnais mon avis d’un point de vu spontané, mais que tu termines par un « bien dommage » est fort dommage, oui.

  5. Coucou Valentine,
    Merci beaucoup pour ton article, je le transmets direct à mon copain qui n’arrête pas de me poser des questions dés qu’il voit ton vélo quand je consulte ton blog! 🙂

  6. Super cet article! Je ne connaissais absolument pas, et je n’en ai jamais vu, mais j’avoue ça doit envoyer du gros pâté!
    Tu n’as plus qu’à créer ton BatCrew, et c’est bon tu pourras être embauchée chez DC Comics!
    Des bisouilles

  7. Très intéressant ton article! C’est un sujet qui me donnait envie d’en savoir plus… pourtant je ne fais pas beaucoup de vélo même si j’aimerais bien (chez moi c’est pas assez plat…:p bon ok je sais ce sont des excuses :p)
    Voir les photos de tes balades à vélo me donnent toujours envie de sortir mon vélo le dimanche mais je ne sais pas ce qui me retient, et tous ces beaux vélos et ces balades en groupe avec la communauté des Chopaderos, c’est vraiment très chouette à voir 🙂

  8. Coucou!!
    Oh c’est super toutes ces indications!
    Mon papa roule aussi en custom bike, mais d’un autre genre 🙂 Il est cycliste route, et s’est fait son propre vélo. Des heures dans le garage, sur internet pour chercher les bonnes pièces.
    Il roule et part en raids avec sa bande de potes. 🙂
    J’aime bien le vélo aussi, ca vide la tête je trouve. Je n’en fait plus, à Metz c’est trop dangereux.
    En tout cas c’est une communauté avec un super esprit! Entraide, sorties, rigolades, amitié, c’est chouette!

    A plus!

  9. Super article Valentine! Je ne commente quasiment jamais ton blog mais là…. il est temps 🙂 J’ai reçu un vélo en mai dernier de la part de mon copain pour mon anniversaire et…. je suis totalement d’accord avec ton point de vue… le vélo ça change la vie! haha Par contre je n’habite pas Paris, je vis dans une petite ville suisse pas loin des montagnes et bien sûr, ça monte et ça descend (je ne suis pas contre hein haha) donc quand on a un vélo sans vitesse ça fait les cuisses hein hehe 😀 Merci pour ce joli article et merci de partager ton univers! Je suis ton blog depuis maintenant 3 ans et je ne suis jamais déçue… tu es toujours très attentive envers tes lectrices ici et sur IG 😀

    Becs

  10. je trouve ça génial de voir une communauté de passionnés, et puis au delà de prendre plaisir a rouler avec il y a toute une preparation tres artistique en soi je suis fascinée par ton vélo rose top girly et je comprends que tu sois aussi ravie d’avoir ceder ton ancien à une ancienne et fidele lectrice 😉 @ +

    • Oooh merci mademoiselle !!!

      Le superbe Basman rose pale ne m’appartient pas, il m’a été prêté par les Chopaderos Finalandais, lors de notre voyage en juin. Il est à vendre au prix de 1 100€, car il est unique au monde, avec ses peintures pinstriping sur les gardes-boue et son moyeux à 7 vitesses 😉
      Une espèce de rolls du vélo custom, quoi !
      Bisous

  11. Coucou!!
    Merci pour cet article super intéressant !! Malheureusement je ne fais pas de vélo depuis des années, pour le plus grand désespoir de mon homme… Je vis à Paris et rouler à Paris me fait terriblement peur à cause de la circulation (je n’ai pas l’impression que les automobilistes soient super respectueux envers les cyclistes…).

    Bref, mon vélo dort dans le garage de mes parents depuis des lustres de coup…

    Les Chopaderos, une bien belle famille avec de très belles valeurs en tout cas !!!

    Bises
    Carmel

  12. Cet article tombe à pique et notamment la question de laisser son vélo « dehors ». A la fin de la semaine après trois ans après ma première fois en vélo à Paris (assez traumatisante d’ailleurs)(rien à voir avec ma ville de tous les jours où faire du vélo est un poil plus agréable) je vais essayer de m’y remettre pour gagner du temps (et faire des économies aussi niveau transports ça devient tellement cher ;/) et à plusieurs reprises je vais être obligée de laisser mon vélo sans surveillance surtout le soir où je serai en concerts/spectacles et du coup ça me rassure que tu parles de multiplier les anti-vols je me disais que c’était peut-être un poil exagéré mais quand je vois le nombre de vélos avec des roues volées je suis pas rassurée j’essaye de me dire que ça sera dans des quartiers assez fréquentés de Paris donc ça devrait mieux enfin je sais pas j’hésite toujours encore j’ai tellement peur de pas le retrouver … Heureusement que dans mon immeuble il y a un local à vélo donc du coup au quotidien j’ai pas à avoir ce genre d’inquiètudes ^^. Sinon pas de vélos « custom » pour ma part mais un amour fou aussi pour le vélo que j’ai repris depuis cet été après avoir arrêté pendant presque deux ans et je me demande encore comment j’ai pu m’en passer pendant tout ce temps. J’adore en faire, le prendre pour aller à mes différents boulots ne pas être dépendante des transports en commun, pouvoir décider à quelle heure partir, et puis j’habite en eure-et-loir dans une ville où il y pas mal d’initiatives et de parcours mises en places en rapport avec le vélo et c’est assez chouette pour découvrir la campagne eurélienne ♥ il y a vraiment de très belles choses à voir ‘fin bref pour ma part c’est un vrai bonheur de faire du vélo (même si parfois je croise des conducteurs indélicats qui n’aiment pas trop les vélos et qui te klaxonnent en permanence et plein d’autres indélicatesses qui donnent l’impression d’être invisible à leurs yeux parfois je me dis que la cohabitation vélo/voiture est loin d’être gagné ça me gonfle on a quand même autant le droit d’exister qu’eux non ?)(d’ailleurs je projette de m’acheter un petit klaxon pour mieux me faire entendre qu’avec ma sonnette ^^).

  13. Mon père est fan de vélo, il organise notamment des randonnées.. On a chacun le notre dans la famille voire deux (VTT + route) mais moi je déteste ça… Je suis tombée plusieurs fois petite pourtant je t’avoue que ton article est super et qu’il me donnerait presque envie de remonter sur le mien.. Qui sait peut être qu’un jour j’arriverai à (re)monter dessus sans avoir peur

  14. Mon copain aime beaucoup regarder tes photos avec vos vélos lorsque tu es avec ton homme, des que tu fais un article ou vous vous baladez en vélo, je le préviens, s’installe derrière l’ordi et les admire ! 😉 Il fait d’ailleurs régulièrement un tour sur le blog de ton copain 🙂

    Je me souviens lors de nos vacances, le voir s’arrêter devant une vitrine de magasin spécialisé, dans une petite ville, ou trônait un vélo Unitedcruiser … Je garde l’idée dans un coin de ma tête pour un futur cadeau !

    En tout cas bonne continuation à vous sur vos magnifiques et surtout uniques vélos !

  15. J’adore ton vélo et les vélos en général, avec mon copain nous faisons souvent des ballades en amoureux. Je commence d’ailleurs à regarder les vélos hollandais pour un éventuel cadeau d’anniversaire. Mais, sans avoir beaucoup de connaissances techniques, c’est difficile de s’y retrouver dans toutes les offres. L’idée de le customiser me plait aussi, il faudra que je te tienne au courant si jamais tout ça se réalise 😉

  16. J’adore tes articles blabla, je trouve que ça complète vraiment bien les billets mode!
    J’aime beaucoup faire de la bicyclette dans Paris, et d’ailleurs j’ai un vélo (un Gazelle) que j’aimerais bien customiser/relooker un peu (rien d’aussi spectaculaire que le tien, mais un coup de peinture vert d’eau ou bleu ciel, et de jolis accessoires), mais j’ai fini par laisser tomber l’idée car je me dis qu’au final cela ne fera qu’attiser les convoitises et me le faire voler plus vite.
    Le problème, ce n’est pas tant la nuit (j’ai un local à vélo qui ferme à clés dans mon immeuble), mais tout simplement dans la rue… Je n’oserais même pas rentrer 30 minutes dans une boutique, aller voir un film pendant 2h au ciné, bref, vivre tout simplement, j’aurais trop peur de retrouver mon (mes) antivol(s) fracassé(s)… sans vélo au bout, bien sûr.
    Du coup, c’est Vélib le plus souvent, et je trouve dommage de devoir en arriver là… Je me demande vraiment comment faire quand on doit s’éloigner de son vélo plus de 5 min dans Paris, puisque les antivols ne sont pas une vraie garantie de sécurité!

    • Merci Aurélie ! 🙂

      Je me pose (enfin, on se pose tous, apparemment) la même question ! Comment avoir la garantie de retrouver son vélo, si on l’attache correctement dans la rue ??
      Malheureusement, je n’ai pas la réponse. Le seule conseil que je pourrais te donner et qu’on applique à nous-même : multiplier les anti-vols (en mettre 3, voire 4 !) et les fixer à une grille ou un arbre, poteau : bref, un truc en dur que le voleur ne pourra pas couper ou détacher.
      Je t’accorde que cela prend du temps à attacher et détacher, mais cela tranquillise et doit refroidir n’importe quel voleur motivé 😉

  17. Valentine j’ai laissé un commentaire sous ton dernier article 7 things et du coup je réitère ma demande car tu n’en parle pas trop dans ton article . Ru evoques plus la mécanique le changement de cadr,e roue, la retape. Je voudrais savoir si tu connaîssais des petits sites pour customiser ton vélo au niveau de l’esthétisme ( jolis stickers etc). Pour la petite histoire je vis en banlieue et pour rejoindre le rer c’est vélo mais je me le suis fait piquer non pas une mais 2 fois:( bref je me suis tellement habituée a faire de vélo que j’en ai racheté un mais celui je compte bien le garder ! ^^ je n’ai pas envie de regarder la vidéo elle me ferait trop peur et me stresserais trop mon vélo dort dehors car mon immeuble n’a pas de local juste une petite cours..! En tout cas c’est un très bel article qui donne envie de se balader et d’adopter le vélo constamment !! Bonne continuation valentine et merci pour tes reponses 🙂

  18. Ton article met vraiment le vélo à l’honneur et pour ça je te dis un grand bravo. Je reviens de Copenhague et ayant loué un vélo là-bas pour me déplacer, je me rends compte vraiment de son intérêt, il s’agissait avant de rentrer de soirée en vélib quand les métros étaient out. Mais je crois que ce séjour a vraiment changé ma vision de la ville, pouvoir y flaner, aller où l’on veut sans être contrainte ou se bousiller les pieds. Je n’y vois vraiment que des avantages. Etant maintenant à Lille, je compte m’acheter un vélo, je reste sur le standard du vélo hollandais (bien haut pour mon dos) qui est extrêmement confortable. Reste plus qu’à trouver un revendeur! En tout cas use bien ces pneus parce que ton cruiser est sublime 😉

  19. Wow, ces vélos sont juste énorme! 🙂 Je n’ai encore jamais eu l’occasion de croiser de pareil, mais j’aimerais tellement! Grave à toi, j’en connais un peu plus sur ce monde et sur ce type de vélos! Alors bonne continuation dans tes aventures à deux roues! 🙂

  20. J’adore cet article! et cette rubrique blabla me plait beaucoup! j’aime quand tu papote avec nous comme on le ferait devant un bon petit gouter entre filles 😉
    C’est vrai que ta bicyclette a un petit côté « Batman », je m’étais déjà faite la réflexion et je le trouve magnifique!! très en décalage avec tes looks mais c’est justement ça qui est chouette (un peu comme quand tu mets une robe très habillée avec des converses… Tu me suis?)
    Et puis les Chopaderos, cette jolie famille dont tu nous as déjà parlé et qui ont l’air tellement sympa! cette passion que vous partagez avec ton copain je trouve cela vraiment rafraichissant!
    Bravo pour tout! continue de nous émerveiller 😉
    Bisettes
    Ju

  21. J’aime beaucoup voir les photos de tes balades à vélo. Cela fait deux ans que je vais au boulot à vélo et j’adore ça! C’est tellement plus agréable que les transports en commun! Bon, évidemment, quand il pleut, c’est tout de suite moins drôle 😀 Je suis devenue une passionnée de vélo en peu de temps et je suis toujours en admiration devant tes vélos et ceux de ton copain.
    Cependant, je ne peux pas m’empêcher de remarquer l’absence de casque sur tes photos (que ce soit toi ou les Chopaderos) et ça me chagrine assez. Les conducteurs de voiture peuvent être très dangereux et un accident est si vite arrivé :/ Faites attention à vous 😉

  22. Bonsoir Valentine ! Tout d’abord des excuses car ça fait longtemps que je n’ai pas commenté tes articles, alors que je suis toujours en admirations devant 🙂 J’ai vraiment redécouvert le plaisir de faire du vélo depuis que je suis ton blog (3 ans et demi maintenant), et maintenant j’en ai moi aussi un chouette en ma possession: alors pas un aussi beau ni custom, mais juste un vieux jacques anquetil, avec le vieux système de vitesse, une dynamo et une couleur vieux rose! Je l’ai trouvé dans un vide grenier et pof coup de coeur 🙂

    Bravo pour cet article super, et aussi bravo a ton homme qui a franchement la classe, lui et ses amis, en vélo custom! Quel rêve ça doit être de partager sa passion avec un groupe comme les Chopaderos !
    Continue à nous faire rêver et à nous remplir d’optimisme!

    Plein de bises!

    • Merci beaucoup Margot !!!
      Ne t’inquiète pas, je sais que très peu de mes lectrices prennent le temps de m’écrire un commentaire, ma soeur la première m’avoue ne pas le faire mais venir découvrir chacun de mes articles 😉
      L’important est que tu viennes ici, ça me touche beaucoup que tu restes fidèles à mon blog.

      Je garde mon optimisme, promis 🙂

      Bisous !!

  23. Article très intéressant ! Tout au long de l’article, je me disais que j’aurais trop peur de me faire voler un beau vélo comme ça.. Je le crains déjà pour mon vélo basique de chez Decathlon.. La vidéo est impressionnante, ça rassure pas x)

  24. Article très intéressant ! Tout au long de l’article, je me disais que j’aurais trop peur de me faire voler un beau vélo comme ça.. Je le crains déjà pour mon vélo basique de Décathlon.. Et la vidéo est impressionnante, ça rassure pas x)

    • Merci beaucoup !
      Nous on a aussi pas mal halluciné, dans la vidéo, de voir que LE SEUL mec qui s’approche du « voleur » de vélo, vient non pas lui demander ce qu’il fout, mais lui donner des conseils pour mieux taper sur l’anti-vol avec son marteau… !!!!
      Gros fou-rire, c’est assez hallucinant, non ?

  25. Salut Valentine ! Je fais partie de ceux et celles qui t’ont demandé conseils par mail. Du coup ton article ne pouvait que m’intéresser !! J’ai très envie de me lancer dans l’aventure ! Depuis un voyage à Amsterdam, je me suis remise à utiliser mon vélo. Mais depuis un autre voyage à l’Ile de Ré où j’ai testé (merci Monsieur le loueur de vélo) le beach cruiser. Je ne vois plus que par ce modèle, surtout d’un point de vue confort car je me tiens mieux et j’ai donc moins mal au dos ! Je rêve de pouvoir en m’en acheter un à moi (plutôt que mon vélo lambda) !! J’ai jeté un oeil sur tes sites qui m’ont l’air fort intéressant. J’attends avec impatience d’avoir le budget (oui la vie d’étudiant c’est pas le pied^^) pour m’en payer un ou tenter l’aventure du custom en achetant pièce par pièce. Ton article ne fait que raviver mon envie de super vélo !! En tout cas je trouve le tiens absolument génial, j’espère avoir un jour la chance de tester ce genre de modèle :D.
    Encore merci pour cet article.
    De gros bisous !!

  26. Très chouette article! Mon vélo me manque soudainement (c’était un vieux vélo, mais toujours en bon état et AVEC le rétropédalage ^^). Malheureusement, à Montpellier, si tu laisses ton vélo une seule nuit dans la rue, c’est fini …
    Je ne sais pas si tu connais Bicloune? Le magasin de vélos d’occasions à Paris?

  27. C’est frais, intéressant et ce « Way of Life » me parle complètement…
    Je n’ai pas de vélo, juste une longboard shoppée à l’autre bout du monde qui m’accompagne partout, et quel bonheur que celui de « rider » ailleurs…
    Je comprends, je plussois et j’adore!
    Merci pour ce billet ♥

  28. Juste une petite remarque : pas besoin d’avoir un mec ou un papa bricoleur : un peu de dégrippant, quelques bons outils, des tutoriels sur youtube et hop, les filles aussi peuvent bricoler.
    Bon OK j’ai pas autant de chaussures qu’une bloggeuse mode mais il ne faut pas avoir peur de bricoler : le cambouis, ça se nettoie 😉

  29. Les vélos sont vraiment chouettes! Les fringues aussi d’ailleurs!
    En parlant du boncoin, pour faciliter les recherches et trouver vraiment les annonces près de chez soi, il existe le site http://cartorion.appspot.com I suffit de tracer un cercle sur une carte et les annonces sont alors localisées sur chacune des villes de de la zone. Je vais essayer pour trouver des pièces pas trop loin….

  30. Waaaouuuh ! J’adore !
    Cela fait un moment que ce style de vélos m’appelle… & avec ton article, cela ne s’arrange pas ^^
    Un jour j’en aurai un! ils sont vraiment canons et la bande de ton copain a l’air ultra chouette aussi.
    On ressent bien votre passion à travers ton article. C’est agréable à lire 🙂

    • On est de vrais beaufs, mon mec se laisse présentement pousser le Mullet pour parfaire la chose 🙂
      Allez, viens ! Rejoins nous, on sera bien ! Regarde tout ce qu’on peut faire !

  31. coucou Valentine, très instructif cet article, merci. sinon, je dis pas ça du tout du tout comme une attaque, juré craché, mais j’espère que la marque de bijou en haut te paye très cher pour cette bannière parce que ça déboussole complètement ton blog, les visuels sont vraiment pas tops, j’espère que tu leur as dit !!! passe une belle journée
    Emilie

  32. Bonjour Valentine,
    J’aimerai bien avoir un joli vélo de ville mais je ne sais pas quel model choisir. Comme tu en as pas mal je me permet de te demander.
    Merci d’avance. Bisous.
    post scriptum ; Tu es très jolie tout comme ton blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue