Hossegor

Zoom sur ma smartwatch Fossil

♪♫♪ Keane – She Has No Time ♪♫♪

Cela fait un peu plus d’un mois que je porte une montre connectée. Il s’agit du modèle connecté 4ème génération Fossil Venture, avec bracelet interchangeable en silicone noir. Je tenais à avoir une montre vegan (= sans cuir animal en guise de bracelet).

Ses fonctions

Suivi du rythme cardiaque et suivi d’activité physique, GPS, étanchéité (très pratique car je n’enlève pas mes bijoux pour me laver) notifications avec les applis qui vous intéressent, rappel de dates/ d’événements, personnalisation du cadran, contrôle de la musique, météo, réveil, lampe torche, fuseaux horaires automatiques, chronomètre, et bracelet interchangeable.

Pour moi

Je m’en sers avant tout pour compter le nombre de pas que je fais par jour, mais aussi pour accéder à mon Google agenda, recevoir des notifications : SMS, WhatsApp… (grâce au Bluetooth entre mon téléphone et ma montre) et évidemment avoir l’heure. 😉 Si mon téléphone n’est pas à côté, je peux lire mes messages dessus. Les montres connectées Fossil sont compatibles avec Android et Apple.
C’est très pratique d’avoir des rappels d’événements où je dois me rendre, car je pourrais facilement oublier, si ma montre ne vibrait pas à mon poignet ! J’écoute mes playlists Spotify depuis mon téléphone et peux rapidement changer de chanson depuis un des trois boutons sur le côté de ma smartwatch.
Elle a une autonomie d’une journée complète, je la recharge la nuit (mais elle se recharge très rapidement : 80% de la batterie en une heure).
J’aime aussi pouvoir rapidement changer le bracelet (j’en ai reçu 4, tous en silicone) selon mon humeur ou mon envie du jour !

Pour lui

Mon amoureux a également reçu une montre connectée, afin que nous puissions tous les deux tester de notre côté. C’est le modèle “Explorist” avec bracelet en silicone noir.
Il en a un usage très sportif : il fait beaucoup de vélo et s’en sert pour suivre ses trajets sur Google Maps.
Dès qu’il part rouler, il lance un itinéraire d’un point A à un point B sur son téléphone, sa montré étant connectée en Bluetooth, il peut alors ranger son téléphone et entamer son trajet. En cas de doute, il peut vérifier la map sur sa montre, arrêté à un feu rouge : il a le tracé et des indications type “tourner à droite dans 200m”. Adrien a personnalisé un des trois boutons sur le côté du cadran, pour qu’en appuyant dessus il ait Google Maps qui s’affiche directement. Aucune perte de temps !
Il a également installé l’appli Strava sur sa smartwatch Fossil, afin d’enregistrer et d’archiver les itinéraires qui l’intéressent.
Il adore le design masculin et sobre de sa montre, et comme moi, il est accro au changement de cadran ! On a l’impression de changer de montre, alors que l’on garde la même 🙂

Ces montres sont à mon sens un superbe cadeau de Noël à offrir ou à s’offrir ! Elles se déclinent en plusieurs design, styles et les modèles sont très souvent unisexes. Nous ne nous passons plus des nôtres !

Nous portons chacun une montre connectée reçue via Fossil



{article sponsorisé}


Mon nouveau vélo hollandais : le Gazelle Van Stael

Est-ce que le mot “bicyclette” ferait partie des mots que vous emploieriez pour me décrire ? Je roule à vélo depuis le deuxième article de blog posté ici en juin 2009. Il s’agissait alors de mon tout premier vélo vintage, bicolore, un peu rouillé mais avec beaucoup de charme. Depuis 2009, plusieurs bicyclettes sont entrées dans ma vie et ont fait un bout de chemin avec moi ! À ce jour, je possède deux vélos (trois, en comptant le tandem custom, créé entièrement par mon conjoint).
Aujourd’hui, je vous présente officiellement mon nouveau vélo hollandais, un Gazelle Van Stael, reçu en cadeau de la part d’Holland Bikes https://www.hollandbikes.com/111-ville.
Le principal critère de sélection de ce nouveau deux roues était simple : il me fallait un vélo léger. Grâce à l’aide de Mélissa de chez Holland Bikes, qui m’a fait une pré sélection de vélos, mon choix s’est arrêté sur ce modèle de vélo hollandais à l’allure vintage, coloris “pistache” (en vrai c’est plus un céladon vif). Paris gagné : il pèse seulement 12,8 kg ! C’est un modèle en 7 vitesses avec freins à patins. Sa description officielle : “Un vélo rétro avec beaucoup de style. Le cadre en acier, inspiré du modèle Tour de France de 1915, allie nostalgie et modernité. Tout dans ce vélo respire la vitesse et l’authenticité !
Il est vendu dépourvu de porte-bagage et de panier ou rack avant, mais le spécialiste de la boutique du 15ème arrondissement m’a ajouté ça sans problème. J’ai besoin de pouvoir transporter des choses, je mets ce qui est lourd à l’arrière, sur le porte bagage et ce qui est léger sur le rack avant. Ainsi, je ne suis pas déséquilibrée par du poids en manœuvrant le guidon.
Depuis que je l’ai, j’ai déjà roulé pas mal avec. Minimum 20km à chaque sortie, ce qui m’a permis de bien le tester. Mon ressenti actuel est plus que positif ! Cependant, nous avons prévu deux petites modifications à venir : le guidon et la selle. Cette dernière est très élégante mais très dure et ne me convient pas. Je vais me rendre très prochainement dans une boutique Holland Bikes pour faire rectifier cela, ce qui est possible pour n’importe quel client. Chaque vélo est “accessoirisable” à loisir, vous trouverez également en boutique tout le nécessaire autour du vélo : antivol, casques, sacoches, paniers, sonnettes, etc. sans parler du conseil dont vous bénéficiez de la part de professionnels. J’ai moi-même expliqué précisément ce que j’attendais de cette nouvelle bicyclette, en donnant le plus d’informations possibles concernant mes préférences. Il était primordial que la taille du cadre corresponde à ma taille (moins d’1,60m) car pour les vélos hollandais il existe trois tailles de cadres en fonction de votre taille. Il manque également un éclairage avant, que je ferai ajouter.

Je profite de cet article pour faire un point qui me semble utile au sujet des antivol justement. Vous êtes nombreuses à me confier en privé ne plus souhaiter acquérir de bicyclette car vous vous êtes fait voler la précédente. Crainte que je comprends totalement ! Le mieux étant évidemment d’avoir un local à vélo, une cave, un garage, ou n’importe quel abri fermé pour que votre deux roues soit en sécurité. Si vous ne disposez pas d’un tel lieu au sein de votre habitation, mieux vaut prévoir au moins trois antivol solides. Ce terme n’est pas réellement adéquat d’ailleurs, aucun antivol n’est inviolable, ils ne sont que des gains de temps.
Le mieux étant de posséder un U en acier, qui coûte entre 30€ pour un modèle entrée de gamme, et 100€ pour les modèles les plus sûrs. La taille et l’épaisseur sont des critères à prendre en compte, afin de choisir le modèle qui vous conviendra le mieux. Ajoutez à cela un antivol pliable ainsi qu’une chaîne antivol. Le fait d’attacher à un point fixe votre vélo à trois endroits (roue avant, cadre et roue arrière) sera plus dissuasif que s’il n’est attaché qu’avec un seul antivol. C’était une parenthèse sur ce sujet, mais sinon il existe des applis intelligentes (sur smartphone) d’antivol de vélo à distance, avec message d’alerte en cas d’activité suspecte.

Enfin, pour anticiper toute demande, je n’ai pas vraiment roulé sur mon Gazelle avec ma robe longue ce jour là. Je me suis changée pour faire ces photos. Si vous aimez porter des jupes ET faire du vélo, il existe des pare jupes sur la roue arrière, qui évitent ainsi que le tissu se coince dans les rayons. ^^

Je porte une robe Fabienne Chapot (Soldes été 2018)
Babies orange La Redoute
Panier sur mon vélo Topshop (ancienne collection)
Boucles d’oreilles Monki

{article sponsorisé}

Have A Nice Day

♪♫♪ Stereophonics – Have A Nice Day ♪♫♪

L’année dernière j’avais fait du shopping en ligne sur Marks & Spencer juste avant mon départ en vacances sur l’île de de Ré : relire mon article ici. Il y avait eu également ce look shooté à Paris, la veille de mon départ.
Cette année, j’ai fait du shopping en ligne, directement depuis l’île de Ré et ai reçu ma commande là bas. Ce qui m’amuse en comparant mes choix d’une année sur l’autre, est avant tout le fait que je n’ai plus rien engrangé de noir dans mon dressing, depuis un très long laps de temps. Peut-être bien un an, d’ailleurs. La raison principale étant que j’ai déjà pas mal de vêtements noirs et que j’avais envie de passer totalement à autre chose.
L’autre raison, que je vous confesse (non sans rire de moi, car cela semble saugrenu) est mon feed Instagram. Quand je remonte dans le temps, je le trouve très sombre : je portais beaucoup de noir, sans me poser de question. Le noir est un choix facile, peu d’erreur possible en s’habillant de sombre. C’est classique, intemporel, souvent élégant sans en faire trop. Je mixais un peu de noir avec des couleurs, mais malgré tout, j’ai pris la décision de stopper net les vêtements noirs : j’en ai déjà. Tout comme j’ai décidé de stopper le cuir, même si c’est un autre sujet.
Alors dans la lignée de mon changement de cap, cette commande Marks & Spencer a été composée de tons pastels et de deux pièces colorées. Dont un trench magnifique mais pas encore de saison; je vous le montre très vite promis.
J’espère que ces deux tenues vous plairont ? Je trouve motivant de mon côté de me renouveler, d’essayer de ne pas me (ni vous) lasser en postant du contenu ici. J’ai à cœur de vous intéresser toujours, en vous inspirant si je le peux. C’est mon “défi” quotidien, et savoir que vous m’encouragez dans cette voie m’enthousiasme très sincèrement !


Robe blanche spéciale PETITE via Marks & Spencer
Chapeau colombien via Siriri Handmade
Sandales KJacques (old)
Boucles d’oreilles palmiers Zara
Petit panier Zara (old)

Débardeur rose pale via Marks & Spencer
Pantacourt coupe large via Marks & Spencer
Mules Zara
Lunettes de soleil via Pimkie
Chapeau Lack of Color

[Cette collaboration est sponsorisée par Marks & Spencer et Shopping Links
This collaboration was supported and sponsored by Marks & Spencer and Shopping Links]

à Bicyclette

♪♫♪ Yves Montand – La Bicyclette ♪♫♪

Quel cycliste êtes-vous ? Utilisez-vous un vélo quotidiennement ? Uniquement le week-end ? Pendant vos vacances d’été ? Jamais ? Les pistes cyclables vous rassurent-elles ou bien sont-elles sources de maints obstacles et dangers ? Quoi qu’il en soit, je suis persuadée que chacune aurait une anecdote à partager sur le sujet du vélo. Personnellement, j’ai mille histoires sur le sujet. Aujourd’hui, Rouler à vélo est très agréable dans Paris… surtout au mois d’août !!! ha ha.
Challenge ambitieux : Les Parisiens aiment tellement le vélo qu’ils ont décidé que leur ville en serait la capitale mondiale d’ici 2020, une initiative forte et audacieuse à l’image de ses cyclistes.

Par ailleurs, j’ai récemment pu rencontrer 7 d’entre vous, mes chères lectrices de blog et chacune possède son vélo. Notre petit atelier de customisation de panier de vélo avec des pompons a été le prétexte idéal pour papoter de notre passion du deux roues écolo ! Cela a pu se faire grâce au BHV MARAIS, dans le cadre de leur grande opération printanière “À Bicyclette” ! Elle a lieu du 13 avril au 27 mai prochain, dans ce grand magasin préféré des Parisiens, situé rue de Rivoli à la station “Hôtel de Ville” (lignes 1 et 11).

Explorez le BHV MARAIS dans son intégralité, une très belle scénographie dédiée au vélo dans l’ensemble du magasin, en vitrines et sur la façade, une exposition de photos “Les stars à vélo” dans l’Observatoire au 5ème étage, des pop-up mode et lifestyle (Solex, Ines de la Fressange, Lee, Dockers,…) et évidemment : des ateliers de customisation.  Pour découvrir toutes les animations A Bicyclette au BHV MARAIS : http://www.bhv.fr/actus/a-bicyclette/

Pour vous présenter cette jolie opé à laquelle je participe, j’ai eu la chance que le BHV MARAIS me fasse confiance. J’ai été très honorée d’être partenaire en tant que blogueuse parisienne à vélo, car je roule à vélo surtout le week-end avec mon amoureux, à Paris et ailleurs. Ce mode de transport green et sportif nous correspond totalement et cela m’enthousiasme énormément d’être assimilée au vélo.
De plus, j’ai eu la géniale opportunité de pouvoir porter du Inès de la Fressange qui vend en exclusivité une ligne de vêtements pour “À Bicyclette”. J’ai choisi des pièces fortes : colorées, imprimées, très gaies. J’adore pouvoir vous présenter du contenu inattendu ou original, après toutes ces années à tenir mon blog. Bientôt 9 ans et je m’amuse peut-être même encore plus qu’au début. C’est simplement grâce à vous. Merci pour ça !
Une jolie célébration du vélo arrive le dimanche 27 mai devant le BHV MARAIS, tout le monde est invité et je serai présente.  Je vous en reparle très vite !

{article sponsorisé}

Un week-end dans les Cabanes des Grands Chênes – Éco-domaine luxueux

♪♫♪ The Beach Boys – God Only Knows ♪♫♪

Début mars, nous avons fait la réouverture du domaine des Grands Chênes, dans l’Oise. Un peu tôt en saison pour vraiment profiter du soleil et de sa chaleur, je vous l’accorde. ^^ Nous avons été conviés Adrien et moi par Coucoo, à dormir dans une de ces cabanes grand luxe, perchées en haut d’un arbre.
En effet, contrairement aux autres cabanes du même type que nous avons pu tester (en 2011 en Mayenne et en 2015 dans l’Oise également) celles-ci disposent toutes de l’eau courante, de l’électricité et même d’un bain nordique extérieur, sur la terrasse de la cabane ! Le luxe, donc.

Fondées en 2015, les cabanes Coucoo Grands Chênes ont trouvé refuge dans l’Oise, sur le domaine du Golf et du Château de Raray, rendu célèbre par Jean Cocteau dans son film de “la Belle et la Bête”. Un décor fantasmagorique à seulement 60 km au Nord de Paris, pour une escapade inoubliable. Le site compte 17 cabanes discrètement implantées dans des chênes bi-centenaires exceptionnels, cachées des greens et loin, très loin du tumulte de la ville ! Elles sont toutes équipées d’eau, d’électricité, de salle de bain et certaines d’un bain nordique privatif sur la terrasse pour un moment de bien-être à l’état sauvage !
Coucoo est donc le nom qui regroupe 4 différents domaines, basés sur le même concept, à différents endroits en France :

  • Coucoo Grands Chênes, dans l’Oise (là où nous sommes allés)
  • Coucoo Grands Reflets, sur le territoire de Belfort, près de l’Alsace
  • Coucoo Grands Lacs, en Franche-Comté
  • Coucoo Grands Cépages, au cœur de la Provence

L’accueil y est chaleureux, attentionné, on peut se procurer des produits locaux artisanaux réalisés par des passionnés (miel, biscuits, bière, jus de pomme…) et quasiment tout ce que vous pouvez déguster au sein de votre cabane est local. Mention très spéciale au petit déjeuner, absolument parfait ! On nous a conduit en voiturette électrique jusqu’à notre cabane, à travers un chemin boisé. Elle est située à 1km du parking; nous avons fait le retour à pied le lendemain, en nous baladant, à la découverte des autres cabanes. Nous étions absolument seuls ce jour là, nous ne nous serions évidemment pas permis de monter voir s’il y avait eu des gens à l’intérieur 😉
Température extérieur ce week-end là ? Environ 5°… Le bain nordique a donc été plus qu’idéal pour profiter de l’extérieur de la cabane, en ayant chaud ! On nous avait préparé le bac avec une eau à 38-40° : tout simplement parfait !!! Pour en profiter pleinement : maillot de bain obligatoire. L’eau du bac n’est pas changée entre deux visiteurs, mais elle est bien filtrée régulièrement grâce à un système autonome. D’où le “éco-domaine” : il n’y a pas de gâchis d’eau, équipement basse consommation pour l’électricité (les éclairages d’appoint sont eux, alimentés par des panneaux solaires) nourriture locale et de saison, le bois des cabanes est français, le domaine participe au tri sélectif…

Le seul point négatif ? Ces cabanes sont victimes de leur succès : toutes les nuits de samedi à dimanche sont bookées jusqu’à des mois à l’avance. Il ne vous reste qu’à faire comme nous : venir un vendredi, pour y passer la nuit; ou mieux : venir en semaine et être absolument seuls et tranquilles 😉 Notez que l’on n’a fait qu’apercevoir de loin une ou deux cabanes depuis la notre : la cabane Spa Étoilée. C’est donc en toute quiétude que vous pouvez profiter de votre terrasse personnelle, sans aucun vis-à-vis (d’autant plus quand la nature est luxuriante : les feuilles des arbres vous dissimulent parfaitement).
C’est à tester au moins une fois dans sa vie, pour peu que vous soyez un minimum aventureux, que vous aimiez le contact avec la nature et que l’idée de dormir à plus de 8m au-dessus du sol ne vous effraie pas. Je n’ai pas du tout eu de sensation de vertige : la terrasse est entièrement protégée par une barrière et les arbres autour empêchent toute sensation de “vide”, à mon sens. Alors, prêts à tenter l’expérience ?

Je portais :
Bikini via Dolphin Love Swim
Parka imperméables via Boden
Pull H&M Conscious (old)
Jean via Closed
Baskets vegan Vans
Bonnet Asos (old)
Lunettes de soleil dispos ici

Coucoo Grands Chênes
4 rue Nicolas de Lancy
Château de Raray
60810 Raray

Infos réservation:
03 44 58 39 08
info@cabanesdesgrandschenes.com
cabanesdesgrandschenes.com
Cabanes perchées : 17 dont 14 duo et 3 familiales (de 3 à 5 personnes)
Tarifs : de 180 € à 325 € la nuit, petit déjeuner inclus

A faire : Practice de Golf mais aussi parcours 9 et 18 trous, promenade dans les jardins du Château de Chantilly, visite du musée du Château de Compiègne, vol en Montgolfière pour continuer de prendre de la hauteur, vélo…

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2019 · Theme by 17th Avenue

Copyright © 2019 · Amelia on Genesis Framework · WordPress · Log in