Peut-on se passer d’Instagram quand on est influenceur ?

Un peu plus d’une année s’est écoulée sans que j’ai publié quoi que ce soit ici, sans parler du fait qu’il n’y a eu que 4 articles en 2020. Ce n’est pas faute d’avoir eu envie de publier de nouveau en 2021, mais je n’ai pas réussi à trouver le bon article ou simplement la vraie envie de revenir. C’est comme si j’avais délaissé un ami de longue date, ça m’a fait bizarre de me connecter de nouveau à mon backoffice et d’ouvrir un nouveau brouillon de post. C’est aussi hyper enthousiasmant !
Je ne sais pas si vous serez présentes à nouveau, comme vous l’étiez avant, mais j’espère que oui, car vous êtes adorablement fidèles à ce que je partage avec vous depuis plus d’une décennie ! C’est assez fou d’écrire ça d’ailleurs… L’heure est sans doute au bilan.

Si vous me suivez sur Instagram, où je crée du contenu à temps plein depuis approximativement 2012, alors vous avez probablement vu passer mon “coup de gueule” au sujet de l’algorithme de ce réseau. Cela fait un moment que je me sens prise à la gorge par les statistiques, que je me surprends à consulter suite au fait que les marques me les réclament en amont d’une collaboration, puis à posteriori, pour évaluer si cela a bien fonctionné.
Ici, sur mon blog, on m’a demandé mes stats post collaboration une dizaine de fois peut-être, au total, en environ 11 ans. Il est logique qu’une marque m’offrant une rémunération en échange de mon travail de mise en avant, exige en retour de savoir quel a été l’engagement. Mais je n’avais jamais ressenti l’aspect anxiogène de la chose jusqu’à très récemment. Je déteste littéralement les chiffres, j’étais une calamité en maths durant toute ma scolarité, je n’ai jamais aimé cette matière et une fois adulte, faire ma comptabilité pour l’Urssaf en tant qu’auto-entrepreneur m’a plus d’une fois causé des migraines… Tout ça pour vous dire que si j’ai appris sur le tas à être un couteau suisse dans mon activité, la partie chiffres m’a toujours profondément enquiquinée.

Le sujet stats/ chiffres ne m’intéresse sincèrement pas, pour être franche; mais je ne fais pas les règles et je dois m’accommoder de cette corvée très régulièrement. Ce qui m’importe est de pouvoir échanger avec vous, pas de savoir combien vous êtes au total. Les chiffres fluctuent, c’est un fait, mais là où cela pose problème c’est que l’algorithme d’Instagram ne vous montre plus ce que je publie (et passe du temps à créer avant de le partager).
Cela dure depuis quelques temps maintenant, et je trouve ça extrêmement décevant, frustrant, décourageant. Je suis très fatiguée par le diktat de la course aux vues, car finalement je prends conscience que ce n’est pas sain pour le mental.

Ceci pour expliquer dans les grandes lignes, mon ras-le-bol du réseau Instagram, dont les règles ont évolué et à travers lequel je ressens une changement qui n’est pas positif. Le métier d’influenceur est forcément amené à être modifié, par conséquent je réfléchis à cette évolution, avant de finir par lasser. D’ailleurs, je publie cet article ici en continuant malgré tout de faire ce que j’ai toujours fait : vous parler de moi !
Mais après tout, c’est aussi peut-être pour cela que vous me suivez ? J’ai toujours eu envie de partager des bribes de ma vie, ce qui m’anime, ce qui me révolte parfois, ce qui me rend heureuse et ce qui pourrait vous interpeller, divertir, procurer des émotions diverses. Au final, je n’ai pas encore de réponse claire ni de certitudes sur la suite; je sais simplement que d’écrire ici m’avait manqué et que je souhaite recommencer à poster de façon régulière sur cet espace qui est le mien. Je ne vous cache pas que je fais ce bilan ici avant tout pour poser un peu mes (trop nombreuses) pensées à plat, les ordonner, prendre du recul. Je suis en phase d’exploration par ici, je n’ai pas encore la réponse à mon titre d’article. Seul le temps nous le dira !

Les commentaires sont ouverts à tous et sans jugements de la part de qui que ce soit. Sentez vous libres de partager ce que vous avez en tête. Merci d’être là en tout cas !

Je porte une robe reçue via Chicwish*
Un kimono Zara (de cet été)
Des babies à talons reçues via Jonak*
Le bouquet de fleurs m’a été envoyé par La Joie des Fleurs et a été confectionné par Paradoxe Design Floral*

* reçus en cadeau de la part de la marque

Loading Likes...

Commentaires

  1. Je suis d’accord avec toi sur ce qu’est devenu Instagram : un réseau inintéressant à cause d’un algorithme obscur et injuste. Seul compte le chiffre. D’où mon désintérêt grandissant et mon peu d’abonnements à certains comptes. Le tien se démarque par sa qualité et son esthétique. Quand je vois des comptes suivis par des millions et qui reçoivent des dizaines de milliers de “like” pour une tasse de café, les bras m’en tombent. Médiocrité générale.

  2. Merci de ce retour honnête et transparent. J’espère que tu te retrouveras vite dans cette activité, moi je serai au rendez-vous comme je le suis depuis 8 ans !

  3. Je suis ravie de lire à nouveau ton blog.
    Continue d’écrire s’il te plaît !!!
    Instagram n’est pas très sympa avec toi… C’est vraiment dommage d’autant plus que cela influe sur ton métier et par conséquent ton salaire et par conséquent ton mode de vie. Faut bien manger et payer ses factures.
    Je te souhaite bon courage pour la suite et je te soutiens.
    Bises
    @maman_wild

  4. Bonjour Valentine,

    Je suis ravie de te retrouver sur ton blog ! C’est ici que je t’ai découverte il y a une dizaine d’années (ça ne nous rajeunit pas ! haha), j’ai l’impression de retrouver une ancienne copine 🙂
    J’espère que tu y verras plus clair rapidement sur toutes ces questions concernant Instagram. Je me mets à ta place et j’imagine que ça ne doit pas être simple à vivre. Instagram est un super réseau social mais il a aussi ses travers malheureusement…
    En tout cas tu l’auras compris, je vote pour un retour en force sur le blog !

    Prends soin de toi, à bientôt :-*

  5. Bonjour Valentine, ravie de te retrouver ici!
    Je t’ai déjà dis tous ce que je pensais que insta donc je ne le répéterai pas ici, mais je suis sincèrement heureuse de te lire suis ce format !

    Bisous!

  6. C’est agréablement surprenant de revenir par ici et je trouve ça chouette que tu le fasses ! À l’heure où nous sommes tous happés par du contenu à tout va (et sans se mentir, à 80% du temps, pas franchement de qualité), je me surprends à vouloir ralentir et apprécier ce que je lis – c’est le cas ici. Ça me rappelle cette époque intimiste ou j’avais listé une dizaine de blogs dans mes favoris et où j’attendais avec impatience les nouvelles publications. J’espère que tu reviendras car moi ce sera avec plaisir !

  7. Chère Valentine,
    La rapidité, la viralité et l’aspect “monstre insatiable” pour reprendre ton expression, d’instagram, et d’autres réseaux sociaux d’ailleurs, limite de plus en plus une forme d’authenticité dans les échanges. C’est aliénant pour ceux qui créent du contenu, comme pour ceux qui en reçoivent.
    Personnellement, je ne peux que t’encourager à revenir alimenter ton blog, que j’aimais visiter régulièrement.
    Je te souhaite en tout cas de trouver la bonne formule, celle qui sera la plus épanouissante pour toi.
    A bientôt,
    Célia

  8. Eh bien moi, je fais partie des personnes qui consultent encore les blogs et il y a plusieurs personnes que je suis sur Insta et desquelles je consulte régulièrement le blog. Sur Insta, les publications sans caption ne m’intéresse guère (sauf s il s’agit de personnes que je connais dans la vraie vie et dont les photos m intéresse réellement!) et il est très souvent difficile de développer une pensée via ce réseau. Le blog s’y prête bcp mieux!
    J’étais revenue plusieurs fois voir si tu avais posté quelque chose de nouveau jusqu’à ce que je comprenne que ton blog avait été malheureusement délaissé… J’adorais tes publications concernant les cinq choses que tu avais aimé récemment, j’espère que tu pourras reprendre ce genre de contenu.
    Welcome back !

    • Hello Valentine, bien contente de te lire sur ton blog. Et je dois admettre que c’est la première fois que je laisse un commentaire ici. À l’époque que je suivais ton blog, je n’étais pas très sensibilisée à l’importance de liker, laisser des commentaires, etc. bref interagir avec le compte, mais j’ai toujours aimé te lire. Tes textes sont la raison pour laquelle je te suis et c’est très frustrant de voir de jolis comptes (avec un beau feed) mais aussi un QI derrière, tel que le tien, ne pas obtenir l’engagement qu’ils méritent. J’espère continuer d’échanger avec toi très longtemps et j’ai besoin de toi pour m’inspirer stylistiquement parlant, alors reste sur les réseaux, j’ai besoin de toi!

  9. La bonne vieille époque des blogs… et bien moi j’aime aller sur chacun des blogs que j’affectionne pour voir si un nouvel article est en ligne! La mm adrénaline que lorsque j’allais à la boîte aux lettres petite voir si j’avais pas reçu un courrier d’une amie!
    Alors moi je dis un grand OUI à ton retour! Welcome back!

    • Bonjour Valentine,
      Je me surprend à reprendre la lecture de ton bloc avec plaisir. Je pense, en tant que “follower”, avoir fait le tour d’instagram pour plusieurs raisons:
      – Le travail fournit par les créateurs de contenus pour un seul post n’est pas valorisé par la plateforme : le réflexe majeur ayant cours sur ce réseau étant le scrolling compulsif. Adieu la pleine conscience!
      – la lecture d’un article par le biais d’un blog est beaucoup plus apaisante. Le sujet semble mieux construit (photos, mis en page, texte), l’environnement graphique est en accord avec le bloggeur et donc le lecteur qui n’est plus passif, mais vient activement s’enrichir auprès d’un univers qui lui apporte du plaisir.

      Peu de créateurs de contenu se positionnent sur le sujet de façon aussi ouverte. Je te remercie de ton honnêté et de ta prise de recul sur le sujet, qui ont eu un impact fort sur mon utilisation d’instagram.

  10. Quel bonheur de te retrouver sur ton blog qui est pour moi beaucoup plus intime, plus personnel et plus authentique qu’Instagram qui est devenu un fourre tout de beaucoup de choses que je n’ai aucune envie de voir! Là au moins, je viens sur TON blog, pour TE lire et je n’ai pas à subir les comptes sponsorisés, les pubs, etc, etc…
    Bref, je suis ravie de te retrouver!

  11. Je te suis depuis début 2014 (hé hé, déjà autant de temps même si ça paraît hier), et j’avoue avoir épinglé la plupart de tes looks dans mon tableau Pinterest « fashion inspiration ». J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire sur ton blog, et bien ensuite sur Instagram. Effectivement ces derniers temps, de plus en plus de créateurs (je suis également énormément d’illustrateurs) souffrent de l’algorithme qui met une pression pas possible sur leur visibilité, parce que malheureusement pour beaucoup de professions s’appuyant sur les réseaux sociaux, être visible c’est exister et perdre de la visibilité c’est perdre de la valeur…. Et lorsque la visibilité est vitale dans ton métier c’est terrible et surtout injuste lorsque tu dépends d’un foutu algorithme. Bref, je m’égare, mais j’espère que la réactivation de ton blog va donner envie à tes abonné(e)s insta de venir ici et découvrir tes anciens posts. Parce qu’on est bien ici. 🙂

  12. Tu fais bien de te tourner vers une écriture qui te ressemble Je t’ai connu par le blog et te suivrai ici aussi!
    La photo où tu cajoles la petite Moka est adorable

  13. Bonsoir,

    Je suis bien contente de te retrouver de nouveau sur ce support! Je te suis depuis de nombreuses années maintenant (du temps des doudous ) et j’aime beaucoup ton contenu, idées etc… J’ai l’impression que tu n’es pas la seule créatrice de contenu à te lasser d’instagram et de ses variables. A mon avis, d’autres vont avoir la même démarche que toi
    L’avantage du blog est qu’on peut le “feuilleter “. Je reviens sur les articles qui m’intéressent, m’inspirent, chose qui est impossible avec insta. Continue comme ça!
    A bientôt

  14. Quel plaisir de te retrouver sur ton blog.

    Cette situation me peine vraiment pour vous, créateurs de contenus. Je n’ose imaginer combien cette situation doit être pesante pour toi/vous.

    Pour ce que ça vaut, tu as TOUT mon soutien.

    Je te souhaite de retrouver un plein épanouissement professionnel, c’est tout ce que je te souhaite. Profondément.

    Mounia

  15. Je fais partie des personnes qui n’ont jamais lâché la lecture des blogs car je trouve que les sujets sont plus développés que sur Instagram. Autant j’aime ce réseau pour le côté esthétique et ergonomique pour communiquer autant j’ai beaucoup de mal avec l’algorithme et la multitude de comptes identiques.

    Ca serait cool que tu postes de nouveau ici! 🙂

  16. Bonjour Valentine !
    De mon côté, je suis très ravie que tu retournes sur ton blog, j’aime vraiment tes articles ici depuis environ 2010 ! Bon courage 🙂

  17. Bonjour Valentine !

    Contente de te retrouver ici C’est ici que je t’ai découverte et ensuite je t’ai suivie sur Instagram comme d’autres bloggueuses qui me tenaient à cœur. D’ailleurs j’ai créé mon compte Instagram uniquement pour ça au début.
    Je comprends que le fait d’être à la merci de l’algorithme d’instagram peut être très anxiogène. D’autant plus que c’est ton métier.
    Quoique tu décidés, tu peux compter sur ta communauté.

  18. Ma chère Valentine ♥️
    Trop contente de lire cet article! C’est amusant parce qu’hier en faisant défiler mon Feed instagram je me suis sentie étouffée de publications qui ne m’intéressaient pas ou plus et j’ai fait un gros tri pour ne garder que les gens que j’aime lire et avec qui je partage quelque chose.

  19. Bonjour belle Valentine !

    C’est très agréable de revenir ici et de pouvoir lire un article de blog. Effectivement, cela faisait une éternité !

    Personnellement, j’utilise beaucoup les réseaux sociaux pour mon travail. Cependant, la majorité de mes posts redirige les lecteurs vers le « vrai » contenu. Peut-être devrais-tu revenir aux sources et te servir d’Instagram comme plateforme pour promouvoir ton site et tes articles. Là où tu peux vraiment t’exprimer et créer un contenu de qualité. Le format d’Instagram ne le permet pas et l’échange avec tes lectrices y est aussi très réduit.

    Ne te méprends pas, j’adore Instagram. Partager avec toi, dans la vie de tous les jours, à travers tes stories permet d’autant plus de créer un rapport privilégié.

    Pour les influenceuses qui ont un deuxième métier à côté, Instagram leurs suffit. Pour les autres, comme toi, dont c’est le métier principal, souffrent beaucoup à cause de cette algorithme. De plus, la panne de serveur survenue il y a quelques temps, a permis de lancer la discussion sur la reprise des articles de blog pour ne pas être totalement dépendant et de pouvoir continuer à travailler.

    Peut-être que les débuts seront timides car malheureusement, on a pris la mauvaise habitude de ne plus avoir le temps et de faire défiler les posts, parfois, sans même prendre la peine de lire le commentaire associé.

    Je te souhaite tout le meilleur pour cette reprise 🙂

  20. Bonjour Valentine,
    Ravie de te retrouver ici !
    J’ai toujours préféré les blogs et vidéos YouTube. Je trouve que ça fait plus qualitatif, travaillé et « professionnel » qu’Instagram. Pour moi, Instagram revient un peu à « consommer » vite et beaucoup en un court laps de temps (surtout avec les stories). Alors qu’avec un blog, on prend le temps de se poser et de lire l’article (accompagné d’un petit thé pour ma part ).
    A quand le retour de « A picture an hour » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2021 · Theme by 17th Avenue

Copyright © 2021 · Amelia on Genesis Framework · WordPress · Se connecter