Search Results for: label/Bicycle

Let’s ride together !

[EDIT DU 26 FÉVRIER 2014 À 22H : LE « CONCOURS » EST CLÔT
Les 15 participants sont annoncés ici ]

 photo letscruise_zpsa07f18be.jpg
Les filles !!! (et les garçons, mais êtes vous vraiment là ? Hmmm…)
Parce que vous êtes de plus en plus nombreuses à me suivre (en témoignent les réseaux sociaux, où les chiffres ne cessent de grimper au niveau de mes followers) et parce que j’adore qu’on se rencontre et que la barrière du virtuel tombe, j’espère que ce qui suit vous fera bondir de joie !
Alors… Vous savez combien j’aime me balader à vélo ? Il y a une rubrique dédiée sur ce blog, dans laquelle vous trouverez tout ce qui est lié au vélo.

Le dimanche 2 mars prochain, au matin (oui, ça pique mais ça vaudra le coup), je convie 15 d’entre vous à venir se balader sur des cruisers Fat Tire BikeTours dans Paris. Je suis en train de tout organiser en coulisses, régler les derniers détails et faire en sorte que ce moment ensemble soit très sympa. On aura une guide qui nous fera faire des pauses pour nous raconter des anecdotes culturelles sur Paris (on se couchera moins bêtes le soir venu).

C’est une occasion qui m’enthousiasme énormément, parce que faire connaissance « dans la vraie vie » compte beaucoup pour moi. Cela permet de nouer des relations sympas, de casser la barrière du virtuel et surtout de mettre des visages sur les jeunes femmes (et jeunes hommes ?) qui me suivent.

Les conditions pour espérer participer :

– Être inscrit(e) sur au moins un des réseaux sociaux suivants (Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest), dans le but de partager ce moment en live. Merci de me préciser votre pseudo ou prénom + nom sur ces comptes, que je puisse aller voir

– Savoir faire du vélo. Ça peut sembler évident, mais il faut que vous soyez à l’aise et suffisamment confiante pour rouler en file indienne dans une piste cyclable ou en serrant à droite s’il y a des voitures. Si rien que l’idée de côtoyer des bus et des taxis vous effraye, ne vous forcez pas.

– Être majeur(e).

– Pouvoir être présente dès 10h du matin au métro Dupleix dans le 15ème arrondissement et prévoir au moins 4 heures devant soi.

Si vous remplissez toutes ces conditions, alors dans ce cas j’attends votre candidature dans un commentaire ci-dessous, m’expliquant votre motivation à ce qu’on se rencontre et qu’on se balade à vélos tous et toutes ensembles !
Je choisirai les 15 commentaires qui m’auront le plus donné envie de vous rencontrer : soyez persuasifs / perusasives et enthousiastes

J’ai tellement hâte de vous rencontrer !!!

Mon témoignage de cycliste parisienne

photo temoignage cycliste
Je sais pas si vous avez remarqué sur mon blog, mais je fais du vélo.
Surtout le weekend, car la semaine je prends les transports en commun…J’allais écrire « comme tout le monde »! Mais hélas non : c’est bien là le problème.
Les milliards de gens qui utilisent leur voiture, dans laquelle ils sont bien sûr tout seul (jamais pensé au co-voiturage? Naaaan).
La voiture, donc, ce fléau pour tout cycliste urbain. Et aussi pour l’environnement, mais c’est un autre débat.

Je ne fais du vélo qu’avec mon copain, car je pédale dans son sillage : je n’ai dû traverser la moitié de Paris que 2 fois toute seule. J’ai eu un peu peur et c’était moins sympa.
Mon copain a 5 vélos custom = des beachcruiser, low rider et un burrito -> un vélo ras du sol entièrement fait main (soudures des cadres, pièces rapportées etc.)
Quand on se balade dans Paris, il devient une star de la piste cyclable : les gens le prennent en photo, le filment, lui posent des questions et même parfois des touristes veulent monter sur ce burrito pièce unique, pour être pris en photo par leurs copains touristes.
C’est rigolo.
Ce qui l’est nettement moins, ce sont les automobilistes et aussi les piétons, sur les pistes cyclables.
Mais je ne voudrais pas être redondante dans mes propos. Effectivement (j’ai déjà rédigé cette chronique pour Paulette en novembre 2010) les gens dans leur voiture ou à pied sont des dangers potentiels à chaque instant d’une balade à vélo. Si seulement ils ne le faisaient pas exprès! Mais tout un chacun sait que l’homme est vil et mesquin, et certains prennent un malin plaisir à marcher exprès sur les pistes cyclables, à se garer dessus et à être d’une mauvaise foi totale ou dans le déni quand on le leur fait remarquer.
Mon copain a donc adopté une technique assez cocasse : il prévient au « dingdong » avec sa sonnette en avance puis, si pas de réaction du piéton sourd, il actionne sa sirène de vélo qui pète les oreilles et occasionne limite une crise cardiaque quand certains se retournent en sursaut. Je veux la même alarme de 780 décibels (je déconne) pour Noël !!

Une autre fois, un taxi (bourré ou juste délibérément méchant?) a percuté exprès la roue arrière du vélo de mon copain…J’ignore son but précis, puisque ce taxi a courageusement pris la fuite avant que mon mec ne lui défonce son pare-brise avec son vélo : outil de travail ruiné = plus pouvoir bosser.
Je précise que mon amoureux est TOUT sauf violent, mais mettre la vie d’autrui en danger peut foutre en rogne, vite fait.

En résumé, ce qui devrait à chaque fois être un moment sympa à se promener dans une des plus belles villes du monde, la truffe au vent et les yeux écarquillés, devient souvent un moment stressant et pénible. Obligés d’éviter les portières s’ouvrant à la volée, les taxis qui ne respectent pas le mètre de distance entre eux et le cycliste ou encore les quidams se pensant seuls au monde…
Dommage d’avoir une telle attitude, surtout quand on ne peut que subir et essayer tant bien que mal de tracer sa route. Même ça, parfois, s’avère compliqué.

Je suis cependant contente de ne pas être la seule à avoir des griefs contre les gens mal élevés, exaspérants et sans-gêne !! <- lire ces articles svp !!
Lire ces articles ne m’a pas seulement fait du bien, cela m’a conforté dans l’idée que l’on est tous « victimes » de gros cons, sans scrupules ni éducation, un moment ou un autre, dans sa vie.
♪ « Quand on est con, on est con« 
Que personne ne s’enflamme : je ne suis pas un ange et les autres tous des vilains.
Je passe simplement un petit coup de gueule, car chaque sortie à vélo est synonyme de frayeurs malgré nos comportements carrés (on ne roule pas sur le trottoir, on descend toujours pour mener le vélo à la main en cas de rue à sens unique, on ne grille pas de feux rouges à fond la caisse, etc.)
Je ne me permettrais pas de crier aux cons si j’avais une conduite inconsciente et à risques sur mon vélo.
Je rêve d’emménager à Amsterdam ou Stockholm, en fait…*soupir*
Et vous, des témoignages en tant que deux roues ?

Latest from Instagram

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue