Sunflower

♪♫♪ Frank Sinatra – Sunflower ♪♫♪

Escapade en île-de-France, pour shooter des photos dans un champ de tournesols. Très cliché, je suis la première à le reconnaître, d’ailleurs cet été j’ai vu passer nettement plus de photos prises dans des champs de tournesols, que les années précédentes (égalité avec les champs de lavande). Sachant que je follow très peu de blogueuses, j’en déduis que ce sont des lieux recherchés et prisés pour de jolies photos.
Ce qui m’amène à embrayer sur le sujet sensible du  « spot à photos » qui semble faire débat sur les réseaux. Faut-il ou non aller là ou tout le monde va aussi, pour avoir sa photo « clichée » ? Est-il logique de devoir parfois faire la queue, pour réussir à avoir sa photo ? Ce partage de photo « déjà vue » amène t-il quelque chose ? Pourquoi souhaite t-on, nous aussi, avoir la même photo que les autres, quand on se rend sur un lieu déjà montré sous toutes ses coutures ? Un voyage doit-il se préparer en amont, autour de ces fameux spots ?

Autant la plupart des débats en ligne me laissent totalement de marbre (j’ai les débats sur internet en horreur, de toute façon) autant celui-ci m’a amené à réfléchir dans mon coin… Je me sens caricaturale en blogueuse mode suiveuse, d’avoir eu envie pour la deuxième fois, de prendre des photos dans un champ de tournesols. Une de mes followers de l’ombre et pas spécialement bienveillante, est d’ailleurs sortie de son silence pour m’envoyer un lien vers un article de presse canadien, relatant les ravages de la viralité des photos sur les réseaux sociaux. Une ferme de fleurs colorées au Canada (dont des tournesols) faisait payer l’entrée 7,50$ aux gens. Puis, à force de jolies photos prises là bas, géo-localisées, les foules se sont déplacées. Jusqu’à ce qu’un jour il recensent plus de 7 000 voitures garées le long de la route près de cette ferme. Les gens ont commencé à envahir les champs de fleurs, sans payer l’entrée; juste pour faire des photos.
En lisant cela, aucun parallèle possible n’était faisable avec mon « cas », puisque je n’ai absolument pas géo-localisé ce champ de fleurs, ni n’ai répondu aux « C’est où ? » reçus en nombre… Mon but étant justement de ne pas inciter ce genre de visites, du moins pas là où je me suis rendue, par crainte de déclencher peut-être quelques déplacements.
Mais cela n’empêche que je réfléchis de toute façon beaucoup à mes actes et aux conséquences qu’ils peuvent avoir. Tout ce que je fais étant systématiquement jugé, critiqué, moqué, pointé du doigt, par une minorité de personnes malveillantes .
C’est sûrement idiot, mais je me suis (une fois de plus) sentie obligée de me justifier auprès de cette fille, en lui expliquant que j’étais totalement respectueuse des lieux où je vais, que je n’avais évidemment pas géo-localisé ce champ et pas répondu non plus aux demandes privées de localisation.

Sachant que vous qui me suivez, êtes des adultes d’environ 30 à 35 ans en moyenne, ma façon de m’adresser à vous est d’égal à égal. Je n’ai aucune envie d’entre dans une espèce de rapport de prévention ou de sermon moralisateur, car recevoir ce type de message a fortement tendance à être infantilisant. Ce qui est, soyons francs, ultra chiant et rédhibitoire. Je ne vous le dis pas souvent, mais j’ai une haute estime de vous, car nos échanges quotidiens sont très enrichissants. D’ailleurs je parle de vous dans tous mes mails aux marques qui me contactent, car j’accepte des collaborations si j’estime qu’elles peuvent vous intéresser. Je réfléchis à créer du contenu pour vous plaire, vous inspirer, vous faire voyager, vous amuser, etc. Il ne se passe pas une journée sans que j’échange avec au moins une douzaine d’entre vous. C’est la base de mon quotidien et j’en suis plus qu’heureuse. Vous faites simplement partie de ma vie.

Le fait que je m’expose inclut que je m’expose au positif comme au négatif. Cela fait plus de neuf années que j’ai ouvert ce blog et il ne se passe pas un mois (grand maximum) sans que je reçoive un message agressif, me tapant sur les doigts pour X ou Y raison. Par conséquent, j’ai énormément modifié ma façon de communiquer et m’empêche presque toute spontanéité. C’est triste oui, je ne devrais pas changer de façon d’être, vous êtes très nombreuses à me le dire en m’envoyant beaucoup d’adorables messages.
Ne pouvant pas me cacher, puisque mon métier est de m’exposer (j’adore enfoncer des portes ouvertes ^^) j’essaye de trier au maximum ce que je partage. Beaucoup de choses restent ainsi pour moi, dans mon « jardin secret » et vous êtes très nombreuses à le comprendre et à m’y encourager, même.

Alors, est-ce que faire des photos au milieu d’un champ de tournesols désert est « répréhensible » ou alors simplement chouette à regarder ? Est-ce que je vire « so cliché » en imitant ce que je vois ailleurs ? Ces photos vous donnent-elles envie de faire pareil ? Est-ce que finalement toutes ces fleurs jaunes sont simplement très jolies à observer et qu’aucun mal n’est fait à personne ? Doit-on se justifier de tout, tout le temps, quand on s’expose ? Au final, est-ce que j’aurais dû vous écrire tout cela ? Vous ne venez pas consulter mon blog pour y lire de quelconques « prises de tête » je le sais, mais le sujet m’a paru plutôt intéressant à aborder… Je n’ai pas réponse à tout, alors j’aimerais bien lire vos avis.
Mon souhait n’est jamais d’entrer dans un débat qui finit par être houleux, mais de vous laisser vous exprimer posément, si l’envie vous prend. Je vous laisse réagir en commentaire si vous le souhaitez, ils sont là pour ça ! 🙂

Chapeau Lack of Color
Robe Asos (old)
Espadrilles New Look (old)
Lunettes de soleil Forever 21 (achetées en boutique, pas trouvées sur leur site)

Comments

  1. Bonjour Valentine, je comprends tout à fait que tu ne veuilles pas géo-localiser les photos que tu postes sur les internets. Pas besoin de te suivre à là trace pour apprécier ton travail. Ce qui m’embête néanmoins c’est que tu dis vouloir parler d’égal à égal mais tu ne sembles pas appliquer une réciprocité à un service rendu. Pour cette séance de photos, tu avais demandé à tes follower dont je fais partie sur Instagram des endroits où trouver des tournesols. Apparement quelqu’un a pu te renseigner et je trouve ça vraiment sympa cet échange qu’il peut y avoir. Ne pas vouloir diffuser une information que tu as toi-même demandé, c’est peut-être ça le problème ? Ceci n’a bien sûr rien à voir à mon avis avec ta précédente story sur ton petit coin de verdure caché qui n’est pas pour le coup issu d’un échange avec ton public.

    • Bonjour Léa, en effet cette info m’a été donnée en privée par une adorable lectrice, suite à ma demande publique. D’une année sur l’autre, ils ne replantent pas des tournesols au même endroit, sinon je serais retournée là on nous étions allés l’année dernière.
      Je lis un reproche dans ton tout premier commentaire (je vois combien de commentaires une personne m’a laissé, dans mon interface de blog).
      Quid de toutes les adresses que je partage avec vous le reste du temps ? Les restaurants, cafés, magasins, et même créateurs en ligne, que je vous recommande ? En as-tu vu passer ? Est-ce que cela a pu t’inspirer au moins une fois ?

      Ne pas vouloir que d’autres personnes viennent dans ce champ de tournesols précis, après que j’y ai shooté des photos est une décision que j’ai prise après réflexion. Je conçois que cela déçoive. Mais comme je le dis dans mon article, je pense faire au mieux dans ce cas présent.

  2. Bonjour Valentine,
    J’ai la chance depuis 5 mois de faire un beau voyage en Océanie et en Asie et j’ai été confronté à ce problème à plusieurs reprises en Nouvelle-Zélande et en Asie du Sud-Est. En Nouvelle-Zélande, la randonnée de Roy’s Peak est une des plus belles randonnées à la journée. Toutefois, les gens du coin nous on dit qu’il faut parfois faire la queue 30 min pour voir le point de vue car il y a l’an queue pour faire la photo « Instagram ». Nous avons chois de faire une autre randonnée finalement. A Hoi An au Vietnam tout le monde veut faire la photo sur une barque et mettre des lampions sur la riviere. Lampions qui finissent en déchets dans la rivière. Il y a toujour eu des clichés iconiques, des must-do, bien avant les réseaux sociaux et le numérique mais, je trouve ça assez attristant qu’on ne puisse plus apprécier certains endroits à cause de cela. La nuisance est telle que certains endroits en perde totalement leur « aura mystique » / leur « beauté brut ». J’ai eu souvent l’impression que les gens venaient consommer l’espace. On arrive on fait là photo et on s’en va. On ne se soucis pas du lieu, ni de l’impact de ce qu’on fait. Bref, le paysage est devenu un lieu qu’on consomme comme un autre. A Ankor Wat certains sont près à vous piétiner pour prendre le selfie. C’est l’effet du tourisme de masse coupler à la puissance de diffusion sur les réseaux sociaux. Pour ce qui est du monde des blogs. J’ai l’impression qu’à de rares exceptions, tout le monde s’est aligné. J’ai l’impression que les blogs sont devenus des magasins franchisés qui vendent tous la même choses comme dans les centres villes.L’impression que les followers ne viennent plus plus pour la découverte et l’inspiration mais pour consommer. Je trouve cela un peu triste. Enfin, voilà je partage mon humble réflexion sur le sujet. Merci d’avoir ouvert le débat. Bonne continuation.
    Vanessa

    • Bonjour Vanessa, le moins que l’on puisse dire c’est que ton commentaire est impactant…
      Je n’ai assisté à l’effet de queue devant un spot à photo qu’une fois dans ma vie : en Norvège, le long d’un (très long et ardu) chemin de randonnée).
      Il s’agissait d’un bord de falaise qui surplombait littéralement le vide, et c’était impressionnant. La blogueuse avec qui j’étais, et moi-même, n’avons pas du tout souhaité patienter, ni même faire de photos là… trop trouillardes.
      Mais j’entends ton témoignage et je déplore aussi cette consommation de belles destinations, qui se retrouvent polluées par l’afflux des masses. C’est triste, mais en effet cela avait déjà lieu avant le développement des réseaux sociaux.

      En ce qui concerne ton avis tranché sur les blogs, je te trouve très dure. J’espère ne pas être cataloguée ainsi par toutes mes lectrices, cela m’attristerait sincèrement.
      Bonne continuation à toi, et merci pour ce 1er commentaire.

  3. Je suis tout à fait d’accord pour que les lieux utilisés par les blogueuses (du moins certains lieux, et notamment ceux « nature ») restent secrets. Ce qui est le plus triste lorsque des masses se déplacent dans des lieux naturels et donc fragiles, ce n’est meme pas le fait que les gens soient des moutons obnubilés par leur paraître sur les réseaux sociaux (bien que j’en conviens, c’est quand même désolant), c’est surtout que ce sont des sauvages qui ne respectent rien. Ce champ de tournesols dont tu parles dans ton article a été piétiné et saccagé suite à cela.
    Merci pour ton article Valentine et de toujours essayer de sensibiliser sur des sujets importants 🙂

    • Merci Laura pour ton mot. Oui, j’ai omis de préciser cela, mais cela me semblait induit que ce champ avait été abîmé… Ce qui est totalement honteux et crétin, comme attitude. Une foule ne fait jamais de bien à un lieu !
      Je te remercie beaucoup en tout cas de souligner que j’essaye de sensibiliser comme je le peux (tout est restant imparfaite) 🙂
      Bises

  4. Je trouve ces clichés très jolis, perso, je ne vais pas dans des lieux « clichés », car déjà je n’ai pas forcément le temps, ni même l’envie de me déplacer dans ces lieux, après cela reste inspirant et vraiment joli, mais je reste moi, cette éternelle blogueuse amateur/trice? qui n’a pas envie de se prendre la tête avec un lieu hautement instagrammable 😉

    Gros bisous
    http://paulynagore.blogspot.com/2018/08/jumpsuit.html

    • Merci beaucoup pour ton 49ème commentaire ici !!! Ca me fait super plaisir, même si je sais que je ne réponds pas systématiquement.
      En tout cas, merci pour ton témoignage ! Tu as raison de faire comme cela te plaît 😉
      Gros bisous à toi

  5. Je pense qu’on est un peu toutes et tous « so cliché ». Là c’est le champs de tournesols mais qui irait à Paris sans se prendre en photo avec la tour Eiffel ? Les tournesols ne sont pas aussi célèbres ok, mais c’est joli, tout comme les champs de lavande ou tout comme un désert de pierre sans rien à l’horizon. Chaque endroit a son charme, mais des filles aiment et veulent « faire comme », libre à chacune. Et malheureusement je pense que ta position de blogueuse fait que tu doivent constamment te justifier… c’est aussi le problème des réseaux sociaux, on en montre trop ou pas assez, tout le monde ne peut pas être contenté.
    Il en résulte ensuite un problème de respect des personnes, du travail, des photos, mais ainsi est l’humain. Valentine va falloir faire avec je crois, répondre avec distance et relativiser comme tu dois déjà le faire, ou aller vivre dans une grotte 😉
    Moi j’aime bien quand il y a de la lecture avec tes articles !!

    • Wooow, merci beaucoup Céline ! Tu m’as écrit 224 commentaires ici, à ce jour ! J’en suis plus que touchée, quelle fidélité 🙂
      J’ai envie d’écrire plus dans mes articles, car j’ai pas mal de choses à partager avec vous et j’avais levé le pied ces derniers temps.

      Je partage totalement ce que tu dis : on ne peut jamais arriver à contenter tout le monde, c’est la vie. Mais perso, je « milite » pour plus de respect des râleurs (ces gens jamais contents). Car même si chacun a le droit de partager son avis, beaucoup oublient de mettre les formes et tiennent des propos souvent à la limite de l’insulte. Je ne bosse pas pour eux et mon but n’est pas de satisfaire leurs attentes. Alors tu as raison, je relativise et prends du recul avec ces gens là. Sinon ça me fait toujours très plaisir de lire des mots comme le tien 🙂

      Bises !

  6. Coucou,
    tes photos sont belles et je n’irai pas chercher le lieu pour faire la même…j’ai autre chose à faire…peu m’importe le reste, c’est juste se montrer pour faire mieux ou autant sur les réseaux ! Ce n’est pas ma conception …chacun peut prendre des photos pour soi même où il veut du moment que l’on respecte la nature, les décors, tournesols ou autres….un pro, photographe ou blogueur ou autres amene une émotion, un petit plus à ses « clients » si ç.est juste pour être au même endroit il faut changer de métier! Que tu demandes un lieu pour ton boulot ok que tu ne donne pas le lieu bravo aucun Intérêt !

  7. Hello Valentine,

    Tes photos sont comme toujours très belles ! Tout y est, le champ, la lumière, ta tenue, ton attitude…

    Ce qui a peut-être pu gêner certaines lectrices c’est le fait que tu demandes où trouver un champ de tournesol et que tu aies pu faire de la route « juste » pour ça. Mais en même temps, ça fait partie de ton métier de bloggeuse donc je ne trouve pas ça choquant.

    Moi aussi, avec l’influence d’Instagram (et pourtant je ne suis pas bcp suivie, c’est plutôt ma petite galerie), je prends désormais ma photo dans un champ de tournesol alors que j’en ai toujours eu autour de moi puisque j’ai grandi à la campagne, cela faisait partie de mon environnement alors que maintenant, lors d’un WE chez mes parents, ça me permet d’avoir le cliché du moment.

    Ce qui est vraiment triste et regrettable, c’est de lire qu’il faut apparemment faire la queue dans certains endroits du monde pour avoir THE photo ; il y a eu pas mal d’articles à ce sujet dernièrement ; voir aussi le compte @instarepeat. L’attrait pour un pays résiderait-il uniquement à une photo vue sur IG ?!

    En tous les cas, tes photos sont toujours très inspirantes, de qualité, professionnelles et restent créatives car tu conserves ton identité, tes poses, etc.

    Bonne journée.
    Laurence

    • Hello L.C, mille mercis pour ton adorable mot !
      J’ai découvert le compte Instagram dont tu parles, c’est celui là : https://www.instagram.com/insta_repeat/ et j’avoue avoir gloussé tant le copié-collé des photos prises est flagrant….
      C’est bien que ce type de comptes existe, car il n’est nullement agressif ou dans la critique. Du coup, cela met une petite claque et je trouve que ça permet de mettre en perspective ce qu’on attend de ses propres photos en voyage. Pour le coup, là on est dans le cliché du cliché déjà vu et répété ! haha

      Merci en tout cas de ton adorable mot, j’en suis vraiment touchée et je suis fière que tu sois fidèle par ici.
      Bises et bonne fin de journée

  8. Je trouve tes photos très jolies, je ne vois aucune raison de polémiquer dessus, tu es toujours respectueuse des autres et de la nature. Nous vivons dans une époque où les méchancetés fusent à travers les réseaux, quel dommage. Moi j’ai plaisir à te lire et si ton contenu ne me plaisait pas, j’arrêterai simplement de te suivre. Continue ❤️

  9. Bonjour!

    Si cela te fait plaisir de faire une photo devant des tournesols, je ne vois pas où est le soucis.
    Si certains trouvent cela cliché…et alors? Je n’ai jamais entendu qq’un dire « je vais à Paris mais je ne veux pas voir la tour Eiffel, trop cliché! ».

    Personnellement , ce n’est pas vraiment le fond qui m’intéresse(le champ de tournesol), c’est ce que tu en fais d’artistique (le shooting photos, la tenue, l’ambiance, la lumière et le texte qui l’accompagne) et qui donne une valeur différente au fond.

    Ton style, ton blog, tes réflexions, ton approche personnelle des questions de société, ton ethique sont tout sauf cliché! Et c’est cela l’essentiel.

    Merci Valentine pour ton contenu toujours aussi inspirant et enrichissant toutes ces années.
    Un beau mois d’août à toi!

  10. Bonjour!
    Faites ce que vous avez envie de faire. A partir de moment ou vous ne faites de mal à personne ni à quoi que ce soit, que vos photos fassent cliché ou non, si vous les aimez, qu’est-ce que ça peut faire? Vos followers adhèreront pour la plupart; ceux pour lesquels ce n’est pas le cas se tairont ou bien vous diront tranquillement ce qui leur déplaît, en bonne intelligence. Pour les rageux… comme toujours, laissez-les dire. Ce sont des rageux.
    Bonne journée.

  11. Hello Valentine!

    Premier commentaire pour moi, je suis ton compte « dans l’ombre » depuis quelques années et je réagis rarement aux posts.
    J’aime ta façon de penser et l’énergie que tu déploies pour nous faire « penser ». Tes posts me motivent souvent à me renseigner sur des sujets qui ne m’inquiétais pas plus que ça. J’aime ta façon d’être si humaine, et cette remise en question fréquente suite aux commentaires malveillants. Ce sont toutes des qualités qui m’inspirent et me motivent a être « meilleure », à me remettre en question moi aussi.
    Parmi les blogueuses que je suis, tu es certainement la moins « cliché », et, pardonnez-moi moi si je choque, qui a un « cerveau ». J’ai vu passer une story d’une autre blogueuse en vacances filmant une calèche tirée par un pauvre cheval avec en légende « moi aussi je veux faire une balade en calèche »… Contrairement à ce genre de filles que ne vont pas plus loin que le cliché, tu essaies de nous sensibiliser aux sujets importants, et tes autres photos, parfois sans forcément de message sous jacent, sont juste belles et agréables à voir, comme celles que tu as prises dans ce champ de tournesols. Pour rejoindre un commentaire plus haut, je ne suis pas du genre à chercher un lieu « instragramable » et à organiser ma destination de voyage en fonction des spots connus, au contraire. J’aime dénicher de petits bijoux et je peux comprendre ton envie de les garder secrets. Je peux me permettre de publier leur localisation car je n’ai pas ta notoriété, et je crois que, si je l’avais, je garderais également ces lieux secrets, pour les préserver.

    Malgré mon impression d’être partie dans tous les sens, j’espère que ce commentaire est plutôt clair. L’important, c’est que tes réflexions ont suscité une réflexion et une réaction chez moi, et peut être chez d’autres.

    Je te souhaite une bonne continuation. Continue à être si humaine, touchante et inspirante!

    Blandine

  12. Je comprends ton envie de ne pas dévoiler tes endroits pour faire des photos, je fais souvent la même chose au risque de décevoir mais certains lieux méritent de la tranquillité.
    Pour les photos « cliché », il y en aura toujours … J’ai fais récemment une série avec des bottes de pailles et je remarquer que beaucoup, beaucoup de personnes ont réalisé la même chose. C’est bien dommage …
    Par contre, concernant ta robe, je la trouve superbe !!
    bises
    http://katepinup.blogspot.fr

  13. Coucou. J’ai adoré ton article et tes questionnements. Les photos et les looks sont sublimes et j’approuve ta volonté de ne pas te géolocaliser. Quand je vois que certains comparent avec la Tour Eiffel, je ne comprends la Tour Eiffel est un monument qui se visite et dont l’accès est réglementé. Et pour Valensole, combien savent que c’est du lavendin ? Je reviens de Madère où mon chéri et moi avons fait la randonnée la plus prisée de l’île. Nous avons choisi de la faire avec un guide qui nous a montré également les différentes plantes sur le parcours et nous a prodigué moults conseils notamment sur comment se comporter sur le parcours si on croise du monde. Et du monde il y en avait. Beaucoup avaient fait le choix de la faire par eux-mêmes et râlaient parce qu’il y avait du monde sans pour autant se dire qu’ils participaient au truc. Beaucoup se sont mis à faire comme nous ( nous étions 11 seulement). Arrivés au point des 25 fontaines,il y avait tellement de monde qui voulait faire la photo qu’on ne pouvait pas profiter du lieu. Ensuite nous sommes repartis par un chemin très différent où nous avons croisé finalement très peu de personnes et nous avons même fait un kilomètre en tunnel à la lampe de poche. La randonnée était forte, on a appris plein de choses en observant l’environnement. Ce que peu de gens ont fait sur le parcours. Je t’embrasse bella. Continue à être une belle personne.

    • Merci beaucoup d’avoir pris le temps de m’écrire tout cela ! J’en suis touchée, car chacun de vos témoignages apporte quelque chose d’utile. Observer la nature et ce qui nous entoure est en effet bien plus appréciable si on est seul…
      Au milieu d’une foule, cela perd tout son charme.
      Continue d’explorer de façon indépendante, et merci encore d’être passée par ici 😉

  14. Hello ma belle.
    Pour être honnête je m’en fiche qu’il y ait plein de photos dans des champs de blé, tournesol ou lavande. J’adore regarder de jolies photos et celles de cette article sont juste whaou.
    Je crois que cet effet « spot photo Instagram » à toujours existé, mais est renforcé par l’effet internet mondial et social, mais il faut se rappeler que la plupart des gens ne sont suivis que par leur petit cercle, et que chacun a juste une envie de Jolie photo. Ce qui peut être sympa c’est de se trouver sa petite touche, son petit spot secret, et monsieur tout le monde peut bien faire une photo assez médiocre dans un spot populaire si ça le chante, et tous ses amis trouveront ça canon. Pas la peine de se juger les uns les autres, influenceurs ou quidams. Bravo pour ton travail et ton partage. Et bravo pour tes choix de garder aussi ton jardin secret. C’est important.

  15. Quel bel article.
    Moi ce que j’en dis c’est que ces photos sont magnifiques. Qu’elles te ressemblent (le look, la lumière, etc). Que j’ai donc bcp de plaisir à les regarder.
    Ce n’est pas pour autant que j’irais un champ de tournesols pour faire de même: le plaisir de découvrir ton article me suffit.
    C’est différent quand tu nous conseilles un resto ou une boutique où là j’aurais envie d’y aller
    Quant au fait de voir des photos « clichées » ben au final chaque blogueuse a quand même sa touche perso qui fait qu’on peut avoir du plaisir avec différents articles sur un même décor.
    Ne change rien.
    Moi je ne me lasse pas depuis tout ce temps de découvrir tes articles
    Bécots from Hyères.
    Sonia.

    • Ma très chère Sonia, comme cela me touche que de te compter parmi mes plus fidèles lectrices, depuis si longtemps !!!
      Merci du fond ud coeur pour ça.

      Je suis totalement d’accord avec toi : chacune a sa propre personnalité et touche perso, on ne poste pas les mêmes photos ni le même contenu et je pense qu’il y a suffisamment de blogs pour que chacun(e) y trouve son bonheur.
      Critiquer toutes les blogueuses, en ne faisant aucune différence, me choque pas mal (lu dans un précédent commentaire). Comme si nous étions des clones… ha ha
      Bref, merci une fois de plus de ta bienveillance ! Je ne change rien.

      Bisous et profite bien de tes vacances !

  16. Salut Valentine. Je te suis depuis très longtemps dans l’ombre et j’adore que tu prennes position. Ce n’est pas parce qu’une blogueuse est « lifestyle » qu’elle ne peut pas amener sa communauté à réfléchir et tu le fais très bien, sur les questions du végétarisme et de l’éthique animale notamment. J’aime beaucoup te suivre. Ce qui m’amène à laisser un rare commentaire, c’est que j’ai remarqué une grosse amertume dans ton ton récemment et si je peux me permettre, je crois que tu devrais revenir à la Valentine qu’on connait, joyeuse. Je te dis cela car j’ai moi même une grande communauté qui me lis sur le blogue, plus de 120 000 personnes par mois. Il peut m’arriver de récolter des critiques mais jamais je n’entre dans le jeu. Je lis des phrases comme celle ci que tu as écrite  » Tout ce que je fais étant systématiquement jugé, critiqué, moqué, pointé du doigt, par une minorité de personnes malveillantes » …et je me dis que tu devrais tout simplement ne jamais le mentionner, ni répondre à ces personnes. Car pour les gens bienveillants comme moi qui te suivent, ce ton nous plonge dans une ambiance de conflit et c’est très désagréable. Nous ressentons ce ton et cela ne donne pas envie de te suivre. Trouve toi une réponse toute faite et polie que tu enverras systématiquement aux personnes malveillantes et ne perds pas ton temps à gèrer cela, c’est le meilleur conseil que je peux te donner. Poker face ! C’est pas facile je sais, mais c’est le métier.

    • Salut Stéphanie, eh bien on dirait que cet article fait sortir du silence pas mal de mes lectrices de longue date ! 🙂
      Je suis ravie que tu aies autant de lecteurs par mois, félicitations. Par contre, je trouve ça assez blessant que tu m’expliques comment il faudrait que je réagisse face au harcèlement en ligne… Il n’y a pas de bonne attitude à adopter, je pense. Chacun gère ça comme il le peut, avec sa propre sensibilité.
      Je ne suis par amère, je suis fatiguée. Et je trouve dommage que tu estimes que je ne suis plus joyeuse, car c’est faux. J’essaye simplement d’avancer et de faire en fonction de mes envies, en gérant mon temps et les agressions écrites comme je l’entends.
      C’est la première fois que je lis « je trouve ça désagréable que tu nous plonges dans l’ambiance des conflits »… La majorité de mes lectrices fait preuve de plus d’empathie et d’effroi, car elles ignorent totalement qu’il y a du négatif quotidiennement, pour moi.
      Je ne sais pas jouer la comédie, je n’ai pas de « poker face » et mon métier étant tout nouveau, j’apprends sur le tas, comme toutes celles qui subissent la même chose 🙂
      Libre à toi de ne plus me suivre, si je n’évolue pas comme tu le souhaiterais, mais merci de tes conseils néanmoins.

      • Mais non je vais continuer à te suivre car je t’apprécie beaucoup. Mon but n’était pas du tout de te blesser ou de te faire la morale. Il est évident que c’est très dur à vivre d’avoir des agressions quotidiennes et j’ai beaucoup d’empathie pour toi. Et justement je me demandais si pour éviter cette fatigue que tu ressens tu ne devrais pas totalement ignorer les critiques, ne pas leur répondre quitte à te concentrer sur la communauté qui te soutien. Je vais continuer à le faire. Continue ton bon travail !!

  17. Hello Valentine !
    Je te suis depuis plusieurs années sur Instagram et j’adore ton travail ! Lorsque je voyage, je prépare ma route grâce aux guides touristiques mais aussi grâce aux bloggers, j’ai envie de voir de mes yeux ces endroits incroyables qui m’ont fait rêver ! Et parfois je fais même des photos devant des endroits clichés pour garder un souvenir qui ira dans mon album photo ! Je fais attention à la planète et je respecte les lieux que je visite mais parfois j’ai envie de me sentir aussi belle que je trouve vos clichés beaux, pas pour mes abonnés puisque je n’en ai quasiment pas mais juste pour moi, est-ce vraiment mal ?

  18. Bonjour Valentine,

    Je trouve le sujet de ton article super intéressant.
    Pas facile de faire le bon choix, comme le premier commentaire je trouve très dommage de ne pas vouloir partager certains coins car pour moi c’est un des principes même d’instagram et sans tous ces partages je serais passée à côté de bien jolis lieux… Mais en même temps tellement de dérives sont constatées que je comprends également ce choix… Mais n’est ce pas aux gens de se responsabiliser, de respecter les lieux ?
    Plus facile à dire qu’à faire… Je sais que de mon côté quand un spot commence à être trop connu je passe au suivant ou je vais un peu plus loin car j’ai horreur du monde et de la foule.
    En tout cas, je pense que peu de blogueuses se posent de l’impact qu’elles peuvent avoir avec leurs publications et c’est une très bonne démarche.
    Aucune solution et pas d’avis tranché dans ce post, ça n’aide pas beaucoup mais c’est un sujet si délicat…
    Mais j’avoue être un peu frustrée parfois de pâtir du manque de partage, de l’envie de garder un lieu secret à cause peut être comme toujours de minorité qui ne vont pas respecter un lieu…
    J’avoue parfois faire de la sélection en fonction du profil qui me demande l’adresse de mon côté ^^
    Bonne continuation !

  19. Bonjour Valentine,

    J’ai trouvé cet article très intéressant. J’ai un peu de mal à comprendre pourquoi tu aurais plus de « comptes » à nous rendre que n’importe qui et donc pourquoi tu serais dans l’obligation de communiquer avec nous sur chaque détail, dont la géolocalisation. Je suis preneuse de ce que tu as envie de partager, mais pour le reste, je pense que nous pouvons très bien nous en passer.

    La réflexion que tu décris, je l’ai moi même à mon échelle lors des mes différents voyages. Il arrive souvent qu’en arrivant devant un lieu ou un monument, on se retrouve entouré par une foule d’autres touristes. Et puis, dès qu’on on s’aventure un peu dans ruelles ou des chemins et qu’on se retrouve soudainement seuls. Comme si aller plus loin ne faisait pas parti de la check list des autres touristes, que leur voyage s’associe un peu à un rendement de belles photos.

    Je trouve tes photos superbes.

    Belle journée

  20. Moi personellement j’adore!
    Je viens de faire un voyage en Californie et j ai bien sûr fait le défilé des photos souvenir dans les endroits à touristes, aussi bien que pris des photos dans des endroits moins connus.
    Si certain spots sont si connus il y a bien une bonne raison, cela veut dire que l’esthétique du lieu à quelque chose de particulier. Je ne vois rien de mal à vouloir donner sa propre interprétation d’un cliché, ça pourrais même potentiellement être très original!
    Des bises
    Diane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2018 · Theme by 17th Avenue