Une histoire de parfum(s)

♪♫♪ L – Petite ♪♫♪

Le parfum et moi c’est une histoire qui dure depuis mon enfance. Je vous l’avais déjà dit, mais petite, je voulais devenir « nez » plus tard. Quand j’ai su qu’il fallait être excellent dans les matières scientifiques, mon rêve s’est envolé d’un coup. J’ai toujours été nulle en maths et rien n’y a jamais fait. En seconde (juste avant de choisir le cursus Littéraire au lycée) le prof de maths venait m’aider pendant les contrôles… Je ne réussissais jamais à avoir plus de 2/20 malgré ça. Un cas réellement désespéré !

Vers l’âge de 7 ou 8 ans, je collectionnais les miniatures de flacons de parfums. De ce fait, je connaissais par coeur (sur le bout du nez, haha) une centaine de fragrances. Lorsque je croisais des gens je savais, la plupart du temps, quel était leur parfum. C’était un jeu que j’adorais, aussi, très tôt j’ai eu envie de me parfumer. Vous pouvez rire, mais mon tout premier flacon a été « Trésor » de Lancôme. Une fragrance très féminine; l’égérie était alors Isabella Rosselini dans les 90’s.
Ensuite, avec mon premier argent de poche vers mes dix ou onze ans, je me suis offert « White Musk » de The Body Shop, que j’ai porté des années. J’avais environ 16 ans quand j’ai changé pour « Lolita Lempicka ». J’ai également porté brièvement « CK One » de Calvin Klein, puis je suis passée à « Amor Amor » de Cacharel; très sucré. S’en est suivie ma période « Patchouli » de Reminiscence. J’étais Madame Patchouli, j’adorais sentir mes vêtements imprégnés de ce parfum capiteux et oriental; unique parmi mon entourage social.
Je me cherchais complètement, en même temps que mon style vestimentaire.
Vers la vingtaine, découverte de Serge Lutens avec « Un Bois Vanille » qui est resté MON parfum durant de longues années. J’ai ensuite switché pour « Ambre Sultan » : j’avais dédié un article complet à mon parfum d’alors en 2014 : « Ambre Sultan » de Serge Lutens.
Enfin, depuis seulement un an ou deux, j’ai cessé d’être fidèle à Lutens, et j’ai récemment adopté « Tam Dao » de Diptyque. Il fait partie de la famille des Boisés, tout en étant un « Opulent – Sensuel », selon le site AuParfum.
Voici la description qu’ils en font : « Tam Dao est un parc national situé au nord d’Hanoi, au Vietnam, et c’est également le nom que Diptyque a choisi de donner à un de ses parfums, inspiré par le bois de santal et les voyages d’un des fondateurs de la marque dans cette région. La description du site ne tarit d’ailleurs pas d’images évocatrices : « Touffeur de jungle, enchevêtrement de lianes, odeur de forêts et de temples, des éléphants tirent les troncs déracinés du plus parfumé des bois sacrés, le santal ». Plutôt que cette allusion mystique à une forêt moite et touffue, Tam Dao m’évoque plutôt la sécheresse fumée, lactée et poivrée de copeaux de santal et de cèdre sur lesquels sècherait une sève odorante.

Le bois est très présent dès les notes de départ, où l’on sent pointer la note sucrée et résineuse du cyprès et de la myrte (avec ses effluves de maquis) ainsi qu’une délicate touche poivrée et rosée. Le fond se concentre de plus en plus vers les bois, tout en s’enrobant de vanille crémeuse et de musc. Pour les inconditionnels de boisés complexes, fumés et résineux, Tam Dao est une délectation du nez. »

Voilà pour moi, mais ce que j’avais préféré avait été de vous sonder récemment sur le parfum que VOUS portiez. J’avais adoré vous lire, car votre choix n’est jamais complètement un hasard. Chacune a sa propre histoire avec son parfum. 🙂

J’ai récemment découvert La parfumerie en ligne Parfumdo, qui propose un large éventail de marques de parfums (bientôt 200 marques) mais aussi de cosmétiques. Ce site est une véritable parfumerie en ligne, où toutes les grandes marques sont vendues au meilleur prix. La livraison est offerte dès 49€ d’achat et des échantillons sont offerts pour toute commande passée.
De plus, je trouve ça assez chouette qu’ils aient mis à disposition un « Guide Parfum » afin d’expliquer ce qu’est la pyramide olfactive, les familles de parfums, mais aussi comment trouver le parfum qui nous convient. Tout cela s’apprend et à défaut de trouver un spécialiste parfaitement compétent dans son domaine, c’est un bon début pour essayer de s’y retrouver parmi l’offre très riche dans ce domaine.

Concours lancé sur mon compte Instagram !
Parfumdo offre un flacon de chacun de ces parfums :

Il y aura donc 5 gagnantes ! Les règles de participation sont détaillées sous mon Instagram. Fin du concours dimanche 26 novembre à 22h. Bonne chance à toutes !

Robe dispo ici

{article sponsorisé}

« Il soupçonnait que ce n’était pas lui qui suivait le parfum, mais que c’était le parfum qui l’avait fait captif et l’attirait à présent vers lui, irrésistiblement. »
{extrait du roman « Le Parfum, histoire d’un meurtrier » de Patrick Süskind}

SHOP UNE ROBE EN VELOURS JAUNE :

Comments

  1. Merci pour ce jolie voyage olfactif Valentine.
    Tu m’as embarquée avec Toi et surtout renvoyée vers mon amour des fragrances. Je n’ai jamais été fidèle … en parfums! Si je devais te citer des parfums qui ont marqué ma vie: 1881 de Cerruti, Féminité du Bois de Serge Lutens, Visa de Robert Piguet et dernièrement le 34 Benjoin Bohème de chez Diptyque. Je l’ai senti en Boutique et mon dieu, ce sera le prochain.
    Nous sommes attirées vers des notes similaires!

  2. Bonsoir Valentine,
    Moi aussi je suis attirée par les parfums orientaux.
    Je me permets un hors-sujet : cette coupe en 2014 (lien dans ton article ci-dessus) comme j’ai pu te l’écrire dans un de mes rares commentaires, t’allait vraiment à ravir.
    Mais tu es très jolie actuellement aussi, entendons-nous !
    Bonne soirée
    Laura

  3. Bonsoir Valentine, je suis un peu pareille que toi avec les parfums, j’ai cette sensibilité d’odorat qui me permet de deviner les parfums des gens dans la rue, et j’ai tendance à souvent me rendre en parfumerie pour sentir les nouveautés 🙂 J’ai découvert un autre site récemment, Olfastory, qui raconte l’histoire du parfum et qui détaille sa pyramide olfactive , il est génial !
    J’en profite pour te dire qu’il y a une petite coquille dans la 1re phrase de ton article : « Le parfum est moi, c’est une histoire… » j’imagine que tu voulais écrire « et moi » 😉
    Par ailleurs, j’ai adoré ton post déco de salon, à quand les autres pièces… ?! Bonne soirée et bisettes à tes 2 amours de chats

  4. Waouh, les prix sur ce site sont vraiment vraiment intéressants ! Plus besoin de guetter les réductions Sephora pour acheter mon parfum (Chanel n°5 – Eau Première). Merci pour la découverte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue