Dix jours au Guatemala – Antigua, Sumpango y Santiago, Sacatepéquez

Récemment, nous sommes partis en voyage au Guatemala, ce que vous avez dû voir si vous me suivez sur Instagram. Ce voyage a eu lieu à l’initiative d’Expedia, qui nous avait organisé une découverte d’une semaine. Nous avons ajouté trois jours à nos frais, pour passer un peu plus de temps sur place.
Voici le récapitulatif de notre itinéraire sur dix jours :

  • Guatemala Ciudad
  • Antigua et Sumpango + Santiago, Sacatepéquez
  • Lago de Atitlán
  • Chichicastenango
  • Guatemala Ciudad
  • Petén : Isla de Flores et Tikal
  • Volcano Pacaya

J’ai décider de morceler mes articles de blog, car réussir à caser 10 jours de voyage, donc un nombre important de photos, dans un seul et même article = indigestion assurée !
Ce post est donc axé sur Antigua, Sumpango y Santiago, Sacatepéquez.

Nous avons eu la chance d’être pris en charge par un guide (hola Jersson !) et un chauffeur (hola Edgar !) pour nos déplacements. Dans le cadre d’un voyage professionnel, comme c’était le cas ici, c’est non seulement très confortable mais aussi plus qu’utile. Jersson habite Antigua, il connait parfaitement le pays et ce qu’il convient de faire découvrir à des touristes n’ayant jamais mis les pieds au Guatemala. Il nous donnait systématiquement des informations très intéressantes sur les lieux où l’on allait, le mode de vie des locaux, les anecdotes culturelles utiles pour comprendre ce que l’on voyait, etc. Ce voyage a été enrichi grâce à lui et nous ne le remercierons jamais assez de sa gentillesse et de sa bonne humeur !

Pour résumer ces dix jours

Nous n’avons fait que passer à Guatemala Ciudad (la capitale du pays) pour y dormir à l’hôtel. Je ne m’étendrais pas spécialement sur l’aspect “dangereux ou non” de se balader en tant que touristes dans cette immense ville : les avis divergent auprès des guatémaltèques et nous n’avons de toute façon pas eu le temps de tester par nous mêmes. Dans ce genre de cas, je préfère rester sur ma réserve et ne pas prendre parti. Si vous avez eu l’occasion de visiter la ville, je serais vraiment ravie de vous lire dans un commentaire, afin d’avoir un retour précis.
Le décalage horaire est de -7h par rapport à la France. Le jet lag a donc été très rude, mais surtout au retour. Sur place, le programme a été intense, afin de nous permettre d’explorer un maximum chaque journée. Nous avons eu deux vols internes (aller et retour) pour nous rendre à Petén, au Nord du pays. C’est là que se situe Tikal : l’un des plus grands sites archéologiques et centres urbains de la civilisation maya précolombienne. C’est un réel incontournable, si vous prévoyez un voyage au Guatemala !
Nous en avons pris plein les yeux, partout où nous sommes allés. La nature est luxuriante, le climat très agréable et la nourriture délicieuse. Nous nous sommes délectés de légumes et de fruits locaux (ils poussent partout, les guatémaltèques étant d’excellents agriculteurs). Les tortillas de maïs jaune, noir ou blanc sont à tester, ainsi que les haricots cuisinés (frijoles) et si vous aimez le café, comme c’est le cas d’Adrien, vous serez au paradis !! Comme nous sommes tous les deux végétariens, nous n’avons goûté aucun plat à base de viande ou de poisson, mais cela ne nous a absolument pas manqué, nous nous sommes régalés quand même !
Le Guatemala m’a énormément dépaysée : je ressens assez rament cela quand je voyage, au point que j’ai presque eu le mal du pays… Les guatémaltèques sont d’une rare gentillesse et générosité, ils ont à cœur que vous soyez heureux et parler quelques mots d’espagnol sera à la fois utile et leur fera plus que plaisir ! Ah, et j’ai pu constater que là bas, je suis grande ^^ Du “haut” de mon mètre 58, je dépassais bon nombre de femmes 😉 Ce détail nous a beaucoup amusés, je suis d’habitude toujours plus petite que tout le monde.
Si vous en avez l’occasion, visitez ce superbe pays, vous ne le regretterez pas !

J’ouvre cet article avec la vidéo que l’on a filmée à deux, et qui a été montée par Adrien :

Antigua

Ancienne capitale du pays, la ville est entourée de trois volcans : l’Agua, le Fuego (récemment entré en éruption) et l’Acatenango (celui qui apparaît sur mes photos). Vous ne pouvez manquer de visiter Antigua. Entre vestiges coloniaux et édifices religieux, dont certains en ruines causés par les nombreux tremblements de terre, les éruptions volcaniques et les inondations, cette ville est d’une rare beauté et d’une grande importance historique.
Nous avons passé une journée complète dans la ville, à découvrir les lieux emblématiques et à visiter les églises et le musée de la Jade. Je tenais absolument à voir l’Arc de Santa Catalina, construite au XVIIème siècle. Initialement, elle reliait le couvent de Santa Catalina à une école, permettant aux religieuses cloîtrées, de passer d’un bâtiment à l’autre, sans avoir à sortir dans la rue.
Nous avons logé au superbe hôtel 5* Casa Santo Domingo, où nous avons pu rencontrer de superbes perroquets et profiter du jardin luxuriant.
Le lendemain, nous sommes allés à Sumpango puis à Santiago, pour El Día De Todos Los Santos (l’équivalent de la Toussaint). Ces deux villes sont célèbres pour le « festival de barriletes gigantes » qui y est organisé pour la Toussaint, chaque 1ᵉʳ novembre. Les gens fabriquent d’immenses cerfs-volants géants flamboyants, afin d’incarner la tradition millénaire de la communication avec les morts. Les habitants de Sumpango et de Santiago Sacatepéquez se rassemblent autour du cimetière principal de la ville, pour honorer les morts grâce à des cerfs-volants géants colorés, constitués de papier, de pièces de tissu et de cadres de bambou. Cette tradition remonterait à plus de 3 000 ans. Depuis longtemps, les peuples autochtones considèrent le cerf-volant comme un outil de communication avec les ancêtres décédés. La construction de tels cerfs-volants géants prend environ 40 jours.
C’était époustouflant de pouvoir assister à une telle fête, car les gens célébraient vraiment les morts en déposant des tonnes de fleurs sur les tombes, en se rassemblant en famille et en faisant voler des cerfs-volants haut dans le ciel. Pour les guatémaltèques en deuil, faire voler un petit cerf-volant vise à libérer l’âme de leur proche défunt, à la laisser s’envoler…

La suite de notre carnet de voyage arrive très bientôt…

{article sponsorisé}

Loading Likes...

Comments

  1. Les photos sont magnifiques, les tenues des femmes sont si belles et si colorées. Tes tenues Hello le Rainbow matchent parfaitement avec les couleurs du pays.
    As-tu cédé au shopping coloré de ces petits top brodés ?

    C’est couleurs m’ont donné envie de peindre !

  2. Super article ! Merci pour la chouette vidéo, les photos colorees, et ton récit dépaysant ! Une véritable parenthèse dans notre grisaille automnale qui donne vraiment envie de découvrir ce pays…

  3. Voilà un magnifique post sur un pays peu connu et qui visiblement mérite de l’être. Cette belle vidéo pleine de sérénité, les magnifiques photos et ton texte font un portrait enchanteur d’un pays qui s’impose comme une évidente destination de voyage ! Merci Valentine.

  4. Bonjour Douce Valentine.
    Par cette journée pluvieuse, merci de m’avoir fait voyager dans ce pays si coloré.
    Tes photos sont une nouvelle fois sublimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2018 · Theme by 17th Avenue