À bicyclette sur la Véloscénie

♪♫♪ Douce France – Charles Trenet ♪♫♪

Cet article est très long, aussi je vous recommande de vous caler confortablement avec un verre de ce que vous aimez à portée de main, pour l’apprécier comme il se doit.
Début mai dernier, j’ai eu la chance d’être conviée en blog trip à vélo ! Une invitation très bien ciblée, comme vous vous en doutez 🙂 De plus, j’ai également pu venir accompagnée de mon amoureux, qui est à l’origine de mon goût pour la bicylette ! Au programme ? Vélo, découvertes et gastronomie locale, tout au long de la Véloscénie.
La Véloscénie est un itinéraire cyclable (voie verte et véloroute) longue de 450km, entre Paris et le Mont-Saint-Michel. Nous n’avons pas roulé non stop, mais avons alterné entre vélo et minibus avec une moyenne de 20km de vélo par jour. Le but de ce voyage était de visiter les splendeurs des territoires traversés, mais également partir à la découvertes de producteurs locaux, participer à des ateliers, visiter des musées et des châteaux, etc. Moi qui regrette de trop peu voyager en France, j’ai été enchantée par ces 4 jours, riches à tous points de vue !
Entre pistes aménagées, voies vertes, petites routes balisées et chemins forestiers, ce parcours cyclable nous a emmenés au coeur de la vallée de Chevreuse, dans le Perche et le bocage Normand. Nous avons pu visiter le château de Maintenon -vide de tout autre visiteur- la Cathédrale de Chartres de nuit, admirer la dentelle d’Alençon et enfin, terminer par la Baie du Mont Saint Michel avec visite privée de l’Abbaye ajoutée à l’ascension jusqu’au plus haut point de vue possible, dans le clocher (!!!!) Le programme était très riche, pour ne pas dire chargé, mais j’ai vraiment tout adoré de bout en bout.

Tous ensemble, avec Pascal, Julie, Jenny, Ingrid et Lauriane, nous avons embarqué dans un minibus au départ de Notre Dame de Paris, direction la Vallée de Chevreuse, les vélos à l’arrière. Adrien et moi avons pris le parti de ne pas utiliser les vélos électriques proposés, mais d’embarquer nos propres vélos (avec 3 vitesses chacun). Je peux vous assurer que dans les nombreuses côtes de la Véloscénie, on a bien bossé nos mollets et nos cuissots !!! Pourquoi ce choix d’avoir nos vélos à nous ?  Parce que je savais à l’avance que même baissée au plus bas, la selle des vélos électriques serait trop haute pour moi; j’ai eu raison. 🙂 Je ne sais pas et ne peux pas me hisser sur la selle en montant sur les pédales pour démarrer, ni reposer mes pieds au sol en freinant s’ils ne le touchent pas déjà, pour m’arrêter. 36 15 Vis ma vie de Minipouce.
Je vous emmène en balade à travers notre beau pays ?

Jour 1
Voie royale des Yvelines à L’Eure-et-Loir

Nous avons pu fabriquer notre propre sirop bio, sans colorants ni conservateur et l’emporter ensuite en bouteille. Grâce à Marc, l’artisan créateur siropier de l’Alchimiste à Chevreuse, nous avons décidé d’un commun accord de mélanger dans la marmite : de l’ananas, du citron vert et du gingembre ! Un délice. Depuis, nous en mettons dans de l’eau, sur un sorbet fruité (citron vert, mangue ou framboise) ou encore dans un yaourt (sans lactose, vegan). Cela se marie très bien ! J’ai acheté plusieurs sirops en guise de cadeaux et nous ai pris le sirop d’estragon pour nous deux, qui relève parfaitement les vinaigrettes de salades que je prépare avec du vrai estragon en plus. Miam !
Ensuite, déjeuner au Clos de Chevreuse suivi d’une balade à vélo au coeur de la verdoyante Vallée de Chevreuse, jusqu’au Domaine de Rambouillet. Fin de journée dans les jardins à la française du Château de Maintenon, avec visite guidée des appartements de Mme de Maintenon (Nommée secrètement – puis ouvertement après leur légitimation – gouvernante des enfants naturels de Louis XIV et de sa maîtresse Madame de Montespan. Elle devint ensuite secrètement son épouse, après la mort de la reine Marie-Thérèse en 1683). Moi qui ai adoré « L’Allée du Roi » de Françoise Chandernagor, j’ai été enchantée de cette visite privée.
Nous avons dormi à la Villa Saint Pierre, ravissante chambre d’hôte, après avoir dîné au Café Bleu, situé en face de la cathédrale de Chartres.
Le point fort et final de cette journée déjà riche en découvertes : la visite nocturne très insolite et spirituelle de la crypte romane de la cathédrale… Entre 22 et 23h, la cathédrale était entièrement pour nous, plongée dans le noir complet. Nous avions chacun une bougie pour éclairer à 2m devant, et notre guide était très inspirant, alternant entre anecdotes anciennes et chants a capella, se répercutant mystiquement le long des très hauts murs. Je n’ai pas pris de photo, il faisait réellement trop sombre. Mais c’était un moment vraiment incroyable, dont je me souviendrai très longtemps.
Chartes en lumières, de nuit :


Jour 2
En ordre de balade de L’Eure-et-Loir à l’Orne

En route pour les collines du Perche à vélo, de Thiron-Gardais au château de Nogent-le-Rotrou, suivi d’un massage du dos et des jambes, en duo avec Adrien, au Spa Pom à Condeau. Détente totale. Nous avons ensuite pu faire une brasse dans la piscine couverte mais lumineuse du Spa, situé en plein coeur du Perche dans les dépendances du château Villeray. Déjeuner au Domaine de Villeray, puis flânerie à la Ferme de l’Absoudière où nous avons pu caresser de superbes chevaux percherons. En fin d’après-midi, rencontre avec Grégoire Ferré, producteur passionné, à sa ferme cidricole des Mares. J’ai adoré les vergers de pommes et poires, et déguster ce qu’ils fabrique (personellement, je préfère le Cidre pas trop brut, légèrement sucré).
Installation pour la nuit à l’Hôtel du Tribunal à Mortagne-au-Perche et dîner chez Pigmallion (pas mon adresse préférée : ils proposent essentiellement des choses autour de la viande de cochon… Pas tellement une adresse « végé friendly ») 😉 C’est ma seule petite déception du voyage.
Il y avait une brosse qui trainait, il était un peu cracra…. C’est mon côté Monica Geller, ça. ^^

Jour 3
« L’en vert » du décor dans l’Orne

Nous avons démarré la journée par la visite fort intéressante du Musée de la dentelle, à Alençon. « Mon Dieu, cette dentelle! Mais regardez-moi cette dentelle! La finesse du point. Oh la la ! » (seules celles qui connaissent leurs classiques sauront). 😉
S’en est suivi un déjeuner au restaurant bistronomique Rive Droite, toujours à Alençon. Je vais faire une parenthèse ici car la superbe déco de ce lieu mérite qu’on en parle. Ce restaurant français raffiné, dispose de différentes salles colorées au décor hétéroclite évoquant une maison. En me rendant aux toilettes, j’ai découvert l’existence du carrelage métro argenté… Et ai passé plus de dix minutes à prendre des photos des murs sous tous les angles. J’étais littéralement en extase, la lumière est sublimée et renvoyée de mille façons différentes, façon pierre semi précieuse. Sachez que ce type précis de carrelage existe à la vente et que LE carreau coûte 4€ pièce. Tout est dit. Par conséquent, je compte lancer une cagnotte en ligne pour me permettre de récolter des fonds afin de faire poser ce carrelage chez nous, dans la salle de bain. hahaha !
Trêve de plaisanterie douteuse, il était temps de remonter en selle et de pédaler de l’Eglise de Colombiers à la Roche Mabile. Cet itinéraire ne représentant que 11km, nous nous sommes motivés à continuer jusqu’au château de Carrouges; soit 23km au total. J’estime qu’il y a eu approximativement 20km de montées. On les sent BIEN passer au niveau des cuisses, je vous assure !
Pour la nuit, nous avons résidé à l’Hôtel le Gayot et nous y avons également dîné.

Jour 4
Journée en Baie du Mont Saint-Michel

Dernier jour et dois-je le préciser : le gros point fort de ce blog trip. Direction le Mont Saint-Michel !!! 15km de vélo depuis la Pointe de la Roche Torin, puis pique-nique une fois arrivée sur place. Première fois que je m’y rendais, avec beaucoup d’excitation de le voir enfin ! C’est donc accompagnés d’un guide excellent et hilarant, que nous avons gravit les milliers de marches emmenant au point culminant de l’édifice. Nous avons également pu voir les anciens cachots : de par sa situation, le Mont est une prison naturelle idéale. C’est d’ailleurs ce qu’elle fut pendant de nombreuses années, du XVème siècle à la Révolution française. Le guide nous a fait la blague de nous enfermer à clé tous ensemble dans un petit cachot sans fenêtre… Malaise garanti d’imaginer ce que cela pouvait être de croupir ici !
Si j’ai un seul conseil à vous donner, si vous planifiez de vous rendre au Mont Saint-Michel : fuyez la foule de touristes et prenez un guide privé, qui vous fera découvrir les recoins cachés du public, avec explications intéressantes en sus.

Nous avons ensuite pu faire une randonnée insolite accompagnés d’un guide, autour du Mont, à la découverte des sables mouvants. Changement de tenue pour cela : short obligatoire, chaussures dans le sac à dos. La première partie fut épique dans de la glaise très très glissante, à tous manquer de tomber avec notre appareil photo à la main. Ingrid a été prise d’un fou rire monumental, très communicatif !!! Ensuite direction les sables mouvants, à environ 2km du Mont. Je me suis rapidement laissée distancer par le groupe, occupée à prendre des photos, mais surtout parce que j’ai des mini pattes et que mon sac pesait environ 15kg. haha ! ATTENDEZ MOUAAAAA !
Mais quelle vue, quel moment… j’ai adoré chaque minute de cette dernière journée, et ce voyage reste bien ancré dans mes souvenirs. C’est à faire, je vous assure !



Comme Julie l’a si bien écrit sur son blog, je me permets de reprendre son excellent récapitulatif :

  • Il est possible d’emmener son propre vélo et d’organiser son parcours en autonomie mais il est également possible de se faire accompagner par France à Vélo pour la location de vélo et le transport des bagages le long du parcours.
  • Tous les monuments visités sont considérés comme vélofriendly puisqu’ils possèdent tous des équipements pour attacher les vélos à proximité du lieu de visite. De même les hébergements ont un kit de réparation vélo à l’accueil.
  • Il est tout à fait envisageable de ne faire que des tronçons du parcours grâce à la proximité de gare TER le long du parcours. Pourquoi pas vous faire un week-end Véloscénie par exemple ?
  • Pour retrouvez tous les parcours balisés, les durées des circuits et les conseils d’hébergement, rendez vous sur le site : veloscenie.com

J’ai eu la chance de parcourir un peu de cet itinéraire vélo grâce à l’invitation des départements des Yvelines, de l’Eure-et-Loir, de l’Orne et de la Manche qui sont traversés par l’itinéraire de la Véloscénie. Un grand merci à eux ainsi qu’à Pascal pour cette belle opportunité !

Comments

  1. j’adore ce jolie trip, çà donne envie et les photos sont splendides, bravo. Ta combinaison pour faire la photo près du Mont Saint Michel est top! J’ai pas eu ce genre d’idée pour rencontrer le Mont… Et pourtant, c’est super beau d’être bien habillé car çà donne un côté chic, pour ton vélo, Quel est çà marque, parce que je craque aussi et je cherche ce genre de vélo, hollandais? Merci pour toutes ces belles photos

    • Il faut absolument que tu ailles le visiter, c’est majestueux et vraiment intéressant. J’ai dû énormément trier mes photos, mais j’en avais PLEIN de l’intérieur aussi. C’est frustrant de ne pas pouvoir toutes les postes, mais bon.
      Gros bisous Lilou !!!

  2. Oh ! Y a la télé !

    Bonsoir douce Valentine,

    Quel joli article de voyage.
    Quel beau pays que le nôtre.
    Les photos sont réellements superbes, quel plaisir de tout regarder dans les moindres détails.
    Tu as cette façon de sublimer les lieux que j’aime beaucoup.
    On voit que tu as pris beaucoup de plaisir à faire ce road trip en vélo.
    J’ai noté avec attention tes bonnes adresses et le guide privé pour le Mont Saint-Michel que j’ai toujours rêvé de voir.

    Belle soirée.
    Bises des montagnes

    • Hahah, merci de connaître ce film culte ! 😉 Je t’adore !!!!
      Ton commentaire me touche tellement, ça me fait super plaisir que tu apprécies ce que je partage et prenne le temps de me l’écrire.
      Ca oui alors, la France est un pays magnifique.
      Mille bises et belle soirée Bianca !

  3. Aaaah notre douce France, Sublime!!
    Merci de partager un si joli roadtrip, ça donne très envie de te suivre (à vélo ^^).
    Les photos sont superbes, continue de nous faire rêver Valentine, c’est toujours un plaisir de te suivre 🙂
    Bel été!

  4. OMG, quelle belle escapade !!! MERCI de la partager avec nous !!!
    Je vais sur ton blog plusieurs fois par semaine. Ca me fait du bien. Ton sourire et ton style sont un beau cadeau que tu nous fais car je sais que c’est pas rose tous les jours (comme tout le monde finalement?!).
    J’ai une petite question vélo ! J’aimerai bien me procurer un vélo de ville. Mais j’ai toujours manqué d’assurance sur un vélo « standard », donc j’envisage un vélo pliable qu’on voit un peu partout. As-tu une idée ou eu des commentaires (positifs ou négatifs) à leurs sujets ? Merci beaucoup pour ta réponse Valentine 🙂

  5. Coucou Valentine !
    Je trouve que c’est un super article, de bien jolies photos, de beaux paysages et … ça me donne presque envie de traverser la France en vélo ^^ !!!!
    Bisettes de Nice
    Fanny

  6. Chère Valentine,
    Merci pour cet article, je l’ai lu de bout en bout avec plaisir, je profite d’avoir du temps, c’est le premier jour de mes vacances!! Les photos sont magnifiques, et les photos prises à vélo me rafraîchissent bien (car je vis dans le sud et l’été est très chaud, 40° la semaine dernière!)
    Le Mont Saint Michel est vraiment un lieu à part, je l’avais visité en plein hiver et j’en garde un souvenir vif. On prend tout cet espace et toute la vigueur de l’océan de plein fouet, c’est une sensation qui marque! Oui, je conseille aussi de s’éloigner de la rue principale et des hordes de touristes, de découvrir des petits coins plus calmes pour profiter de la superbe vue…

    Je consulte tes articles plusieurs fois par semaine, et je tiens à te remercier pour ta passion et ton énergie, qui se sentent vraiment à travers tes articles… Merci pour les valeurs qui sont les tiennes, que je partage, le véganisme, la défense des animaux, l’anti-gaspillage aussi avec le tri et le don des vieux vêtements. Bref, tu es une belle âme, et ta joie de vivre transparaît sur le blog, aussi c’est avec plaisir que je te suis dans tes aventures 😉
    Je te souhaite un très beau mois d’août!
    Marie

  7. On a les mêmes références « cette denteeeelllee ». Personne ne capte quand je dis ça moi.. lol
    Tes photos sont jolies et me donnent envie de participer à la prochaine véloscénie !! Surtout que c’est un coin de France que j’apprécie beaucoup avec le Mont St Michel (comme on s’était fait arnaquer comme des bleus à la Mère Poulard, je me souviens…).
    Je vais aller voir ça de plus près sur le site.
    Merci pour ton article, j’ai adoré te lire.

  8. Ah… Valentine !!! Quel Bonheur de te suivre dans tes Aventures. Le Mont Saint Michel est une destination qui me plait beaucoup. Grâce à toi j’ai pu rêver un peu … A travers tes photos qui sont remarquables, ton sourire, ta joie de vivre.
    Merci pour ton partage !!! Gros bisous.

  9. C’est génial! Ca me rappelle le trajet Paris-Londres que j’ai fait en amoureux il y a quelques années ; un de mes meilleurs souvenirs. Je vais certainement faire la Véloscénie aussi maintenant que tu me l’as fait découvrir.

Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue