weekend

Un week-end à Bruges

♪♫♪ The Mamas & the Papas – Dedicated To The One I Love ♪♫♪

Notre petit rituel est de partir quelque part, tous les ans à la mi février. Nous « célébrons » l’anniversaire d’Adrien et la St Valentin (faux prétexte total, mais c’est plus symbolique qu’autre chose). Depuis 8 ans et demi que nous sommes ensemble, nous n’avons jamais dérogé à notre règle : tous les ans nous partons en week-end à ce moment là :

  • Berlin 2009 (avant que j’ouvre mon blog en juin de cette année)
  • Bruxelles – février 2010
  • Florence – février 2011
  • Berlin – février 2012
  • Deauville – février 2013
  • La Baule – février 2014
  • Biarritz – février 2015
  • Milan – février 2016
  • Bruges – février 2017

Bruges est une destination que nous voulions voir depuis longtemps. Cela a donc été tout à fait logique que cela soit notre destination de week-end en février. Je vous passerai les détails  pénibles de nos voyages en train aller ET retour… Nous avons eu la pire poisse possible et j’ai rarement été aussi mécontente d’un trajet, avec un train raté de peu, un retard à quelques kilomètres de Bruges de plus d’une heure et demie. Bref, privilégiez les trajets les plus directs possibles, avec un délai suffisant entre chaque train, en gare de Bruxelles.
Nous sommes passés par Abritel pour l’appartement où nous sommes restés. J’ai fait la surprise du lieu à Adrien, il se savait pas où nous allions dormir et je suis ravie de mon choix ! L’appartement « Lady Anna« , situé au rez-de-chaussée d’une maison typique de Bruges, est un bijou. De là, on est à 10 minutes à pied du centre ville. C’est un petit deux pièces ravissant, avec tout le confort nécessaire, une sublime salle de bain avec un puits de lumière, une chambre aussi accueillante que confortable et une déco très campagne anglaise, cosy chic. Les propriétaires vivent ici la moitié du temps, ils ont donc logiquement pensé à tout pour cuisiner, se sentir comme chez soi et avoir tout ce qu’il faut pour être bien. D’ailleurs, il suffit d’ouvrir et de parcourir les pages du Livre d’Or laissé à disposition : tous les avis sont dithyrambiques ! Si je reviens un jour à Bruges, je reviendrai chez Lady Anna, c’est une évidence. C’est la première fois que nous avons profité de la cuisine au point de nous préparer un excellent dîner le dernier soir (pâtes aux champignons et épinards revenus dans de la bière locale et gâteau aux poires). Totale improvisation !
Voici des photos de cet appartement de rêve :


Bruges (du moins son centre ville) est toute petite, et tout est faisable à pied. Cependant vous connaissez notre attirance pour le vélo : nous en avons loué le premier jour pour faire le tour de Bruges. C’est à mon sens plus pratique de découvrir un lieu à bicyclette : on va plus vite et on se fatigue moins qu’en marchant. Une fois en selle, nous avons simplement longé le Kanaal Gent-Brugge dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et traversé Minnewaterpark. Le soleil s’est montré, tout était très paisible, ce fut une super journée ! L’architecture de briques est vraiment esthétique et dès qu’on longe le Kanaal, il y a plein de moulins qui bordent la route.

Nous avons loué nos vélos chez De Ketting (un magasin qui fait aussi réparation de vélos) situé Gentpoortstraat 23, 8000 Brugge, Belgique (+32 50 34 41 96). Accueil assez neutre, mais vélos en très bon état, freins impeccables et petit prix.


Déjeuner chez Jilles Beer & Burgers (Braambergstraat 10, 8000 Brugge). Le restaurant est sublime ! J’avais tellement faim par contre que j’ai complètement oublié de prendre des photos, car il était bondé. Je n’aime pas prendre de photos quand il y a plein de gens, mais mention spéciale au superbe bar et à la déco. Les serveuses sont overbookées mais l’attente de nos plats valait le coup. J’ai pris un burger végétarien, mais je ne me souviens plus de son nom. Les frites étaient également délicieuses !!!
Petit déjeuner/ brunch au Pain Quotidien, près de la place de Bruges (Simon Stevinplein, 15). Une valeur sûre, on y mange végétarien, bio et pour pas cher. J’adore l’ambiance de cette chaîne (grandes tables en bois, hauteur sous plafond, service toujours adorable, nourriture préparée à la commande avec des ingrédients frais et de bonne qualité). Nous avons sauté le déjeuner après ça !
Je vous recommande vivement d’aller voir Bruges et de vous perdre dans ses petites rues pavées, le long du canal, sur les ponts… Il y règne une ambiance tellement apaisante ! Ce qui nous a frappé à Bruges c’est le calme. Peu de voitures, peu d’habitants, du silence, une atmosphère très agréable ! J’ai adoré y séjourner comme si on y habitait, avec une épicerie ouverte tard à 3 minutes à pied de notre appartement cosy. J’ai pu aller y acheter ce qu’il nous manquait pour faire le gâteau, à 21h passées. Un très grand merci à Abritel, ainsi qu’à Nina et son mari pour l’appartement.
Nous reviendrons certainement ! ^^
(Tout ce que je portais est issu de collections anciennes, manteau camel vintage, manteau à carreaux et col en synthétique Zara).

Un long week-end aux Sybelles

♪♫♪ The Chainsmokers & Coldplay – Something Just Like This ♪♫♪

Après RisoulCourchevel, Gstaad – et sans compter réellement Font Romeu dans les Pyrénées et la Plagne, où je suis partie avant d’ouvrir mon blog – c’est cette fois à la Toussuire, une des six stations des Sybelles (les « six belles ») que j’ai eu la chance d’être conviée.
Les Sybelles ce sont six stations de sports d’hiver de Maurienne, La Toussuire, Les Bottières, Le Corbier, Saint-Sorlin-d’Arves, Saint-Jean-d’Arves et Saint-Colomban-des-Villards.
Je vous l’ai dit sur Instagram et Facebook, si jamais je dois retourner skier j’irai sans aucun doute possible à la Toussuire. J’ai littéralement a-do-ré skier là bas (même si ce fut bien trop court pour progresser… ha ha). Le domaine skiable y est incomparable : on peut réellement prendre du plaisir à skis avec un niveau débutant, ce qui est mon cas. De plus, nous avons eu un superbe soleil non-stop durant ces quatre jours et très peu de monde sur les pistes; un luxe ! Ceci dit, nous y étions hors période de vacances scolaires.
Ma chambre à l’hôtel Les Soldanelles était grande, car normalement destinée à une famille de 4 personnes. J’ai adoré avoir un balcon d’où j’ai admiré les montagnes, le coucher et le lever du soleil et même fait bronzette une petite heure… Avoir une vue aussi magnifique est une chance incroyable, en plus du fait que cet hôtel 3 étoiles comportait une piscine (couverte en hiver) et un petit spa ! Une idée lumineuse de profiter du hammam après le ski : zéro courbatures le lendemain grâce à cela.

Après une première soirée et un dîner au restaurant « Le Chamois » à La Toussuire, puis une bonne nuit à l’hôtel, nous avons chaussé nos skis pour une grosse matinée sur les pistes. J’étais plus que ravie de faire équipe avec Perrine car nous avons sensiblement le même niveau (Team pistes bleues !) Nous étions accompagnées de Martin, moniteur de l’ESF. Petite parenthèse sur Martin, à ce jour le moniteur le plus drôle jamais côtoyé. Il a été adorable car il  accepté de porter mon sac à dos rose Fjällräven (il s’est fait chambrer par tous les autres moniteurs que l’on a croisés… le pauvre !) ainsi que de porter et d’être responsable de mon appareil photo Nikon. J’avais trop peur de tomber et d’abîmer, voire de casser mon réflex. Il a vraiment géré car il a shooté non-stop durant nos descentes de pistes, grâce à lui j’ai plein de chouettes photos de Perrine et moi ! De plus, les stations disposent d’espaces dédiés aux apprentis skieurs : enfants comme adultes (tapis et téléskis adaptés). Je vous l’ai dit : c’est la station parfaite pour les skieurs débutants et confirmés car il y a de quoi prendre du plaisir quel que soit notre niveau.

SHOP TA TENUE DE SKI :


Ce soir là, avant de dîner dans un restaurant de la station Le Corbier, nous avons pu tester la motoneige!!! Alors, n’étant pas du tout familière avec les engins motorisés (dois-je rappeler que je n’ai toujours pas le permis de conduire ?) j’ai préféré monter derrière quelqu’un. Il se trouve que ce quelqu’un a été le « moniteur » ou plutôt le foufou de la vitesse qui connaît bien les pistes, même la nuit.
Nous étions donc la motoneige en tête et il a régulièrement tapé des pointes de vitesse à m’en renverser mon casque en arrière….
Les autres n’arrivaient pas trop à suivre le rythme, et je peux les comprendre parce que piloter de nuit, sans aucune autre lumière que les phares de la motoneige, euh…. Compliqué !
Ce fut une expérience frigorifiante, musculairement pénible (mes bras, crispés sur les poignées arrières s’en souviennent encore, haha) mais très forte en adrénaline ! J’ai adoré, mais à refaire de jour, pour mieux profiter des paysages que nous n’avons absolument pas vus.

Le lendemain, direction Saint-Sorlin-d’Arves pour faire une petite balade en chiens de traineau ! Nous sommes arrivés à hauteur des chiens attachés et ils nous ont fait fête, très contents d’avoir des câlins et des gratouilles. On sent que leur maître les aime vraiment beaucoup, il m’a cité les noms de chacun à ma demande, mais je n’ai pas pensé à les noter… Je me souviens juste de Sherpa, qui était le chien de tête dans l’attelage et de Choco, la jolie maman de plusieurs chiens de l’élevage.
Nous sommes montées en premier, à deux, Perrine et moi dans le traineau. Les chiens avaient une pêche d’enfer et ont foncé dès qu’ils le pouvaient. Je me souviens qu’on a ri, on a tellement ri, tout le long de cette courte balade énergique !!!! Ca secouait beaucoup, mais parce que c’était leur première sorie du jour et qu’ils avaient besoin de se dégourdir les pattes. Les deux autres petites balades pour les autres ont été bien plus calmes apparemment 🙂

Nous avons eu la chance de monter dans une dameuse et d’accompagner l’équipe de nuit du domaine de Saint-Sorlin-d’Arves dans le début de leur travail sur les pistes. C’est très impressionnant : à la queue leu leu, les dameuses se suivent et refont proprement les pistes de ski, pour le lendemain. La neige a tendance à s’éparpiller sur les côtés, il faut alors la rassembler au milieu et l’aplatir.
Une fois de plus avec Perrine, qui a fait rire tout le monde en félicitant les travailleurs grâce au talkie walkie, à l’issue de notre balade. ^^

La fin du voyage approche, on rend les skis au magasin de location et Perrine et moi profitons de la dernière matinée pour nous promener à pied au-dessus de la station, dans la poudreuse.
La vue sur le domaine de La Toussuire est à couper le souffle, la lumière changeante avec les nuages, mais superbe. L’air pur et les jolis chalets de bois donnent vraiment envie de revenir ici plus souvent !
Je portais :
total look noir de ski Décathlon (parka pour homme, mais on s’en fiche complètement)
Parka imprimée Roxy chez Décathlon (Soldes hiver 2016)
Masque de ski Oakley (Soldes hiver 2016)
Pull gris brodé Zara (Sold Out)
Moonboots en faux daim et fausse fourrure Minelli (Soldes hiver 2013)
Sac à dos Fjällräven Kanken rose
Bonnets Asos (Sold Out)
Lunettes de soleil via Shein (déjà vues ici)


Un très grand merci à l’agence Pop Spirit pour ce super blog trip, ainsi qu’à Sophie, Martin et à toutes les personnes adorables sur les domaines où nous sommes allés.
Une bise à Perrine, Jessica et Didier et un coucou aux journalistes adorables qui faisaient partie de ce voyage !

SHOP TA TENUE DE SKI :

Escapade à l’Ha(a)ïtza

♫♪♫ Kid Ory – Song Of The Wanderer ♫♪♫

Fin novembre, j’ai été conviée par la marque vegan REN Skincare à découvrir leur nouvelle gamme de produits pour le visage « Evercalm™ ». Nous sommes partis à plusieurs blogueurs et avons séjourné au superbe hôtel Ha(a)ïtza à Pyla sur Mer. Au programme : cocooning et bien être, exploration des environs, ascension de la dune du Pyla, gastronomie, mais surtout découverte des soins REN.

L’hôtel lui-même est une pépite. Une déco atypique, décalée, aux détails soignés et à l’atmosphère chaleureuse. Des références à l’Afrique, aux châlets de montagne, à l’art contemporain, aux cabines de plage… Les amateurs de belles choses apprécieront d’y poser leur valise. On s’y sent vraiment bien, zen, le personnel est charmant, le chef cuisine divinement. Un sans faute !
J’ai pu profiter de l’immense piscine de l’hôtel pour moi toute seule, d’une des cabines de soins pour un massage du visage avec les produits « Evercalm™ » de REN, qui sont SANS parabens, sulfates, phthalates, parfums, colorants, silicones, PEG, T.E.A, D.E.A, mais idéaux pour les peaux sèches, les rougeurs et la perte de fermeté et d’élasticité. Parfait pour moi qui ai dépassé la trentaine, afin de mieux affronter l’hiver. Nous avons eu la chance de tester lors du soin visage, puis de repartir avec :

  • Le Gel Nettoyant Doux Evercalm™ (formulé pour apporter purification et fraîcheur aux peaux sensibles sans laisser de sensation de dessèchement ou de tiraillement pendant et après le nettoyage).
  • Le Masque Apaisant Ultra Réconfortant Evercalm™ (spécialement formulé pour combattre les principales causes de la sensibilité de la peau. Composé d’un complexe unique qui atténue l’ensemble des symptômes liés aux peaux sensibles tout en ciblant la source de l’irritation).
  • Le Sérum Anti-rougeurs Evercalm™ (pour les peaux sensibles, ce sérum protège, réhydrate et uniformise visiblement le teint pour préserver la jeunesse des peaux sensibles plus longtemps).
  • La Crème de jour protection globale Evercalm™ (un hydratant formulé pour laisser les peaux sensibles et délicates parfaitement hydratées, apaisées, protégées et belles de santé).

Bref, cette gamme est un soulagement pour les peaux les plus sensibles et/ou fragiles sujettes aux rougeurs et irritations et sensibles à la pollution. Je l’ai définitivement adoptée et l’utilise quotidiennement.
Lors de ce blog trip, nous avons eu l’opportunité de déjeuner à la Co(o)niche sublime, élégant, avec une vue à couper le souffle sur l’océan et la dune du Pyla.
Une parenthèse enchantée, loin de tout mais proche de la nature. Quel bonheur d’aller voir l’océan en plein hiver… Il n’y a -quasiment- personne à des kilomètres à la ronde, on respire, on prend le temps, les pieds nus dans le sable froid. Revigorant, vivifiant et apaisant… Je vous embarque ?


Ma superbe chambre, avec un immense miroir au plafond, au-dessus du lit ^^
Moment de détente totale au spa de l’hôtel
Déjeuner à la Co(o)rniche

Balade sur la dune du Pyla, avec Alexandra, Nathanyel et Gabriel
Merci beaucoup à Alexandra ainsi qu’aux équipes de l’Ha(a)ïtza et de le Co(o)rniche pour les repas végétarien et leur accueil !

SHOP LES PRODUITS REN Evercalm™ :

Un weekend à Madrid

Après Barcelone, la région de Castilla y Léon, je suis repartie à Madrid le temps d’un week-end. J’y étais allée une première fois avant d’ouvrir mon blog, et j’avais également visité el Monasterio San Lorenzo de El Escorial. Magnifique et majestueux.
Cette fois, c’est avec Waynabox que nous sommes partis, en apprenant quelle serait la destination de notre escapade seulement 48h avant le départ. Le principe du site est archi simple : vous choisissez votre ville de départ (Paris, Madrid, Barcelone, Malaga, Porto ou Lisbonne) puis vous cochez les dates qui vous intéressent, et enfin, vous décochez les villes que vous ne souhaitez PAS visiter en Europe. Puis, vous procédez au paiement. Quarante-huit heures avant le départ, vous recevez par mail la destination, le voucher de l’hôtel et les e-billets d’avion !
En résumé, vous avez les vols aller et retour + 2 nuits d’hébergement à partir de 200€. Il suffit de réserver maintenant pour voyager quand vous voulez. Si vous êtes friands d’aventures, ce concept est pour vous. En revanche, il ne faut pas avoir peur de n’avoir pas son mot à dire sur la destination, mais Waynabox ne propose que des villes d’Europe, situées en moyenne à deux heures d’avion max.
Avec le code promo HELLOVALENTINE vous avez droit à une réduction de 25€ sur votre voyage ! Il a une validité de 6 mois à compter d’aujourd’hui.

En ce qui nous concerne, nous sommes partis avec une liste d’adresses au top, grâce à vous qui me suivez ! Elles nous ont été fort utiles et nous avons mangé végétarien, vegan et bio, nous sommes baladés dans des quartiers très très sympas et avons aimé notre week-end malgré l’appréhension que j’avais. À l’issue de ma première découverte de Madrid, je n’avais pas eu de coup de coeur pour la ville; mais suite à ce second voyage, j’en suis repartie avec une autre vision et plein de jolis souvenirs. Nous avons dormi à l’hôtel Vitium Urban Suites, bien situé car central. Par contre nous y avons juste dormi, chambre propre et fonctionnelle, bonne literie, bien insonorisée car située sur Gran Via qui est très passante.
Toutes mes adresses sont regroupées en bas de l’article !

♫♪♫ Ed Sheeran – Shape Of You ♫♪♫

Goûter à la Churreria Chocolateria 1902. Assez bon, mais un peu l’usine : on vous met clairement dehors une fois que vous avez terminé de manger… Chocolatería Los Artesanos 1902, Calle San Martín, 2, 28013 Madrid Croiser par hasard une manif pour la cause animale. Quand on sait que l’Espagne est en tête des pays européens où il y a le plus de maltraitance animale, de toutes les manières possibles et en totale impunité, je me suis réjouie de ce rassemblement ! Ils étaient plus d’une grosse centaine à défiler, sous la pluie. Enorme respeto, BRAVO !!!!! Continúe así. ♥ Premier petit déjeuner au Café Federal, dans Malasaña. Il est situé Plaza de las Comendadoras, 9, 28015 Madrid. Tout était bon, mais le service pas spécialement aimable.
Direction le Palacio de Cristal dans le parc del Retiro. A bicyclettes évidemment et sous un superbe ciel bleu !Suite de la balade à vélos, dans le quartier de Arganzuela; le long du Río Manzanares. Fin de notre itinéraire aux alentours de Cathédrale de la Almudena (Catedral de Santa María la Real de la Almudena). On aura fait le tour quasi complet de Madrid, ce jour là !
Retour des vélos chez Rent & Roll. Au top !
Je tenais absolument à monter au Plaza de Cibeles, au coucher du soleil. La vue qu’on a sur la ville est vraiment chouette, et on a pris plein de photos !
Goûter / apéro chez Lolina Vintage Cafe, Calle del Espíritu Santo, 9, 28004 Madrid. On a adoré le duo « une part de gâteau + un cocktail alcoolisé ». Idéal en fin d’après-midi, en cas de creux mais avant qu’il soit l’heure de dîner…
Second petit déjeuner chez Roll, juste en face du Cafe Federal : Calle Amaniel, 23, 28015 Madrid
Très peu de monde, mais un service adorable, et nourriture délicieuse. Je vous recommande chaudement cette adresse !
La suite dans un second article à venir…


NOS ADRESSES :

Chocolatería Los Artesanos 1902
Calle San Martín, 2, 28013 Madrid

Cafe Federal
laza de las Comendadoras, 9, 28015 Madrid

Roll
Calle Amaniel, 23, 28015 Madrid

Lolina Vintage Cafe
Calle del Espíritu Santo, 9, 28004 Madrid

Un weekend en Provence au Couvent des Minimes L’Occitane

helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_1Mi août, nous avons pris le TGV direction Marseille, afin de profiter de la quiétude du Couvent des Minimes à Mane. Après coup, c’est plutôt à Aix-en-Provence que l’on aurait dû descendre, mais nous le saurons pour une prochaine fois… ^^ Ah ces parisiens !
Une fois notre sublime Mini Cooper Cabriolet récupérée à la concession Mini Store Beach, direction Mane à environ une heure et demie de route depuis Marseille. Les paysages de garrigue et collines sont comme dans mes souvenirs d’enfance; nous sommes souvent partis entre St Tropez (avant que cela devienne ce que c’est devenu en plein été) Cap Estérel, Sainte-Maxime, le Lubéron… Bref, d’excellents souvenirs et l’excitation qu’Adrien découvre à son tour cette magnifique région. Etant originaire des Pyrénées Orientales, il n’était jamais venu de ce côté là de la France.
Le but de ce weekend ? Voir les champs de lavande en fleurs… Très fleur bleue (hé hé) je sais. Mais ce rêve me taraudait depuis très longtemps et j’ai profité de l’adorable invitation par l’Occitane à l’hôtel spa 5 étoiles Le Couvent des Minimes pour nous organiser cette petite escapade.  Le personnel de l’hôtel est adorable et prévenant, mention spéciale au délicieux petit déjeuner buffet ! Tout est fait maison et bio, local, sain et bien présenté. Nous avons été comme des coqs en pâte à profiter de ce cinq étoiles dans les meilleures conditions. Hello la piscine avec cascade au puissant jet délassant !

Bon à savoir : les derniers champs de lavande sont coupés mi juillet au plus tard. Nous avons eu beaucoup de chance de tomber par hasard sur un champ encore intact, dans lequel j’ai pu être photographiée. Pour l’anecdote sur l’araignée, c’est par ici… Je ne regrette pas cette frayeur, j’ai pu admirer ce décor apaisant et magique dans lequel nous étions parfaitement seuls. C’est précieux, car tellement rare !
Trois jours absolument enchanteurs, au calme, dans un décor idéal pour déconnecter. Imaginez une belle bâtisse en pierre blanche un peu ancienne, dont l’intérieur a été décoré avec goût.
Pour nous deux, une chambre atypique (la n°7) avec la salle de bain ouverte sur la chambre : la baignoire accolée à la tête de lit, du noir et blanc en déco, un balcon avec vue sur la piscine, et, en contrebas, un petit champ de lavande. Elle venait tout juste d’être coupée, mais à défaut d’avoir la vue, nous avions son odeur apaisante car les bottes de lavandes étaient mises à sécher au soleil. J’ai cette passion de la lavande depuis mon enfance : ma mamie avait l’habitude de me déposer quelques gouttes d’huiles essentielles sur les poignets avant que je m’endorme. Notre salle de bain comporte énormément de gel douche et soins divers à base de lavande. Addict !
Nous nous sommes promis de retourner explorer la Provence, mais plus tôt en saison cette fois. Au programme, balade à Sault, dans le village de Mane, vers Manosque… et un superbe feu d’artifice pour le 15 août tiré à Mane !

helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_2 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_3 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_4 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_5 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_19helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_20helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_21 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_13 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_22 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_bedroom_5 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_bedroom_6 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_bedroom_7 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_bedroom_8 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_bedroom_9 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_bedroom_10 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_bedroom_11

Quoi de mieux qu’un soin en duo au spa de l’hôtel ?! Nous avons choisi le « Duo en Provence« . En cabine double, gommage du corps suivi d’un massage relaxant du dos… La pure déteeeeeeeente. Nous sommes ressortis de là tellement zen. Tout simplement merveilleux; j’aimerais pouvoir me faire masser et dénouer les tensions du dos chaque mois. Croyez-moi, il y a du boulot !
helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_21 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_22 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_23 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_24helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_33helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_34helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_35helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_36helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_37helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_38 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_25helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_32helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_39helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_23 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_24 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_25 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_26 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_27helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_28helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_29helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_31helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_32helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_30helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_33helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_34helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_35helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_lobby_31Nos maillots de bain à Adrien et moi viennent d’ici et .

helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_36

Balade dans Mane :
helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_20 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_14 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_15 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_16 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_17 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_18helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_19helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_21helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_22helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_mane_23feux_dartifice
Balade à Sault, en Mini Cooper Cabriolet (décapotée pour profiter du soleil !) :
helloitsvalentine_minicooper_provence_2 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_33helloitsvalentine_minicooper_provence_6 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_34helloitsvalentine_minicooper_provence_7 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_35Le chapeau d’Adrien vient d’ici.

helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_37 helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_38helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_46helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_47helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_48helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_41helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_42helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_43helloitsvalentine_minicooper_provence_1helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_39helloitsvalentine_minicooper_provence_3helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_44helloitsvalentine_minicooper_provence_4helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_45helloitsvalentine_minicooper_provence_5helloitsvalentine_couventdesminimes_provence_sault_40helloitsvalentine_minicooper_provence_21Un très grand merci à L’Occitane, le Couvent des Minimes, ainsi qu’à Alexandra et Mathieu, pour cette escapade ensoleillée !

LE COUVENT DES MINIMES
HOTEL et SPA – L’OCCITANE
Chemin des Jeux de Mai
04300 Mane

MINI Store Beach
104 Boulevard Charles Livon
13007 Marseille

Pour dîner dans Mane :
La Manne Céleste
(Pizzeria délicieuse, réservation obligatoire)
Le Grand Chemin
04300 Mane

Pour déjeuner et dîner :
Le Cloître
(sans réservation)
Chemin des Jeux de Mai
04300 Mane

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue