boyfriend

Un week-end dans les Cabanes des Grands Chênes – Éco-domaine luxueux

♪♫♪ The Beach Boys – God Only Knows ♪♫♪

Début mars, nous avons fait la réouverture du domaine des Grands Chênes, dans l’Oise. Un peu tôt en saison pour vraiment profiter du soleil et de sa chaleur, je vous l’accorde. ^^ Nous avons été conviés Adrien et moi par Coucoo, à dormir dans une de ces cabanes grand luxe, perchées en haut d’un arbre.
En effet, contrairement aux autres cabanes du même type que nous avons pu tester (en 2011 en Mayenne et en 2015 dans l’Oise également) celles-ci disposent toutes de l’eau courante, de l’électricité et même d’un bain nordique extérieur, sur la terrasse de la cabane ! Le luxe, donc.

Fondées en 2015, les cabanes Coucoo Grands Chênes ont trouvé refuge dans l’Oise, sur le domaine du Golf et du Château de Raray, rendu célèbre par Jean Cocteau dans son film de “la Belle et la Bête”. Un décor fantasmagorique à seulement 60 km au Nord de Paris, pour une escapade inoubliable. Le site compte 17 cabanes discrètement implantées dans des chênes bi-centenaires exceptionnels, cachées des greens et loin, très loin du tumulte de la ville ! Elles sont toutes équipées d’eau, d’électricité, de salle de bain et certaines d’un bain nordique privatif sur la terrasse pour un moment de bien-être à l’état sauvage !
Coucoo est donc le nom qui regroupe 4 différents domaines, basés sur le même concept, à différents endroits en France :

  • Coucoo Grands Chênes, dans l’Oise (là où nous sommes allés)
  • Coucoo Grands Reflets, sur le territoire de Belfort, près de l’Alsace
  • Coucoo Grands Lacs, en Franche-Comté
  • Coucoo Grands Cépages, au cœur de la Provence

L’accueil y est chaleureux, attentionné, on peut se procurer des produits locaux artisanaux réalisés par des passionnés (miel, biscuits, bière, jus de pomme…) et quasiment tout ce que vous pouvez déguster au sein de votre cabane est local. Mention très spéciale au petit déjeuner, absolument parfait ! On nous a conduit en voiturette électrique jusqu’à notre cabane, à travers un chemin boisé. Elle est située à 1km du parking; nous avons fait le retour à pied le lendemain, en nous baladant, à la découverte des autres cabanes. Nous étions absolument seuls ce jour là, nous ne nous serions évidemment pas permis de monter voir s’il y avait eu des gens à l’intérieur 😉
Température extérieur ce week-end là ? Environ 5°… Le bain nordique a donc été plus qu’idéal pour profiter de l’extérieur de la cabane, en ayant chaud ! On nous avait préparé le bac avec une eau à 38-40° : tout simplement parfait !!! Pour en profiter pleinement : maillot de bain obligatoire. L’eau du bac n’est pas changée entre deux visiteurs, mais elle est bien filtrée régulièrement grâce à un système autonome. D’où le “éco-domaine” : il n’y a pas de gâchis d’eau, équipement basse consommation pour l’électricité (les éclairages d’appoint sont eux, alimentés par des panneaux solaires) nourriture locale et de saison, le bois des cabanes est français, le domaine participe au tri sélectif…

Le seul point négatif ? Ces cabanes sont victimes de leur succès : toutes les nuits de samedi à dimanche sont bookées jusqu’à des mois à l’avance. Il ne vous reste qu’à faire comme nous : venir un vendredi, pour y passer la nuit; ou mieux : venir en semaine et être absolument seuls et tranquilles 😉 Notez que l’on n’a fait qu’apercevoir de loin une ou deux cabanes depuis la notre : la cabane Spa Étoilée. C’est donc en toute quiétude que vous pouvez profiter de votre terrasse personnelle, sans aucun vis-à-vis (d’autant plus quand la nature est luxuriante : les feuilles des arbres vous dissimulent parfaitement).
C’est à tester au moins une fois dans sa vie, pour peu que vous soyez un minimum aventureux, que vous aimiez le contact avec la nature et que l’idée de dormir à plus de 8m au-dessus du sol ne vous effraie pas. Je n’ai pas du tout eu de sensation de vertige : la terrasse est entièrement protégée par une barrière et les arbres autour empêchent toute sensation de “vide”, à mon sens. Alors, prêts à tenter l’expérience ?

Je portais :
Bikini via Dolphin Love Swim
Parka imperméables via Boden
Pull H&M Conscious (old)
Jean via Closed
Baskets vegan Vans
Bonnet Asos (old)
Lunettes de soleil dispos ici

Coucoo Grands Chênes
4 rue Nicolas de Lancy
Château de Raray
60810 Raray

Infos réservation:
03 44 58 39 08
info@cabanesdesgrandschenes.com
cabanesdesgrandschenes.com
Cabanes perchées : 17 dont 14 duo et 3 familiales (de 3 à 5 personnes)
Tarifs : de 180 € à 325 € la nuit, petit déjeuner inclus

A faire : Practice de Golf mais aussi parcours 9 et 18 trous, promenade dans les jardins du Château de Chantilly, visite du musée du Château de Compiègne, vol en Montgolfière pour continuer de prendre de la hauteur, vélo…

Dedicated To The One I Love

♪♫♪ Mamas & Papas – Dedicated To The One I Love ♪♫♪

Poser en couple n’est pas un exercice auquel nous nous plions souvent. Néanmoins, j’ai eu envie de faire participer Adrien pour une fois. Qu’il ne soit pas uniquement derrière l’appareil photo le week-end, le temps d’un shooting. Quand la marque Tom Hope m’a contactée pour me proposer de porter un de leurs bracelets, j’ai adoré leurs modèles en corde, façon nœuds de marin. Ces bracelets conçus artisanalement en Suède, ont donc été le prétexte à un moment photos en duo (avec mon trépied) derrière la Fondation Louis Vuitton. Beaucoup de gens nous ont observé avec curiosité, en train de faire nos photos sans l’aide de personne. Je dois avouer que cela a fortement écourté les choses, Adrien n’étant pas à l’aise du tout face à ce public imposé… J’ai tendance à m’en fiche complètement, car je sais pertinemment que je ne les reverrai jamais et que quoi qu’ils puissent penser de moi, je suis en train de travailler (au soleil, avec mon amoureux et nos vélos). ^^ Si jamais qui que ce soit nous jugeait, cela me serait parfaitement égal 🙂
Au sujet des bracelets, voici une courte description de la marque : “Par amour pour le monde du nautisme, inspirés par les océans et ceux qui les traversent, nous avons créé des bracelets raffinés avec un cordage marin. Les bracelets Tom Hope, très personnels, sont portés par les personnes qui partagent la même idée de l’aventure et de la découverte. Nous croyons au design pur, sophistiqué, parfaitement mixte et totalement intemporel.” Ils arrivent chez vous sans suremballage inutile, dans de simples petites boîtes en carton bleu marine. Très sobres et élégants, avec leur ancre marine au centre, ils sont également faciles à mettre et retirer seul ! Point important, car rien ne m’agace plus qu’un bijou difficile à mettre ou enlever sans l’aide d’autrui. Adrien a choisi un modèle noir à triple cordes et l’ancre argentée, j’ai voulu un modèle simple, bleu marine et rose avec l’ancre dorée. Nos tenues sont accordées à ces tonalités, bien que je reste fidèle à ma passion du mix and match d’imprimés.
J’espère que ces clichés en amoureux vous plairont ? Je lis tous vos commentaires et vous remercie très sincèrement de me suivre depuis tant d’années.


Posing together isn’t an easy exercise we often do. Nevertheless, I wanted to involve Adrien for once. I wanted him not to be behind the camera, like he often is during the weekend. When the brand Tom Hope contacted me to propose to me to wear one of their bracelets, I loved their rope models, like sailor knots. These Sweden handmade bracelets, were therefore the pretext for a duo moment (with my tripod) behind the Louis Vuitton Foundation. Many people watched us curiously, doing our photos without anyone’s help. I must admit that it has greatly shortened things, Adrien not being comfortable at all with this imposed audience… I tend to do not care at all, because I know for sure that I will never see them again and that whatever they may think of me, I’m working (in the sun, with my lover and our bikes). ^^ If anyone ever judged us, I wouldn’t care. 🙂
About the bracelets, here is a short description of the brand: “
For the love of the boating world, inspired by the oceans and those who cross them, we have created refined bracelets with a sailor rope. The very personal Tom Hope bracelets are worn by people who share the same idea of ​​adventure and discovery. We believe in pure, sophisticated, perfectly mixed and totally timeless design.They arrive at your place without unnecessary wrapping, in simple little boxes made of navy blue cardboard. Very sober and elegant, with their marine anchor in the center, they are also easy to put on and take off alone! Important point, because nothing annoys me more than a jewel difficult to put or remove without the help of others. Adrien chose a black triple-string model and silver anchor, I wanted a simple model, navy blue and pink with golden anchor. Our outfits are tuned to these tones, though I remain true to my passion for the mix and match of prints.
I hope you will like these romantic pictures? I read all your comments and thank you very much for following me for so many years.

SHOP MON LOOK :

Adrien porte le bracelet Triple Black via Tom Hope
Chapeau Trliby Brixton via Headict

Je porte un blazer pied-de-poule via Loavies
T-shirt Zara (old)
Pantalon Renewal via Urban Outfitters (Des articles flambant neufs créés à partir de stocks d’invendus ou de surplus).
Le bracelet Rose Gold via Tom Hope
Vans slip-on damiers via Urban Outfitters
Lunettes de soleil dispos ici
Boucles d’oreilles via Loveless Paris

SHOP MON LOOK :

{article sponsorisé – Un grand merci à la marque Tom Hope pour sa confiance}

Une semaine sur l’île Maurice – Part 1

♪♫♪ Brody Dalle – Don’t Mess With Me ♪♫♪

Cette semaine sur l’île Maurice fait suite à la première que nous avons passée en Afrique du Sud, Adrien et moi. Notre combiné de voyages via le site Voyage Privé incluait une semaine pour chaque destination, avec un vol entre les deux.
J’étais déjà allée sur l’île Maurice, en blog trip en juin 2015. Nous avions été conviés par les hôtels du groupe LUX* (LUX* Le Morne et LUX* Belle Mare) durant 4 jours, donc très peu de temps pour visiter l’île.
Nous avons rentabilisé la semaine à explorer l’île avec un guide/chauffeur. En effet, mon amoureux a la bougeotte et ne supporte pas de rester étendu sur un transat de plage plus d’une heure… voire deux, grand maximum ! ^^ Nous étions au Tamarina Golf & Spa Boutique Hôtel qui est assez reculé depuis la route. Il faut emprunter en voiture un chemin très cahoteux, pour le découvrir niché dans un écrin de verdure, au bord de la Baie de Tamarin. Notre séjour là bas a été idyllique. Nous avions une très grande chambre située au 1er étage, avec vue sur l’une des trois piscines de l’hôtel (la plus calme, je n’ai jamais vu personne y nager). Nous avons également profité de l’excellent Spa et des massages proposés, j’ai adoré le bain de fleurs en duo qui a suivi notre dernier massage, juste avant que l’on parte pour reprendre notre vol retour. Tout simplement idéal pour voyager ultra détendus, les cheveux enduits d’huile d’argan et tressés (pour moi) afin de contrer la sécheresse de la climatisation en avion.
Un article axé sur nos excursions sur l’île arrive dans la foulée de celui-ci. Je ne pouvais pas tout faire tenir en un seul post, il aurait été beaucoup trop long ! J’espère que ce premier aperçu de la beauté qu’est l’île vous séduira ?


This week spent in Mauritius follows the first one we spent in South Africa, Adrien and I. Our travel package via Voyage Privé website included a week for each destination, with a flight in between.
I had already been to Mauritius, in blog trip in June 2015. We were invited by the LUX * group hotels (LUX * Le Morne and LUX * Belle Mare) for 4 days, so very little time to visit the island.
We made profits of the week to explore the island with a guide/driver. Indeed, my boyfriend doesn’t hold in place to simply lie on a deckchair more than an hour… or two, absolute maximum! ^^ We were staying at the Tamarina Golf & Spa Boutique Hotel which is pretty far back from the road. It’s necessary to arrive by car on a very bumpy way, to discover it nestled in a green setting, at the edge of the Bay of Tamarin. Our stay there was idyllic. We had a very large room on the 1st floor, with a view on one of the three pools (the most quiet, I ‘ve never seen anyone swim there). We also took advantage of the excellent Spa and massages offered, I’ve loved the duo flower bath that followed our last massage, just before we leave to take our flight back. Simply ideal for traveling ultra relaxed, hair coated with argan oil and braided (for me) to counter the drought of air conditioning in the plane.
An article focusing on our excursions on the island comes on the heels of this one. I couldn’t do everything in one post, it would have been much too long! I hope this first glimpse of the beauty of the island will seduce you?

Maillots de bain MELISSANDRE et MAGGIE via Luz collection
Robe noire à étoiles via New Look (old)
Chapeaux de paille via Siriri Handmade, vintage et H&M (old)
Maillot fleurie une pièce H&M (old)
Maillot assymétrique noir et blanc via New Look (old)
Lunettes de soleil Karen Walker (old)
Jupe rose via Revolve
Pendentif “Honor Miraculous Medal” Rock n’Rose

Toutes les photos m’appartiennent et ne sont pas libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord préalable ni sans me créditer.

Chez Monet, à Giverny

♪♫♪ Claude Monet – Giverny “Les Nymphéas” ♪♫♪

Nous avons profité d’un week-end pour aller à Giverny (Fondation Claude Monet), à environ une heure de Paris. Il s’agit de la propriété du peintre impressionniste Claude Monet, où se situent sa maison et ses jardins qui lui ont inspiré ses fameuses toiles “Les Nymphéas”, entre autres. Les jardins sont “séparés” en deux : le jardin d’eau (bassin aux nymphéas et pont japonais) et le jardin de fleurs (Le Clos normand). Pas besoin de vous préciser que c’est une vraie merveille. On peut évidemment visiter la maison ainsi que les jardins, tous les jours de 9h30 à 17h30 du 24 mars au 1er novembre.
Giverny comprend aussi le musée des impressionnistes, d’autres galeries d’art, de deux boutiques souvenirs, d’un charmant petit village où se situe un restaurant… Je vous recommande vraiment d’aller vous y échapper le temps d’une journée, tout en ayant réservé à l’avance votre billet coupe-file (ce que nous n’avons pas fait). ^^


We took advantage of a week-end to go to Giverny (Claude Monet Foundation) about an hour from Paris. It was the property of the impressionist painter Claude Monet, where his house and gardens are located, which inspired him his famous paintings “Les Nymphéas” among others. The gardens are “separated” in two : the water garden (basin with water lilies and Japanese bridge) and the garden of flowers (Le Clos Normand). Needless to say, it’s a real wonder. You can of course visit the house as well as the gardens, every day from 9:30 am to 5:30 pm from March 24th to November 1st.
Giverny also includes the Museum of Impressionists, other art galleries, two souvenir shops, a charming little village where a restaurant is located… I really recommend you go to escape there for a day, while having reserved in advance your cut-file ticket (what we didn’t do). ^^

Je porte une robe Manoush (très ancienne collection)
Espadrilles dispos ici
Panier via Sook Paris
Chapeau Lack of Color

À bicyclette sur la Véloscénie

♪♫♪ Douce France – Charles Trenet ♪♫♪

Cet article est très long, aussi je vous recommande de vous caler confortablement avec un verre de ce que vous aimez à portée de main, pour l’apprécier comme il se doit.
Début mai dernier, j’ai eu la chance d’être conviée en blog trip à vélo ! Une invitation très bien ciblée, comme vous vous en doutez 🙂 De plus, j’ai également pu venir accompagnée de mon amoureux, qui est à l’origine de mon goût pour la bicylette ! Au programme ? Vélo, découvertes et gastronomie locale, tout au long de la Véloscénie.
La Véloscénie est un itinéraire cyclable (voie verte et véloroute) longue de 450km, entre Paris et le Mont-Saint-Michel. Nous n’avons pas roulé non stop, mais avons alterné entre vélo et minibus avec une moyenne de 20km de vélo par jour. Le but de ce voyage était de visiter les splendeurs des territoires traversés, mais également partir à la découvertes de producteurs locaux, participer à des ateliers, visiter des musées et des châteaux, etc. Moi qui regrette de trop peu voyager en France, j’ai été enchantée par ces 4 jours, riches à tous points de vue !
Entre pistes aménagées, voies vertes, petites routes balisées et chemins forestiers, ce parcours cyclable nous a emmenés au coeur de la vallée de Chevreuse, dans le Perche et le bocage Normand. Nous avons pu visiter le château de Maintenon -vide de tout autre visiteur- la Cathédrale de Chartres de nuit, admirer la dentelle d’Alençon et enfin, terminer par la Baie du Mont Saint Michel avec visite privée de l’Abbaye ajoutée à l’ascension jusqu’au plus haut point de vue possible, dans le clocher (!!!!) Le programme était très riche, pour ne pas dire chargé, mais j’ai vraiment tout adoré de bout en bout.

Tous ensemble, avec Pascal, Julie, Jenny, Ingrid et Lauriane, nous avons embarqué dans un minibus au départ de Notre Dame de Paris, direction la Vallée de Chevreuse, les vélos à l’arrière. Adrien et moi avons pris le parti de ne pas utiliser les vélos électriques proposés, mais d’embarquer nos propres vélos (avec 3 vitesses chacun). Je peux vous assurer que dans les nombreuses côtes de la Véloscénie, on a bien bossé nos mollets et nos cuissots !!! Pourquoi ce choix d’avoir nos vélos à nous ?  Parce que je savais à l’avance que même baissée au plus bas, la selle des vélos électriques serait trop haute pour moi; j’ai eu raison. 🙂 Je ne sais pas et ne peux pas me hisser sur la selle en montant sur les pédales pour démarrer, ni reposer mes pieds au sol en freinant s’ils ne le touchent pas déjà, pour m’arrêter. 36 15 Vis ma vie de Minipouce.
Je vous emmène en balade à travers notre beau pays ?

Jour 1
Voie royale des Yvelines à L’Eure-et-Loir

Nous avons pu fabriquer notre propre sirop bio, sans colorants ni conservateur et l’emporter ensuite en bouteille. Grâce à Marc, l’artisan créateur siropier de l’Alchimiste à Chevreuse, nous avons décidé d’un commun accord de mélanger dans la marmite : de l’ananas, du citron vert et du gingembre ! Un délice. Depuis, nous en mettons dans de l’eau, sur un sorbet fruité (citron vert, mangue ou framboise) ou encore dans un yaourt (sans lactose, vegan). Cela se marie très bien ! J’ai acheté plusieurs sirops en guise de cadeaux et nous ai pris le sirop d’estragon pour nous deux, qui relève parfaitement les vinaigrettes de salades que je prépare avec du vrai estragon en plus. Miam !
Ensuite, déjeuner au Clos de Chevreuse suivi d’une balade à vélo au coeur de la verdoyante Vallée de Chevreuse, jusqu’au Domaine de Rambouillet. Fin de journée dans les jardins à la française du Château de Maintenon, avec visite guidée des appartements de Mme de Maintenon (Nommée secrètement – puis ouvertement après leur légitimation – gouvernante des enfants naturels de Louis XIV et de sa maîtresse Madame de Montespan. Elle devint ensuite secrètement son épouse, après la mort de la reine Marie-Thérèse en 1683). Moi qui ai adoré “L’Allée du Roi” de Françoise Chandernagor, j’ai été enchantée de cette visite privée.
Nous avons dormi à la Villa Saint Pierre, ravissante chambre d’hôte, après avoir dîné au Café Bleu, situé en face de la cathédrale de Chartres.
Le point fort et final de cette journée déjà riche en découvertes : la visite nocturne très insolite et spirituelle de la crypte romane de la cathédrale… Entre 22 et 23h, la cathédrale était entièrement pour nous, plongée dans le noir complet. Nous avions chacun une bougie pour éclairer à 2m devant, et notre guide était très inspirant, alternant entre anecdotes anciennes et chants a capella, se répercutant mystiquement le long des très hauts murs. Je n’ai pas pris de photo, il faisait réellement trop sombre. Mais c’était un moment vraiment incroyable, dont je me souviendrai très longtemps.
Chartes en lumières, de nuit :


Jour 2
En ordre de balade de L’Eure-et-Loir à l’Orne

En route pour les collines du Perche à vélo, de Thiron-Gardais au château de Nogent-le-Rotrou, suivi d’un massage du dos et des jambes, en duo avec Adrien, au Spa Pom à Condeau. Détente totale. Nous avons ensuite pu faire une brasse dans la piscine couverte mais lumineuse du Spa, situé en plein coeur du Perche dans les dépendances du château Villeray. Déjeuner au Domaine de Villeray, puis flânerie à la Ferme de l’Absoudière où nous avons pu caresser de superbes chevaux percherons. En fin d’après-midi, rencontre avec Grégoire Ferré, producteur passionné, à sa ferme cidricole des Mares. J’ai adoré les vergers de pommes et poires, et déguster ce qu’ils fabrique (personellement, je préfère le Cidre pas trop brut, légèrement sucré).
Installation pour la nuit à l’Hôtel du Tribunal à Mortagne-au-Perche et dîner chez Pigmallion (pas mon adresse préférée : ils proposent essentiellement des choses autour de la viande de cochon… Pas tellement une adresse “végé friendly”) 😉 C’est ma seule petite déception du voyage.
Il y avait une brosse qui trainait, il était un peu cracra…. C’est mon côté Monica Geller, ça. ^^

Jour 3
“L’en vert” du décor dans l’Orne

Nous avons démarré la journée par la visite fort intéressante du Musée de la dentelle, à Alençon. “Mon Dieu, cette dentelle! Mais regardez-moi cette dentelle! La finesse du point. Oh la la !” (seules celles qui connaissent leurs classiques sauront). 😉
S’en est suivi un déjeuner au restaurant bistronomique Rive Droite, toujours à Alençon. Je vais faire une parenthèse ici car la superbe déco de ce lieu mérite qu’on en parle. Ce restaurant français raffiné, dispose de différentes salles colorées au décor hétéroclite évoquant une maison. En me rendant aux toilettes, j’ai découvert l’existence du carrelage métro argenté… Et ai passé plus de dix minutes à prendre des photos des murs sous tous les angles. J’étais littéralement en extase, la lumière est sublimée et renvoyée de mille façons différentes, façon pierre semi précieuse. Sachez que ce type précis de carrelage existe à la vente et que LE carreau coûte 4€ pièce. Tout est dit. Par conséquent, je compte lancer une cagnotte en ligne pour me permettre de récolter des fonds afin de faire poser ce carrelage chez nous, dans la salle de bain. hahaha !
Trêve de plaisanterie douteuse, il était temps de remonter en selle et de pédaler de l’Eglise de Colombiers à la Roche Mabile. Cet itinéraire ne représentant que 11km, nous nous sommes motivés à continuer jusqu’au château de Carrouges; soit 23km au total. J’estime qu’il y a eu approximativement 20km de montées. On les sent BIEN passer au niveau des cuisses, je vous assure !
Pour la nuit, nous avons résidé à l’Hôtel le Gayot et nous y avons également dîné.

Jour 4
Journée en Baie du Mont Saint-Michel

Dernier jour et dois-je le préciser : le gros point fort de ce blog trip. Direction le Mont Saint-Michel !!! 15km de vélo depuis la Pointe de la Roche Torin, puis pique-nique une fois arrivée sur place. Première fois que je m’y rendais, avec beaucoup d’excitation de le voir enfin ! C’est donc accompagnés d’un guide excellent et hilarant, que nous avons gravit les milliers de marches emmenant au point culminant de l’édifice. Nous avons également pu voir les anciens cachots : de par sa situation, le Mont est une prison naturelle idéale. C’est d’ailleurs ce qu’elle fut pendant de nombreuses années, du XVème siècle à la Révolution française. Le guide nous a fait la blague de nous enfermer à clé tous ensemble dans un petit cachot sans fenêtre… Malaise garanti d’imaginer ce que cela pouvait être de croupir ici !
Si j’ai un seul conseil à vous donner, si vous planifiez de vous rendre au Mont Saint-Michel : fuyez la foule de touristes et prenez un guide privé, qui vous fera découvrir les recoins cachés du public, avec explications intéressantes en sus.

Nous avons ensuite pu faire une randonnée insolite accompagnés d’un guide, autour du Mont, à la découverte des sables mouvants. Changement de tenue pour cela : short obligatoire, chaussures dans le sac à dos. La première partie fut épique dans de la glaise très très glissante, à tous manquer de tomber avec notre appareil photo à la main. Ingrid a été prise d’un fou rire monumental, très communicatif !!! Ensuite direction les sables mouvants, à environ 2km du Mont. Je me suis rapidement laissée distancer par le groupe, occupée à prendre des photos, mais surtout parce que j’ai des mini pattes et que mon sac pesait environ 15kg. haha ! ATTENDEZ MOUAAAAA !
Mais quelle vue, quel moment… j’ai adoré chaque minute de cette dernière journée, et ce voyage reste bien ancré dans mes souvenirs. C’est à faire, je vous assure !



Comme Julie l’a si bien écrit sur son blog, je me permets de reprendre son excellent récapitulatif :

  • Il est possible d’emmener son propre vélo et d’organiser son parcours en autonomie mais il est également possible de se faire accompagner par France à Vélo pour la location de vélo et le transport des bagages le long du parcours.
  • Tous les monuments visités sont considérés comme vélofriendly puisqu’ils possèdent tous des équipements pour attacher les vélos à proximité du lieu de visite. De même les hébergements ont un kit de réparation vélo à l’accueil.
  • Il est tout à fait envisageable de ne faire que des tronçons du parcours grâce à la proximité de gare TER le long du parcours. Pourquoi pas vous faire un week-end Véloscénie par exemple ?
  • Pour retrouvez tous les parcours balisés, les durées des circuits et les conseils d’hébergement, rendez vous sur le site : veloscenie.com

J’ai eu la chance de parcourir un peu de cet itinéraire vélo grâce à l’invitation des départements des Yvelines, de l’Eure-et-Loir, de l’Orne et de la Manche qui sont traversés par l’itinéraire de la Véloscénie. Un grand merci à eux ainsi qu’à Pascal pour cette belle opportunité !

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2018 · Theme by 17th Avenue