Portugal

Road trip en Californie #6 : Monterey et Carmel-by-the-Sea

Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_4Il me tardait de vous raconter Monterey et surtout Carmel-by-the-Sea ! Mon énorme coup de coeur de ce voyage en Californie. De Monterey, nous n’aurons vu que très peu, mon envie principale était de visiter l’aquarium : l’un des plus grands et des plus connus du monde. Je suis leur compte Instagram depuis plus de six mois et je voyais passer des photos sublimes, d’une grande qualité, de poissons et autres espèces marines très variées, chouchoutées par les spécialistes qui en prennent grand soin et aiment leur métier.
Sur place, après très peu d’attente dans la queue (nous n’avions pas réservé en amont) c’est très excités que nous avons démarré la visite par une projection d’un petit documentaire sur les loutres. Nous y avons appris plein de choses sur ces adorables mammifères carnivores de la famille des Mustelidés ! Elles sont fascinantes, espiègles, tellement intelligentes et surtout protégées, car leur espèce a déjà disparue dans pas mal de leurs milieux naturels. La loutre a régressé puis disparu d’une très grande partie de son aire de répartition à cause de la chasse et du piégeage, sa fourrure étant, comme celle du castor, particulièrement recherchée… Je suis donc sincèrement ravie que l’aquarium de Monterey en sauve plein pour prendre soin d’elles et mieux les réintroduire dans la nature, en les surveillant régulièrement pour veiller à leur bien-être et à leur survie dans l’océan.
Une fois l’aquarium visité en intégralité (j’ai trié les photos, promis ! Mais vous vous doutez bien que j’en ai pris bien plus…) nous avons mis le cap vers notre hôtel (le Monterey Bay Travelodge, 2030 North Fremont Street, Monterey) pour déposer nos valises pour la nuit. Nous avions encore la moitié de l’après midi devant nous, mon père qui joue au golf nous avait chaudement recommandé de visiter Carmel-by-the-Sea. Il connait car il a joué sur le parcours de Pebble Beach, un golf sublime qui donne directement sur l’océan… En effet, on l’aperçoit depuis la plage de Pebble Beach. Cette petit ville qu’est Carmel a un charme fou, les maisons de campagne à l’ombre des arbres et recouvertes de verdure côtoient de luxueuses villas de milliardaires, sans aucun effet “tape-à-l’oeil”. Tout est harmonieux, charmant, mignon, calme, raffiné. Les maisons sont quasiment toutes dissimulées derrière de jolies barrières au charme très “British”, les quelques boutiques réparties sur quatre/ cinq rues maximum sont toutes assez luxe. J’étais obligée de rentrer dans l’immense Anthropologie, mais me suis forcée à ne rien y acheter. Dur dur !!!

Je ne regrette pas spécialement de ne pas avoir logé à Carmel (les locations ou hôtels doivent être hors de prix, vu le standing de la ville) mais j’ai adoré m’y promener, en fin d’après-midi et au coucher du soleil. Il semble y faire très bon vivre, y avoir une résidence secondaire ne me déplairait pas. On peut toujours rêver, roooh !
Quid du dîner ? Nous n’avions pas faim pour manger quelque part dans Carmel, aussi sur le court trajet jusqu’à Monterey, nous avons fait un stop dans un Whole Foods. Leur corner buffet de nourriture au poids est un must. C’est une enseigne que j’aime beaucoup quand je voyage en Angleterre ou aux USA, tout y est appétissant, frais et délicieux. J’espère que ce nouveau volet de notre road-trip en Californie vous dépaysera un peu, le temps de la lecture ? Si vous ne commentez pas, n’hésitez pas à cliquer sur le petit ♥ en haut à droite de mon article. Cela me fait toujours hyper plaisir de vous lire, mais je remarque que les commentaires sous mes articles voyage sont rares. C’est la solution “bis” pour me dire que vous avez apprécié passer par ici ! Mille mercis.

♫♪ The Beatles – Octopus’s Garden ♪♫

Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_1 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_2 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_3 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_5 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_6 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_7 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_8 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_9 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_10 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_11 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_12 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_13 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_14 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_15 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_16 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_17 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_18 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_19 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_20 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_21 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_29 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_30 Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_31Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_25Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_26Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_27Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_28Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_32Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_33Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_34Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_35Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_36Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_37Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_38Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_39Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_40Helloitsvalentine_Monterey_Californie_USA_41Parka kaki Asos (old)
Sweat marin COS (old)
Jean “Jamie” Topshop
Ballerines Isabel Marant
Chapeau Catarzi sur Asos
Lunettes de soleil Céline
Sac Balenciaga
Bague “Mains coeur” Lucie Saint Leu

Road trip en Californie #5 : Santa Cruz

Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_1Suite de notre road trip en Californie, durant le mois de mai (je suis rentrée depuis le 29 mai dernier, avis à celles qui me posent la question de savoir si j’y suis toujours et si on peut se rencontrer… hihi) ! Santa Cruz n’était pas sur notre planning, mais pour celles et ceux qui suivent mon blog, notre séjour à Yosemite National Park n’a pas eu lieu. Nous avons donc décidé, après consultation des guides de voyage que nous avions (big up au Guide du Routard Californie ! Une pépite !!) de mettre le cap sur Santa Cruz, avant d’aller à Monterey.
Santa Cruz, sa plage mythique pour ses vagues et spot de surf très prisé, sa Boardwalk, son musée du surf, son université… Nous logions dans un motel déniché une fois de plus sur Booking (le Hitching Post Studios Inn, 1717 Soquel Avenue, CA 95062). Très basique mais idéal pour y passer une nuit : il y avait une grande cuisine attenante à la chambre, avec tout ce qu’il faut pour cuisiner et s’attabler à au moins 4 personnes. Nous n’en avons pas du tout eu l’utilité, mais pour un séjour plus long, cela aurait été très chouette.
À peine notre voiture garée juste devant la chambre, le coffre de la voiture vidé et nos affaires déposées dans notre chambre, nous sommes partis à pied. Les distances sont longues au États-Unis -oui, je sais je radotte !- mais pour découvrir une ville, c’est quand même plus sympa en marchant, à défaut d’avoir des vélos sous la main. Nous avons tout d’abord tenu à voir la fameuse Boardwalk : fête forraine donnant directement sur la plage. Bon, nous ne sommes pas du tout amateurs de fêtes forraines, on a donc traversé les manèges et magasins de souvenirs et bonbons pour filer admirer les surfeurs.
Effectivement, une grosse trentaine de surfeurs de tous âges attendaient les vagues. Le point de vue en hauteur, surplombant l’océan est superbe, mais le vent souffle bien ! Nous avons marché jusqu’au musée du surf, qui était malheureusement fermé. Déception ! Ensuite, direction les rues très résidentielles et calmes de Santa Cruz. J’y ai pris des tonnes de photos : les porches des maisons sont tous décorés, agencés de façon cosy ou originale. Les américains sont très patriotes et apposent un drapeau devant chez eux, ce que je trouve très chouette. On ne verrait pas ça en France, où notre drapeau est connoté de façon très… politique.
Le soir venu, nous avons fait une pause apéro et dîner chez BURGER (le végétarien est un délice) et le choix de bières plutôt incroyable. Autant vous dire qu’Adrien était aux anges, lui qui est amateur de bières (IPA pour les connaisseurs). Ensuite, nous sommes rentrés à l’hôtel en passant par Downtown, ravissant quartier très animé, commerçant et très mignon avec ses guirlandes lumineuses dans tous les arbres. C’est complètement épuisés que nous sommes arrivés assez tard à notre chambre, en nous étant un peu perdus malgré la carte de la ville… Il y avait un nom de rue qui n’était pas le même en vrai et sur le plan.
Si vous hésitez à faire un stop à Santa Cruz lors de votre voyage, je dirais que c’est une ville mignonne, à l’ambiance très très cool, où vous croiserez beaucoup de gens sportifs, des locaux curieux de vous croiser dans les rues calmes, des surfeurs sur leur beach cruiser en route vers l’océan, planche sous le bras. La Boardwalk ne nous a pas spécialement plu mais nous savions à quoi nous attendre, les guides annonçent qu’il s’agit d’une fête forraine donnant sur la plage. C’est vrai et c’est sans plus, à mon avis. Mais si vous aimez ça, foncez !

♫♪♫ Beach Boys – Surfin USA ♪♫♪

Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_5Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_6 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_7Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_2Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_4 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_3 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_8 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_9 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_10 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_11 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_12 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_13 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_14 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_15 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_16 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_17 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_18 Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_19Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_20Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_21Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_22Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_23Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_24Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_25Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_26Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_27Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_28Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_29Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_30Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_31Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_32Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_33Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_34Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_42Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_43Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_44Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_36Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_37Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_38Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_39Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_40Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_41Helloitsvalentine_Californie_SantaCruz_46Je portais :
Veste en jean Billabong x 4th and Bleeker (old)
Combishort via River Island
Lunettes de soleil Prada
Derbies ouvertes via Jonak
B.O dessous de lobe via Loveless Paris
Sac Balenciaga (old)

Road trip en Californie #4 : Yosemite (ou pas)

Helloitsvalentine_yosemite_road_0J’avais posté un unique Instagram, légendé d’un immense paragraphe, pour vous raconter nos péripéties d’un jour à propos de Yosemite National Park, souvenez-vous.
Ce parc étant sur notre “to do” list du voyage, je tenais à vous en parler dans un article dédié malgré ma déception et le fait que cette étape n’a finalement pas eu lieu. Dans la continuité de ne pas toujours parler que de sujets positifs et trouver que tout est génial, ce post sera mon petit “coup de gueule”, à l’image de mon immense déception durant notre voyage en Californie.
Nous avions réservé à l’hôtel White Chief Mountain Lodge (un 2 étoiles) via Booking.com, situé au 7776 White Chief Mountain Road, Fish Camp, CA 93623. C’est à Mammoth Lakes que nous devions nous rendre, notre GPS pourvu d’une voix féminine à l’accent québécois (merci Zaz pour ce prêt fort utile !) nous indiquant la route à emprunter. Partis vers 10h du matin de San Francisco, à bord d’une Chrylser S200 de location, c’est enchantés que nous laissions la ville derrière nous pour un peu de nature sauvage et de randonnée. Ou pas. (Teasing de folie….)
Helloitsvalentine_yosemite_road_1La route est assez longue entre ces deux destinations (environ 6 heures) mais les paysages sont incroyables. Musique à fond, arrêt dans un immense Walmart pour faire le plein de nourriture, boissons, petit moulin à vent d’enfant à 0,90$ pour moi et fringues Dickies pour Monsieur, l’humeur était au beau fixe, on avait hâte d’arriver. Après environ cinq heures de route, nous arrivons au “péage” de Yosemite : une cahute en bois tenue par une femme au chapeau de ranger. Taxe d’entrée : 30$. BIM ! Nous ométtons naïvement de lui donner notre destination, le GPS nous indiquant encore 1h30 de trajet. On était confiants. À partir de là, la météo se dégrade, il se met à bruiner, puis pleuvoir à verse, puis neiger…. On se dit que c’est un peu chiant, je porte des sandales et Adrien est en t-shirt. Plus loin, le GPS nous indique de tourner à gauche : ah ok, mais impossible, nous tombons sur un panneau en travers du chemin “Road closed” (=Route barrée). On repère une autre cahute en bois, qui fait office de magasin/ station de route et je fonce en sandales en courant sous la neige, demander à un autre ranger, quelle itinéraire bis emprunter pour arriver à Mammoth Lakes. Notre GPS, lui, est catégorique : il ne nous indique que la route barrée et rien d’autre.
Problème : il neige très fort, il va nous falloir emprunter une autre route qui fait touuuuuuut le tour du parc, afin d’emprunter la seule route ouverte. Ce trajet prend 7 heures. Il est alors déjà 16h…

Helloitsvalentine_yosemite_road_2Helloitsvalentine_yosemite_road_3Je vais résumer car cela risque d’être trop long, mais après avoir décidé d’y aller quand même, malgré la fatigue et la météo qui se dégrade, on fait un pit stop (on prend de l’essence dans une station) et là, la dame derrière le comptoir nous annonce que non, toutes les routes pour Mammoth Lakes sont fermées et que celle qu’on nous a indiqué n’est pas ouverte à la circulation. On a envie de chialer, il va faire nuit et on est super déçus de la mauvaise communication des “professionnels” dans Yosemite. Bye bye les 30$ de taxe qu’on ne reverra pas. C’est juste dommage qu’on ne nous ai pas demandé où nous allions, afin de nous éviter de perdre du temps, de l’argent et de l’énergie en roulant des heures à la recherche d’un trajet. On dirait que ce n’est pas leur job de renseigner les visiteurs du parc, juste d’encaisser leurs sous. Ah pardon, on a eu une carte du parc, contre ces 30$, cela dit… J’étais surtout en colère contre moi-même de n’avoir pas du tout pensé à checker la météo avant de prendre la route, Mammoth Lakes étant une station de ski en hiver et station de rando en été. En demie-saison, c’est déserté des touristes. Mai fait partie de la demie saison, où la météo est encore très incertaine, on aura compris.

Helloitsvalentine_yosemite_road_6Helloitsvalentine_yosemite_road_5Helloitsvalentine_yosemite_road_8Je réussis à joindre l’hôtel par téléphone, un monsieur très gentil me répond qu’il a eu beaucoup d’annulation ce même jour, à cause du mauvais temps. Il nous conseills de rebrousser chemin, nous apprenant que Yosemite vaut la peine d’y venir plus longtemps que 48h et que la neige ne nous permettra pas de profiter. Booking me confirme ensuite l’annulation de nos 2 nuits, sans aucun frais et avec plein de mots rassurants, nous souhaitant de conduire prudemment suivi d’un “be safe”. J’adores les américains, même s’ils en font parfois des tonnes, mais cette extra empathie du moment nous rebooste un peu et je suis soulagée de ne pas avoir à payer pour deux nuits d’hôtel où nous n’iront pas. Merci Booking pour ce professionnalisme, je repasserai par vous c’est une évidence !
Nous finissons donc la journée en trouvant un motel très correct (le Best Western Inn à Manteca) pour DORMIR et réfléchir aux deux jours à venir. Nous avons jeté notre dévolu sur Santa Cruz. Mais ça, je vous en parle dans mon prochain article…

Un immense MERCI à toutes celles et tous ceux qui s’était manifestés sous mon Instagram désespéré, à propos de Yosemite. J’avais trouvé ça adorable que vous nous donniez plein de conseils sur où aller, quoi faire, où manger, votre propre expérience, associés à des petits mots d’encouragements et de soutien dans ces péripéties de voyage.
C’était la première fois que nous faisions un road trip, je n’avais jamais expérimenté ce genre de “fail” et vous lire m’avait vraiment fait du bien. On s’était rendu compte qu’on n’était pas seuls du tout dans ce style de galère et savoir que plein de choses super cool nous attendaient nous a bien remonté le moral.
Merci d’être là, de me suivre, de me lire, d’être bienveillantes. À très vite pour la suite de nos aventures en Californie ! Yosemite, on reviendra !!!

Helloitsvalentine_yosemite_road_4Helloitsvalentine_yosemite_road_7Helloitsvalentine_yosemite_road_9

Road trip en Californie #3 : San Francisco à vélo

Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_0 Dernier volet sur San Francisco, où nous avons passé trois jours et demi en mai. Cette dernière journée a été placée sous le signe du… vélo, évidemment ! L’une d’entre vous m’a posé la question sous mon article précédent : je n’ai malheureusement aucun “bon plan” pour louer des vélos, voici pourquoi.
Adrien fait partie des Chopaderos (je vous invite à lire cet article, si jamais vous ne savez pas de quoi il s’agit). J’ai déjà roulé avec eux à Montmartre à Paris, à Turku en Finlande, à Toronto au Canada, aux Chutes du Niagaraà Long Beach, New York et mes articles sur Carlsbad et San Diego, où nous avons roulé ensemble de nouveau, arrivent !
En fait, c’était ça le but de notre voyage sur la côte Ouest des USA : fêter les 13 ans d’existence de ce club de “bikers”, né d’une bande de copains dans un pub de Carlsbad. Des filles et de mecs passionnés de vélo custom, qui roulaient ensemble régulièrement et avaient envie de créer une team officielle. D’avoir une identité et un logo à arborer au dos d’une veste, comme le font plein d’autres clubs de cyclistes. Notre voyage s’est donc articulé autour d’un weekend de mai, Adrien et moi avons décidé de profiter de cette occasion pour découvrir la Californie en amoureux, avant de rejoindre la centaine de Chopaderos and friends, présents à cet événement. Il me tarde de vous en parler !

Ce quatrième et dernier jour à San Francisco, c’est Ted, un Chopaderos de Sacramento, qui est venu à nous en nous apportant des vélos qu’il a lui même créés, afin que l’on traverse le Golden Gate Bridge ensemble. Je ne sais pas si vous réalisez qu’on ne connaissait pas du tout ce mec, qu’il a fait plus d’une heure de route aller et pareil au retour, en nous prêtant ses vélos personnels (qui ont à la fois une grande valeur sentimentale mais également une énorme valeur monétaire) en passant la journée avec un couple de frogs à l’accent anglais tout pourri. Les Chopaderos c’est ça : une grand famille. Les mecs s’appelent tous “bro” (= brother, “frère” en anglais) et en toute logique, si tu fais partie de la famille, alors tu es digne de leur confiance.
Je suis honorée de pouvoir partager ces rencontres, ces moments, ces découvertes avec cette famille internationale. Les vélos de Ted ont tous un nom : celui de mon amoureux s’appelait “Diablo” et le mien “Angel”. Ce dernier appartient à sa petite amie, Adrienne 🙂 J’ai adoré cette journée, malgré la foule de piétons sur le Golden Gate Bridge. Nous avons déjeuné dans un petit restaurant mexicain que Ted connaissait, dans le Marina ditrict (bien plus cool que Fisherman’s Wharf, bien moins touristique et déserté de la foule, avec plein de magasins et un choix de restaurant incroyable). Puis nous avons terminé la journée en traversant une partie du Golden Gate Park, à vélos. Ce parc est tellement immense, qu’il nous aurait fallu une journée entière pour le découvrir dans son intégralité !
Bref, je suis émue du souvenir de cette journée, ma préférée de notre séjour à San Francisco. Si vous y allez ou y retournez, traversez le Golden Gate Bridge en vélo, c’est magique !

—-

Last part about our stay in San Francisco, where we spent three and a half days, last May. This last day was placed under the sign of… bicycle, of course ! One of you guys asked me the question in my previous article : I unfortunately don’t have any “good advice” to rent bikes, here’s why.
Adrien is part of the Chopaderos (I invite you to read this article, if you ever don’t know what it is). In fact, that was the purpose of our trip on the West Coast of the USA : celebrate the 13th anniversary of this”bikers” club, born of a group of friends in a Carlsbad’s pub. Girls and guys enthusiasts custom bike, who were often riding together and have wanted to create an official team. To have an identity and a logo to feature on the back of a jacket, as do many other cycling clubs. Our trip was built around a weekend in May, Adrien and I decided to take this opportunity to discover the sunny California before joining the hundred Chopaderos and friends present at this event. I can’t wait to tell you about that part !
This fourth and final day in San Francisco, this was Ted, a Chopaderos from Sacramento, who came to us, bringing us bikes that he created himself, in order to make us cross the Golden Gate Bridge together. I don’t know if you realize we didn’t even know this guy at all, he has done more than an hour away to come and go back, giving us his personal bikes (which both have high sentimental value but also a huge monetary value) by spending the day with a couple of frogs with a rotten English accent. The Chopaderos is just that : a large family. The guys call each other “bro” and logically, if you’re part of the family, then you are worthy of their trust.
I’m honored to share these encounters, these moments, these discoveries with this international family. Ted’s bikes all have a name : my boyfriend’s was called “Diablo” and mine “Angel”. This one belongs to Ted’s girlfriend, Adrienne 🙂 I have loved this day, despite the crowds of pedestrians on the Golden Gate Bridge. We had lunch at a small Mexican restaurant that Ted knew in Marina ditrict (much cooler than Fisherman’s Wharf, less touristy and deserted from the crowd, with lots of shops and an incredible choice of restaurants). Then we ended the day by crossing a part of Golden Gate Park, by bike. This park is so huge, we have had a whole day to explore it in its entirety !
In short, I am moved by the memory of that day, my favorite of our stay in San Francisco. If you go there, cross the Golden Gate Bridge by bike, it’s magic !

♫♪ Foxygen – San Francisco ♪♫

Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_1 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_2 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_3 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_4 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_5 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_6 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_7 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_9Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_11Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_12Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_15Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_14 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_16 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_22Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_17 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_18 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_20Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_21Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_24 Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_25Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_26Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_27Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_28Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_30Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_31Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_29Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_32Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_39Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_33Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_34Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_35Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_36Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_37Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_38Helloitsvalentine_SanFrancisco_GoldenGateBridge_Chopaderos_bike_40Je portais :
Parka Asos (old)
Blouson “Unique” via Les Petites (Soldé !!!)
Pull Benetton (old)
Jean Monki
Convers All Star
Sac à dos via Accessorize France
Lunettes de soleil “Kitten” via Wildfox Couture

Road trip en Californie #2 : San Francisco

Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_1Suite de mon premier article au sujet de San Francisco. Après avoir marché dans Financial District le premier soir et dîné mexicain, puis dans Chinatown, Mission District, Castro et Ashbury Heights le deuxième jour, nous avons décidé de retourner explorer plus en détails le quartier de Mission (nous avions loupé toute la partie Street Art !) Nob Hill, Russian Hill, Fisherman’s Wharf, puis Lombard Street (celle en forme de serpent ondulé), avant de rentrer à l’hôtel plus qu’épuisés d’avoir marché des kilomètres.
Le vent infatigable qui soufflait ce jour là était froid, malgré le soleil et j’étais habillée n’importe comment, les couches de vêtements empilés façon “oignon”… Aux États-Unis, les distances sont énormes et je me répète, mais tout est pensé pour la voiture, pas pour les piétons. Nous avons tout de même adoré cette journée, même si croiser de nombreux SDF (souvent fous et parfois drogués) en grand nombre, nous a beaucoup touchés.
J’ai surtout été fascinée par les rues dédiées au street art dans Mission, il y en a partout ! Sur les murs, évidemments, mais au sol également, avec des collages originaux, des pochoirs… On a croisé pas mal de gens sympas qui semblaient habiter là, désireux de papoter un peu. Dès qu’ils entendaient notre “french accent” ils étaient fans direct ! C’est très amusant, car j’ai un peu honte de mon terrible accent français quand je parle anglais, mais eux semblent trouver ça so charming ! Nous avons démarré la journée par un délicieux “petit” déjeuner au Klyde Cafe & Wine Bar (386 Geary St) car en regardant leur menu à l’extérieur, leurs pancakes nous ont fait très très envie. Nous n’avons absolument pas regretté notre choix spontané, je vous recommande cette adresse très cool : la hauteur sous plafond permet une déco mi industrielle mi rétro, le service quant à lui, est impeccable. Enjoy ce “day 2” et cliquer sur le petit ♥ en haut à droite de mon article, si vous n’êtes pas inspiré(e) pour commenter ! Un grand merci à Lonely Planet pour le guide “Côte Ouest”. Il nous a aidé à préparer notre voyage dans les grandes lignes, des semaines avant le départ.

Following my first article about San Francisco. After walking in Financial District on the first night and having a Mexican dinner, then in Chinatown, Mission District, Castro Ashbury Heights and the second day we decided to go explore in more detail the Mission district (we had missed the entire portion with Street Art !) Nob Hill, Russian Hill, Fisherman’s Wharf and Lombard Street (the one shaped wavy snake) before returning to the hotel after walking a lot of miles.
The tireless wind blowing that day was cold despite the sun, and I was dressed anyhow, stacked layers of clothing in a very “onion” way… In the US, the distances are huge and I am repeating myself, but everything is designed for the car, not for pedestrians. Still, we’ve loved this day, although we crossed by many hobos (often crazy and sometimes on drugs) which is really sad.
I was especially fascinated by the streets dedicated to street art in Mission, it’s everywhere ! On the walls of course, but also on the ground, with original collages, stencils… We met a lot of nice people who seemed to live there, willing to chat a bit. As soon as they heard our “French accent” they were true fans ! It’s great fun because I’m a little ashamed of my terrible French accent when I speak English, but they seem to find it so charming ! We started the day with a delicious breakfast at Klyde Cafe & Wine Bar (386 Geary St) because looking at their menu on the outside, their pancakes made us very eager. We have absolutely no regrets with our spontaneous choice, I recommend this very cool address : the ceiling height allows mid retro, mi industrial deco, and moreover the service is impeccable. Enjoy this “day 2” and click on the little ♥ top right of my article, if you are not inspired to comment ! A big thank you to Lonely Planet for the “West Coast” guide. It helped us plan our trip weeks before departure.

♫♪♫ Eric Clapton – San Francisco Bay Blues ♪♫♪

Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_2 Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_3 Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_4 Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_5 Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_6 Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_7Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_8Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_9Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_10Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_11Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_12Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_13Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_14Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_15Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_16Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_17Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_18Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_19Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_20Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_21Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_22Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_26Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_23Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_24Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_25Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_43Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_27Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_28Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_29Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_30Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_31Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_32Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_33Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_34Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_35Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_36Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_37Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_38Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_42Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_39Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_41Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_44Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_50Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_51Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_52Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_53Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_54Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_45Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_46Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_47Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_48Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_49Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_55Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_56Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_57Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_58Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_59Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_60Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_61Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_62Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_63Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_64Helloitsvalentine_SanFrancisco_Day2_65Je portais :
Parka kaki ASOS (old)
Kimono via Buble Mood
Jean “Jamie” Topshop
Sandales Zara Kids
Casquette de marin vintage
Lunettes de soleil Prada (old)

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2019 · Theme by 17th Avenue