île de la Réunion

Comment je prends mes photos seule

helloitsvalentine_howto_shooting_solo_1

♫♪ Peggy Lee – Why don’t you do right ♫♪

Tenir un blog « mode » implique pas mal de choses, notamment de prendre en photo ses looks de façon régulière. Derrière chaque blogueuse (ou Instagrameuse ^^) il y a généralement un petit ami photographe (amateur ou pro) qui se plie à l’exercice des shootings de tenues. Mon petit ami ne fait pas exception à a règle, puisque régulièrement il est mis à contribution pour m’aider à prendre des photos.

J’ai ouvert ce blog il y a un peu plus de sept ans. Durant la première année, c’était systématiquement lui qui s’occupait de me prendre en photo, le weekend et durant nos voyages essentiellement. Mais passé ce laps de temps j’ai ressenti l’envie et le besoin d’y arriver toute seule; dépendre de lui me freinait énormément.
Aussi, je me suis intéressée à la manière de devenir indépendante pour prendre mes looks en photo et ai acheté mon tout premier petit trépied… Cela m’a permis de commencer à shooter quand je le voulais et pouvais et non plus en fonction de l’emploi du temps de mon amoureux.
Vous êtes nombreuses à régulièrement découvrir que je procède ainsi pour mon blog. Vos questions ainsi que vos réticences personnelles m’ont donné envie de vous en dire plus. Je suis persuadée que tout le monde serait capable de prendre ses photos en solo, en faisant fi du regard des passants.

SHOP THE POST !

helloitsvalentine_howto_shooting_solo_2

Mon matériel

Mon appareil photo est celui-ci, que je trouve excellent pour l’usage que j’en ai. J’ai cet objectif 50mm 1.4 et cet objectif dit « du voyageur » 18-200mm. Pour protéger les lentilles de mes objectifs, je les ai équipés de ces filtres UV neutres. J’utilise ce trépied, haut jusqu’à 1,75m, vendu avec une housse noire avec sangle, pratique à transporter sur le dos. Celui-ci est assez imposant une fois déplié et ouvert, un peu lourd, mais c’est ce qui me convient. Pour avoir déjà expérimenté un trépied plus léger qui s’est effondré sur le trottoir à cause d’une bourrasque, entraînant mon réflex Nikon dans sa chute, je ne changerais pas pour un modèle plus léger. Voir se casser un appareil photo à 500€ devant mes yeux, sans que je puisse empêcher cet accident m’a bien bien bien refroidie. Plus jamais.
Comme je suis un peu étourdie, j’ai également acheté deux autre cache lentille car ces accessoires légers mais indispensables ont une fâcheuse tendance à s’égarer.
Enfin, le plus important : la télécommande. Il faut en choisir une compatible avec votre modèle de réflex. La mienne vient d’Amazon, j’en ai acheté 4 d’un coup (ça se perd, s’oublie au fond d’un sac, la pile s’use à force…). Enfin, dernier conseil : ne comptez jamais sur une seule batterie. J’en ai toujours une autre « de secours » dans mon sac. Combien de fois ai-je dû interrompre mes photos car la batterie de mon appareil photo était à plat ? Idem pour la carte mémoire pleine : investissez dans une de 32Go de mémoire, pour être tranquille. On apprend de ses erreurs. ^^
Ma sangle d’appareil photo vient de cet e-shop.
helloitsvalentine_howto_shooting_solo_2-2 helloitsvalentine_howto_shooting_solo_3helloitsvalentine_howto_shooting_solo_5

Comment procéder ?

Une fois tout votre matériel en votre possession, c’est assez enfantin. Il suffit de disposer votre appareil photo sur la tête du trépied (normalement, aucune difficulté à ce niveau) puis d’allumer votre réflex. Faites les réglages manuels pour la lumière, ensuite, rendez-vous dans le menu de l’appareil : Mode de déclenchement > Télécom. temporisée (+2 sec). Cela signifie qu’une fois face à l’objectif, en appuyant sur le bouton de la télécommande, votre appareil va logiquement faire la mise au point sur le sujet le plus proche de lui (= vous). La mise au point faite, après avoir appuyé sur la télécommande, vous avez 2 secondes pour sourire, vous figer et clic clac ! La photo est dans la boîte.
Par conséquent, je n’ai absolument aucun mérite à prendre mes photos seule : l’appareil photo fait le gros du job. Je n’ai qu’à faire les réglages et poser. Appuyer sur la télécommande, poser, recommencer, etc.
Le gros plus de mon Nikone D5500 : son écran pivotable : je le tourne vers moi et je vois instantanément le résultat. Effet miroir très pratique. Si je suis trop à droite dans le cadre, je me décale, si mes pieds sont coupés, je bouge ou je réoriente l’inclinaison de l’appareil… Bref, du bidouillage !
helloitsvalentine_howto_shooting_solo_8 helloitsvalentine_howto_shooting_solo_4 helloitsvalentine_howto_shooting_solo_6

Où shooter en solo ?

Si vous cherchez un semblant de calme et peu de passages pour faire vos photos seules, évitez les grosses avenues, rues passantes ou quartiers bondés entre midi et deux. Je pars généralement faire des photos en milieu d’après-midi, après avoir abattu le gros de mon travail, quand le soleil est un peu descendu. Le lumière est importante, mais vous noterez que je prends quasiment tout le temps mes photos à l’ombre. Tout simplement car je ne trouve pas la lumière du soleil de face très flatteuse, ni facile à gérer.
L’ombre me permet de faire un seul et unique réglage sur mon appareil, et zou : je peux enchaîner mes photos sans avoir à régler les ISO, l’ouverture du diaph, etc. Il y a des jours où la météo me rend chèvre, je vous en parlais ici, d’ailleurs…
Globalement, je pense que n’importe quelle rue peu passante fait l’affaire. Dans mon cas, vu que j’utilise un objectif 50mm, il me faut pas mal de recul pour poser mon trépied. Environ 5m de distance maxi, entre l’appareil photo et moi. Parfois il est de l’autre côté de la rue, opposé à moi. Cela nécessite donc qu’il y ait peu de passage, je ne veux gêner personne sur le trottoir.
helloitsvalentine_howto_shooting_solo_15helloitsvalentine_howto_shooting_solo_10 helloitsvalentine_howto_shooting_solo_11

Bon à savoir / Craintes et interrogations

Se prendre en photo seule implique forcément que les gens vous regardent, s’arrêtent et parfois fassent un brin de causette avec vous. C’est logique et humain : il est rare de voir quelqu’un s’auto photographier. Au delà de l’aspect assez narcissique de la chose, c’est effectivement curieux, insolite : comprendre ce que fait cette personne en intrigue plus d’un(e). Même dans les petites rues calmes, à des heures où les gens sont supposés manger/ travailler/ être à l’école, il y aura du monde. Croyez-moi, les lieux où je peux être totalement seule avec mon trépied sont plus que rares. Mais cela ne m’ennuie pas de discuter avec des inconnu(e)s, au contraire ! Il en ressort des échanges souvent très rigolos, insolites, décalés et enrichissants. Les personnes qui m’abordent sont toujours très gentilles.
On m’a prise pour une géomètre, une fois… ha ha! Les petites filles et jeunes filles me demandent si je suis mannequin ou blogueuse (Ah ah, mannequin, évidemment ! ^^) La jeune génération est clairement aux faits de ce qu’est un trépied et l’usage que j’aurai de mes photos. Logiquement, les plus âgés sont moins à même de comprendre ce que je fabrique avec ce matériel, toute seule. C’est loin d’être évident pour eux et je le conçois très bien. Parfois j’ai le temps de papoter et je réponds à leurs questions; parfois je suis plus évasive et leur montre gentiment que je suis pressée.

Enfin, quant à la peur de se faire voler mon matériel : oubliez. Un trépied ouvert est imposant. On ne part pas en courant avec ça en deux secondes. Défaire l’attache de l’appareil photo dessus nécessite de connaître le « truc ». Ce n’est pas long, mais pas évident au premier coup d’oeil. Sincèrement, je n’ai jamais eu peur de me faire voler le tout, les gens ne sont pas motivés et raclures à ce point (pas là où je décide de me poser en tout cas, je croise les doigts pour la suite) ! J’évite d’être parano et comme je l’ai souvent entendu dire « la peur n’évite pas le danger ».

Gardez en tête que oui, prendre ses photos toute seule nécessite du temps (j’estime ça au double de temps, quand c’est mon amoureux qui tient l’appareil) un peu de cran, de l’ouverture d’esprit et l’envie de discuter ou sourire aux passants. La timidité n’a pas à être un frein : je peux être intimidée, comme tout le monde. Mais finalement, ces gens qui passent et me jugent (peut-être) qu’est-ce que je peux bien en avoir à faire ? Neuf fois sur dix, je ne les reverrai jamais de ma vie… On ne peut pas contrôler ce que les autres pensent de vous, pourquoi cela devrait être un élément dont il faudrait tenir compte ?
Je fais mes trucs sans embêter personne (d’où ma règle de ne jamais avoir de quidam sur mes photos) par conséquent j’estime que personne n’a à m’embêter en retour. Il y aura toujours des relous (des mecs, dans 100% des cas) qui, pour faire marrer leurs copains, veulent poser avec moi, m’aider à prendre mes photos, que je les prenne en photos entre potes… Un grand sourire et un « non merci » règlent tout. Jamais eu de prise de bec ou quoi que ce soit de grave. Les deux personnes les plus chiantes à qui j’ai eu à faire étaient des personnes âgées aigries. J’ai passé mon chemin, internet, les blogs = l’inconnu total pour eux, et je ne les blâme pas.
helloitsvalentine_howto_shooting_solo_12 helloitsvalentine_howto_shooting_solo_13 helloitsvalentine_howto_shooting_solo_14helloitsvalentine_howto_shooting_solo_16Combi-pantalon via Miss Selfridge
Cardigan long New Look
Baskets via Superga
Collier pendentif en coquillage Etsy
Boucles d’oreilles via Loveless Paris

J’espère que cet article vous aura plu et vous sera utile, si vous avez décidé de vous « lancer » dans la prise de photo seule ? N’hésitez pas à partager votre expérience, vos questions ou conseils, dans un commentaire ci-dessous. Je répondrai à toutes les interrogations.

SHOP THE POST !

Ma routine soin du matin

routine5Biiip, biiiip : l’alarme réveil du matin sonne ! Hop, on repousse la couette et on file dans la salle de bain pour défroisser son visage pour bien démarrer la journée avec son rituel perso. Voici le mien, avant maquillage, en vidéo : Eh oui, petite poussée d’acné à ce moment là, j’avais des boutons un peu partout sur le museau. Pas joli, mais pas bien grave, dans mon cas c’est hormonal et cela passe sans que j’ai besoin de faire grand chose. Cela dit, j’ai trouvé (sur les conseils de ma soeur) un remède super efficace anti bouton d’acné : la Cicalfate Lotion asséchante réparatrice ! Attention, elle blanchit la zone où vous l’appliquez, ce qui est peu gênant le soir avant d’aller dormir, mais un peu moins pratique le matin…

NETTOYER

Selon les jours, la saison, mon humeur, la force du vent et l’âge du Capitaine (oui, oui, tout ça) je nettoie ma peau différemment. Mais surtout selon mon humeur, le temps que j’ai devant moi et comment est ma peau. Il y a évidemment la classique Eau Micellaire Créaline H2O Bioderma, que l’on a à peu près toutes dans notre salle de bain. En répartir un peu sur un coton et nettoyer doucement le visage avec, pour retirer le sebum, les impuretés etc. Je fais suivre ce geste par un peu de Lotion Ultra Facial de Kiehl’s : uniquement sur la zone T du visage (front, nez et menton/ zone du maxillaire). La zone « grasse », qui a tendance à briller un peu en fin de journée. Ces deux produits s’appliquent à l’aide d’un disque de coton. Sinon, sous la douche, j’alterne un nettoyage du visage avec l’Eau Nettoyante à la fleur de vigne Caudalie (liquide dans le flacon, quand on presse la pompe c’est une énorme mousse onctueuse et qui sent le raisin qui sort !). Une fois par semaine, c’est un peu de Crème gommante quotidienne Clinique qui rend visite à mes pores. J’insiste sur le nez et le menton, un peu sur le cou aussi, que l’on a trop tendance à « zapper ». C’est une zone que je n’oublie plus dans ma routine quotidienne. routine2

TONIFIER

Hop, on passe à l’étape tonique ! J’ai commencé à utiliser un tonique après la phase nettoyage de mon visage, depuis environ un an. Je ne sais plus trop comment, mais en ce qui concerne le pourquoi : parce que j’aime bien me « pschitter » un produit sur le visage, le geste et la sensation de frais immédiate revigore et dynamise dès le matin. Le vrai tonique parmi les trois flacons est le Skintonic Isångs (marque 100% vegan, bio, faits maison, sans additifs chimiques, conservateurs ni colorants, découverte à Copenhague et partagée avec vous ici). Sur place, j’avais choisi une huile essentielle à ajouter au produit fini, afin de le personnaliser. Bon, comme vous avez pu le constater dans ma vidéo, ça arrache !!! Pas le produit, mais l’odeur ! C’est très très fort en huiles essentielles naturelles. Mais il fait super bien son job : compléter le démaquillage en éliminant les restes de maquillage, les impuretés, les cellules mortes. Le tonique sert également à apporter à la peau diverses substances pour la purifier, lui donner de l’éclat et l’hydrater. Le soir, j’utilise surtout la Deepsea water facial mist Shu Uemura à la lavande. C’est une brume légère, parfumée, aux vertues ultra relaxantes (la lavande est reconnue pour ses bienfaits apaisants). Quant à la Brume énergisante visage et corps My Little Beauty, je l’adore le weekend : ultra fraîche par son cocktail de thé vert, vitamine C, aloe vera, extrait d’orange et huile de tournesol. Petit format maxi pratique pour la trousse de toillete ! routine3

HYDRATER

Enfin, dernière étape primordiale avant de passer au maquillage : l’hydratation ! Je m’hydrate le visage depuis l’âge de 12 ans (oui, je sais c’est uné info très précise) je m’en souviens de façon limpide car c’est à cet âge prébupère que j’ai commencé à être un peu coquette, à me parfumer et m’intéresser aux cosmétiques (The Body Shop, avec leur boutique à Montparnasse. J’ai porté leur « White Musc » des années !) Pas UNE journée sans que j’hydrate mon visage (le corps a droit aussi à sa dose de crème, mais de façon moins régulière, je le confesse). Sans crème, j’ai la peau qui tire, c’est extrêmement inconfortable et j’ai le teint tout terne. Aussi, en m’appliquant de la crème hydratante, je masse mon visage, je tire la peau vers le haut, je fais des gestes qui moooontent, afin de déjouer la gravité. Vous le constatez dans ma vidéo : je n’omets ni les tragus (et dire que je me suis fait piercer le gauche, jadis, mais ai fait un rejet – ce qui explique que vous ne m’avez jamais connue « piercée » de nulle part-) ni le cou et j’essaye de descendre jusqu’au décoletté. Pas dans ma vidéo, je portais un sweat… Mes chouchous sont le Fluide Anti-Rides Protecteur SPF20 Caudalie qui est un véritable bouclier anti-oxydant de jour et anti-rides aux Polyphénols et à la Vitamine C. Ce soin contient aussi des filtres solaires pour protéger la peau des UVA et UVB. Je ne m’expose jamais le visage au soleil, du moins délibérément, ce soint hydratant est parfait à l’année. Le Soin Pore Invisibles Arbe à Thé The Body Shop m’est d’un grand secours en cas de boutons : je l’applique en touches sur la zone T, si besoin.  La Crème Apaisante Peaux Sensibles NUXE BIO-BEAUTÉ est une autre crème hydratante que j’utilise actuellement. Elle sent délicieusement bon la cerise et nourrit ma peau sèche, dûe au froid actuel. La Solution Déstressante peaux sensibles Chanel est mon petit soin « luxe » que j’applique de temps en temps, quand ma peau va bien et que je reste chez moi (pas besoin de « bouclier » anti agressions ou anti froid). De même pour la Crème Confort Légère Karité L’Occitane, qui l’hydrate durant 48h ! Au Burkina Faso, les femmes transforment le karité à la main. Cette technique adoucit la peau de manière étonnante. L’Occitane a découvert que le beurre produit artisanalement au Burkina Faso est particulièrement riche en oméga 6 et en karitène. Ces molécules aux propriétés exceptionnelles aident à hydrater, nourrir et renforcer la protection de la peau au quotidien. Enfin, le petit pot tout à droite, que j’utilise dans ma vidéo est le Contour des Yeux Réparation Intense Clinique, que j’utilise au niveau des cernes et poches, en tapotant la zone de manière à relancer la circulation sanguine. Mes cernes, ma bête noire.
routine4 routine6 J’espère que cet article « Beauté » vous aura plu ? Ma routine soin du soir est quasiment la même, avec d’autres soins hydratants, qui sont surtout des sérums. Je ne zappe jamais le démaquillage, quelle que soit l’heure, mais ça vous le savez et l’appliquez aussi scrupuleusement, hein ?! 😉 Si vous avez des questions, les commentaires sous cet article sont là pour ça !
Je portais un sweat Manoush offert par Shopnextdoorroutine1

« Taking joy in living is a woman’s best cosmetic. »
[quote by Rosalind Russell]

Tuto : La palette NAKED on the Run Urban Decay

Tuto palette NAKED on the Run Urban Decay HelloitsvalentineTout d’abord, je vous souhaite à tous un très Joyeux Noël !!!!
Aujourd’hui un petit article « beauté » ou comment j’utilise la nouvelle palette de maquillage Urban Decay « Naked On the Run ». Traduisez : pour les femmes pressées, qui ont besoin d’avoir tout un un dans un seul boîtier. Dans ma vidéo ci-dessous, vous noterez que j’avais déjà le teint, les lèvres et les sourcils maquillés, pour paraître légèrement plus présentable… hu hu. En effet, cette palette contient tout ce qu’il faut pour les yeux et le blush (plus bronzer) mais il n’y a rien pour le teint. ATTENTION : il s’agit d’un palette en édition limitée.

J’ai utilisé en amont 

– La BB cream Intuitive Touch UNE Beauty nuance 108
– La poudre minérale compacte Boho Green nuance 03 – Beige Doré (quasiment terminée, je l’utilise tous les jours depuis environ 10 mois)
– Le rouge à lèvres M.A.C mat nuance Diva (un rouge bourgogne hyper foncé) sur la base Prep + Prime Lèvres M.A.C
(Dans une gamme de prix plus abordable le Rouge à lèvres mat couvrant nuance 104 Velours Boho Green est top ! Je vous le présentait ici)
– Le Eyebrow duo UNE Beauty nuance B02

Que trouve t-on dans cette palette  ?

6 teintes de fards à paupières inédites :
– DIVE : rose cuivré métallisé, rehaussé de micro-paillettes.
– FIX : taupe clair mat
– RESIST : taupe foncé métallisé
– DARE : chocolat moyen mat
– STUN : bronze métallisé, rehaussé de micro-paillettes chocolat
– 5050 : beige crème satiné (dont je me suis servi en highlighter)

Un blush et un bronzer :
– Bronzer, mat
– Blush, rose vif

Urban Decay dévoile dans cette palette  une nouvelle teinte du Baume Lèvres Ultra Nourrissant Effet Brillance Naked et du Crayon Contour des Yeux 24/7 Glide-On Eye Pencil
– Baume Naked SESSO, rose pailleté
– Glide-On 24/7 STAG, chocolat foncé satiné
– Mascara Perversion (en format voyage)

Mon avis

J’ai découvert la marque Urban Decay tout récemment, je dois l’admettre. D’abord avec leur rouge à lèvres rouge crémeux « F-Bomb » (vegan) d’un rouge franc. Puis, je me suis laissée tenter par la palette « Naked 3 » apparemment plutôt destinée aux blondes. J’en suis tellement fan que je l’utilise quotidiennement, en variant chaque jour les nuances et en m’amusant avec les 12 teintes d’ombres à paupières différentes. Sincèrement, je ne trouve pas du tout que ces ombres soient plus dédiées aux blondes qu’aux brunes (ou aux rousses), il suffit de savoir quelle nuance se marie le mieux avec vos yeux/ votre teint.
Concernant la palette « Naked On the Run« , c’est un outil de maquillage agréable à utiliser. Son format voyage (environ 15 x 15 cm) est pratique à transporter et elle contient pas mal d’éléments pratiques pour sublimer son regard et apporter une touche finale à votre teint et vos lèvres.
En ce qui me concerne et en toute transparence, je ne peux pas dire que ce soit un indispensable, car je suis vraiment éclectique en maquillage. J’ai enfin réussi à trouver ce qui me convient et cela englobe plein de marques différentes.
Comme vous le savez, je reste une inconditionnelle de UNE Beauty pour le teint, les sourcils et le mascara. Quoique, ce dernier mériterait un article dédié car j’ai testé tellement de mascaras depuis l’adolescence, que j’ai de quoi dire ! Le mascara Perversion d’Urban Decay contenu dans la palette est tout simplement génial. Il couvre bien les cils, les allonge, les épaissit et les galbe en ne faisait aucun paquet ou dépôt.
Niveau maquillage éthique et green, je suis fan absolue de Boho Green, petite marque montante qui gagne à être connue. Leur poudre minérale est la touche finale de mon makeup quotidien : grâce à elle mon teint est matifié en transparence et le minuscule pot qui me faisait douter de sa longévité me bluffe : cela fait environ 10 ou 11 mois que je l’ai et il en reste encore !
La palette « Naked On the Run » vous séduira si vous souhaitez un outil qui met l’accent sur les yeux et que l’association avec un blush/ bronzer et un gloss est une atout pour vous. Cela permet d’avoir ces élément dans un coffret « tout en un », élégant et pratique.

Tuto palette NAKED on the Run Urban Decay HelloitsvalentineTuto palette NAKED on the Run Urban Decay Helloitsvalentine Tuto palette NAKED on the Run Urban Decay Helloitsvalentine Tuto palette NAKED on the Run Urban Decay Helloitsvalentine

On vous gâte ! 

J’espère que cette vidéo vous aura plu ?
N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous, car je fais gagner une palette « Naked On the Run » Urban Decay à l’une d’entre vous, par tirage au sort…. Il vous suffit de me dire brièvement pourquoi cette palette vous plairait en n’oubliant ni votre prénom, ni votre adresse mail (qui ne sera pas visible publiquement, uniquement par moi).
Ce concours dure jusqu’au dimanche 28 décembre 20h. Une seule participation par personne (j’ai les adresses IP… hé hé)
Bonne chance, Joyeux Noël à toutes !

TUTO : Tresser sa frange

tuto0La catégorie « Tuto » a rejoint le menu de mon blog ! Les articles « Tuto » postés sur mon blog depuis cinq ans et demi se comptent quasiment sur les doigts d’une main, mais j’ai décidé d’être plus active dans ce domaine suite à votre nombreuses demandes enthousiastes. Le fait que je sache désormais « monter » une vidéo toute seule, ajouter de la musique, insérer un titre et mon logo à la fin jouent aussi. Mon but est d’être la plus indépendante possible en tenant ce blog, qui est mon job à temps plus que complet.
Mon copain a son travail et ses occupations durant son temps libre, je ne tiens pas à l’accaparer plus qu’il n’en faut pour réaliser du contenu ici. Bon, du coup c’est vrai qu’il y a pas mal de flou dans cette vidéo car j’ai fait la mise au point seule et aurais dû me tenir légèrement plus proche de l’objectif.
Blablabla, j’espère que cette vidéo répondra à vos attentes : comme vous le constaterez, je me contente de partir d’une mèche de cheveux longs sur le côté et d’y ajouter à chaque fois un peu de ma frange :

Rien de très compliqué ! J’ai essayé d’aller doucement pour bien détacher chaque geste, mais sans réel miroir et en décomposant mes gestes, je suis moins adroite. Pas de « secret » pour y arriver : je le fais aussi bien sur mes cheveux propres (comme c’était le cas ce jour là) que sur cheveux lavés la veille. Ajoutez de discrètes épingles à chignon ou pinces plates de la couleur de vos cheveux, pour que cela fixe le tout et vous pouvez laquer un petit peu. Personnellement, j’ai une bombe de laque qui doit dater de 2003 dans ma salle de bain, tant je m’en sers peu et à petite dose. Ce n’est pas très bon pour mes poumons d’inhaler ça, ni pour l’environnement. Ils vendent de petites pinces plates marrons et noires chez H&M, vous en trouverez aussi chez Claire’s ou Accessorize, à chaque fois vendues moins de 4-5€ la vingtaine ou trentaine. Moi je les perds tout le temps, à force de me recoiffer dans le métro, à droite à gauche. Elles finissent au fond de mes sacs, de mes poches… J’en rachète donc souvent !

La tresse de détend toute seule au fur et à mesure de la journée, je préfère d’ailleurs quand elle est un peu plus « lâche », cela donne un look encore plus bohème, genre saut du lit pour de faux…
La seconde partie de la vidéo est une petite variante de ma tresse, que je fais parfois. J’ajoute une tresse à la première, façon « couronne » pour étoffer la première et faire une vraie coiffure. Je la portais , ici ou encore par exemple. Le résultat est assez sympa et semble travaillé, alors qu’en fait quand on s’entraîne un peu, on finit par mettre 3 minutes chrono pour y arriver. Promis !
Si je vous ai donné envie de tresser votre frange, sachez que rien ne me ferait plus plaisir que de recevoir votre Instagram (il suffit de me mentionner ou de me « tagguer » dessus pour que je le vois quand vous posterez ! Mon pseudo : @valentinehello)

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça ! J’essaierai de répondre à toutes celles qui auront une interrogation sur cette coiffure.

tuto2tuto1

Cardigan Topshop acheté à Londres en promo

Un petit #ThrowBack pour rigoler ?

Tuto : Boucler son carré

 photo need5_zps98b5ad27.jpg
Après des mois d’attente, suite à vos nombreuses demandes : voici enfin une vidéo qui vous montre comment je texture mon carré.
Ma nature de cheveux est plutôt bouclée, mais j’ai plus tendance à voir mes mèches rebiquer et « mousser » si je ne fais rien, juste en les laisser sécher à l’air libre. Aussi, après chaque shampoing, je sèche mes cheveux au séchoir, puis je les lisse ou les boucle avec mon Styler ghd modèle Vert Émeraude (offert par la marque).

Musique « Nostalgia » par The Burning Hell

Rien de compliqué !
Il convient de d’abord protéger ses cheveux avec un spray thermo-protecteur (je n’utilise aucun appareil chauffant sans zapper cette étape), puis de twister chaque mèche vers l’extérieur (en commençant par celles du dessous) comme je le fais. Pour moi : pas de laque ni spray « fixateur » une fois les boucles terminées. Mes boucles deviennent des ondulations lâches au fur et à mesure des heures : j’aime bien. J’évite autant que possible les sprays (type laque) qui polluent l’atmosphère, j’arrive à m’en passer de toute façon. :)
Un Styler ghd est en effet un investissement, mais c’est, je pense, la Rolls Royce en matière de plaques céramiques. Le cheveux n’est jamais abîmé si vous ne l’utilisez pas tous les jours et que vous soignez bien vos longueurs avec des masques nourrissants et un spray thermo-protecteur.

 photo tuto1_zps9ddf9891.jpg

Ma brosse plate ghd, parfaite pour démêler et lisser, sans casser le cheveu.

 photo need2_zpsfe2a4517.jpg

Le Perfect Liss Urban Style Jean-Louis David est un spray lissant thermo-protecteur qui permet de faciliter le lissage et de dompter les frisottis, mais également de protéger les cheveux de la chaleur des appareils de coiffage.
Conseil : vaporisez entre 2 et 3 fois chaque mèche, sur cheveux secs. Peignez, puis passez le fer à lisser en toute sécurité ! Je ne m’en passe plus, sans lui j’aurais de la paille à la place des cheveux je pense.

 photo need4_zps42dabdb7.jpg

Après m’être lavé les cheveux, sur cheveux humides et bien essorés, j’applique le Soin restructurant thermo-actif. Véritable bouclier, il gaine la fibre et fait briller les cheveux sans les alourdir.
Conseil : l’appliquer sur l’ensemble de la chevelure puis démêler et procéder au séchage.

 photo need3_zpsaf511aee.jpg

Enfin, environ une nuit par semaine, j’applique une grosse noix du soin de nuit Secret de Nuit de Phyto sur mes longueurs, en insistant sur les pointes. Je le fais en général la veille d’un shampoing, car j’en applique beaucoup pour bien nourrir mes cheveux.
Conseil : Si on en applique moins, le lendemain les cheveux ne sont ni collants ni poisseux. C’est un soin miraculeux, je l’adore !

 photo need1_zps3af6f0e5.jpg

Pour voir ou revoir ma vidéo Tuto boucles + headband sur cheveux longs

Latest from Instagram

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue