Love to run

Helloitsvalentine_running_1[article sponsorisé]

♫♪ Lucas Nord feat. Tove Lo – Run On Love ♫♪

Cela faisait un moment que je tenais à vous parler de cette activité sportive qui est entrée dans ma vie il y a maintenant deux ans. Le running est arrivé sans que je m’y attende un instant. On m’a simplement proposé de participer à une course de 10km, avec quelques entraînements de groupe prévus. C’était au moins de mars je crois, la course allait avoir lieu en juin et ce challenge m’a immédiatement enthousiasmée. Voilà comment cela s’est mis en place. Démarrer un sport avec en ligne de mire un défi à relever, c’est peut-être idiot et illogique, mais moi qui n’avais pas fait de sport à l’issue de mes treize années d’équitation il y a dix ans, j’ai eu envie de m’y remettre.
D’abord, j’ai réussi à courir 10 minutes sans m’arrêter, en frôlant l’asphyxie, en virant au rouge écarlate, puis en devant attendre une heure pour m’en remettre en buvant 1L d’eau à petites gorgées… les premiers temps ont été compliqués ! Mais je me suis accrochée, car la course approchait et je voulais réussir à la finir, sans objectif de temps précis. Avec des périodes d’arrêt ponctuels, je continue de courir régulièrement. C’est un sport qui ne nécessite pas beaucoup de budget, une fois que vous avez « investi » dans une paire de baskets de qualité ayant un bon amorti et adaptée à votre foulée, ainsi qu’un très bon soutien-gorge de running (je vous en parlais ici) vous êtes parée. Il n’y a que la motivation et une playlist de musiques rythmée qui vous aideront à sortir faire votre run. Après, je ne suis ni coach ni prof de fitness, je ne serais pas forcément hyper calée pour vous donner des conseils techniques ou pour vous améliorer. Je cherche moi-même à progresser en terme de vitesse en restant endurante. Concrètement, mon objectif principal est de finir la course « 10km pour elles » qui a lieu le 5 juin prochain, en moins d’une heure… Je vous le dis, c’est loin d’être gagné ! ha ha.
Cela dit, j’ai reçu le super Guide « La Magie du Running » par Anne Dubndidu et il est excellent !!! Je vous le recommande sincèrement.

Autre point important quand on court régulièrement : penser à alterner avec des séances de renforcement musculaire. Par exemple, il est primordial d’avoir une bonne musculature au niveau de la ceinture abdominale, cela évite entre autre de souffrir de points de côté. Penser à bien s’étirer après, évidemment, voire se masser les jambes avec de l’huile essentielle d’Arnica et de Gaulthérie. Enfin, last but not least, s’hydrater ! Je bois beaucoup tout au long de la journée, mais les jours où je cours, je peux facilement boire 1L d’eau en plus, après l’effort. Cela dit, le thé fait partie intégrante de ma vie et j’alterne simplement entre eau plate et thé(s). Le petit nouveau de chez Løv Organic « Run for Løv » est un bon mix entre les deux. Il s’agit d’un mélange de pommes*, hibiscus*, cynorhodons*, grenades*, arômes naturels grenade, cassis et groseille, baies de goji*, cassis*. (*Produits issus de l’agriculture biologique). Run For Løv est l’allié parfait des sportifs pour s’hydrater sainement avant ou après toutes activités physique, tout en se faisant plaisir. Personnellement, je le préfère glacé, plutôt que chaud. Ses arômes sont encore plus exaltés et les superfruits apportent un max d’énergie à toute heure du jour ou le soir, car il est sans théine. Cette boisson est ultra désaltérante et agréablement acidulée. Vous l’avez testée ?

Enfin, je ponctue cet article par un constat sans appel : plus on court, plus on aime courir. Cela paraît super simpliste dit comme ça, mais c’est vrai ! Se dépenser en faisant travailler son coeur et ses muscles libère des endorphines, hormones du bonheur. Courir est excellent pour la santé, mais aussi pour le moral. L’accomplissement d’un effort physique associé au dépassement de soi, renvoient une image ultra positive de soi-même. Même fatiguée, je me force très souvent à aller courir et si j’en reviens toujours à bout de forces, je suis contente de l’avoir fait.
Et vous les filles, vous courez ? Racontez-moi votre rapport au running dans un commentaire ! J’adore vous lire.


Helloitsvalentine_running_5 Helloitsvalentine_running_2Helloitsvalentine_running_4 Helloitsvalentine_running_6 Helloitsvalentine_running_8 Helloitsvalentine_running_13Helloitsvalentine_running_9Helloitsvalentine_running_10 Helloitsvalentine_running_7 Helloitsvalentine_running_12Débardeur Adidas Originals
Débardeur gris Mango
Leggings de running via Mizuno (old)
Baskets Nike Lunarglide 7 via Yoox
Casque audio « Diamond Tears » via Monster Cable

Brassard adapté à la taille de mon smartphone trouvé sur Ebay
Mélange bio « Run for Løv » via Løv Organic



Comments

  1. Merci pour ton petit article , je suis justement inscrite à la course des princesses du château Versaille: c’est un challenge mère/fille sauf que ma mère court en club et moi même pas une fois par semaine,. Après avoir investi dans une bonne paire de basket je n’ai donc plus le choix que de m’y mettre ^^ bonne chance pour ta course on se retrouvera peut être au semi de Paris l’an prochain qui sait ?? ^^Bisous la belle

  2. Hello Valentine, chouette article (comme d’habitude)! Pour ma part, je cours depuis un an maintenant. Au début j’ai commencé en salle de sport (sur tapis, vélo elliptique…) car je ne me sentais pas assez « sportive » pour aller courir… Puis pour manque de budget, et la lassitude d’être « enfermée » toute la journée, je me suis mise à courir. Au début, par petites distance (2, 3km). Un an après j’en suis à 10km (au max), j’essaie d’aller deux fois par semaine. Comme tu le dis, ça me fait un bien fou! Non seulement on se sent mieux dans son corps, on a un meilleur moral, une meilleure mine et puis ça fait prendre l’air. J’ai parfois du mal à me motiver mais une fois partie, je suis lancée et en rentrant je me sens 1000 fois mieux! Alors à toutes celles qui ne se sentent pas capable, c’est dans la tête. Peut importe la distance, il faut un début à tout. Bisous pailletés 🙂

  3. C’est très bien dit que plus ont court, plus on aime courir et plus on est à l’aise.
    Je suis infirmière et le running m’apporte beaucoup, quand je ne cours pas de quelques jours je bouillonne.
    Je pense que c’est un sport qui apporte beaucoup sur la connaissance de soi et sur le dépassement de soi, que l’on court pour le plaisir ou en compétition. La motivation et l’envie d’aller toujours plus loin c’est certainement la clé.
    Merci pour ces articles tout en simplicité.

  4. Hello!
    Moi ma motivation c’est odyssea!
    Courage pour ta course!
    Résultats de toutes les runneuses dans ton prochain article 😉

  5. Bonjour Valentine , merci pour ton article . moi je cours depuis 1 ans et cela me fait un bien fou . Je n’avais jamais couru avant à pars au lycée et j’en avais un très mauvais souvenir . Et une amie m’a motivé pour courir avec elle et depuis je ne peux plus m’en passer !! Cela me fait un bien fou au moral !! Bonne soirée !

  6. Hello jolie Valentine !
    Pour moi le Running est une partie de moi même, une drogue, une passion… Bref je ne peux pas m’en passer ! Je me fixe régulièrement de nouveaux défis, cette année c’est marathon Héhé 🙂 et je trouve ça très bien que tu te fixes des objectifs, c’est comme ça qu’on progresse et qu’on se motive 😉 par contre si je peux me permettre un petit conseil, les étirements juste apres la course sont assez controversés chez les sportifs, et ceux qui les soignent. Il vaut mieux s’étirer quand le muscle est froid, et consacrer par exemple une séance par semaine à des étirements complets ou alors un peu chaque jour mais en dehors des courses ! (Conseil d’ostheopathe) d’ailleurs Anne Dubndidu précise aussi qu’elle consacre une séance par semaine à des êtirements plutôt que des êtirements apres chaque Run !
    Bonne course 🙂

  7. Salut Valentine ! ton article est très inspirant, mais aussi – comme toujours – réaliste et « réalisable » ! En ce qui me concerne, j’ai toujours aimé faire du sport (et peu importe lequel), mais depuis 1 an 1/2 ) à peu près, je cours plus régulièrement. Et ce que tu dis est vrai : plus on court, plus on aime courir 😉 Lors de ma dernière course, j’ai fait 9,5km en 1h08, et j’en suis plutôt fière !! Mais maintenant, mon objet est aussi d’aller plus vite tout en restant endurante. Pour le renforcement musculaire, je fais entre autres quelques exercices de Danielle Peazer (de IconUK) !

    Vive le running ! Vive le sport (le thé héhé) ! Vive ton blog !
    Merci !!!

  8. Je m’y suis mise depuis deux mois et je suis devenue accro en un rien de temps. Il y a encore un an, je ne comprenais pas quel plaisir on pouvait éprouver à courir après « rien » comme ça. Puis je me suis rendu compte que c’était une façon de prendre le temps, du temps rien que pour moi, centrée sur ma respiration, mes efforts. Personnellement, je trouve que c’est formidable pour canaliser un trop plein d’energie, de motivation, de colère… une bonne aide pour gérer ses émotions les plus fortes et les plus entraînantes, finalement. ET c’est aussi une bonne excuse pour écoute Eye of The Tiger en toute impunité :p
    Je n’ai pas acheté le livre d’Anne, mais je suis vraiment tentée, moi qui me lance tout juste.

    • Hahaha je te rejoins à 300% sur la musique ! INSTANT CONFESSION INTIME : j’ai téléchargé la seule et unique chanson de Justin Bieber de ma vie : « Sorry ». Je ne l’écoute que quand je cours, ce qui est bien suffisant, je hais le personnage et la tête à claque de ce gamin. Donc merci le running pour nous permettre d’écouter des tubes pas forcément de qualité, mais qui motivent 😉
      Le livre d’Anne est idéal pour toi, car hyper complet et plein de bons conseils sur tout ce que le running englobe.

  9. Merci de partager ton expérience sur le running avec nous, c’est exactement ça, plus on court et plus on aime courir!
    J’ai fait de la natation synchronisée pendant 8 ans et on avait deux heures d’athlétisme tous les mardi, c’est là que j’ai attrapé le virus. Et puis j’ai complètement arrêté le sport à la sortie du lycée mais ça me manquait. L’an dernier j’ai repris la course, je me suis achetée une bonne paire de basket et j’ai recommencé à courir. Nouvelle étape, mon amoureux court avec moi depuis cette année et on va aussi à la salle de sport tout les deux. C’est super motivant d’y aller ensemble et grâce à lui j’ai énormément progresser en course. Comme toi le sport a reprit une place importante dans ma vie et c’est un véritable moment de liberté que je m’octroie plusieurs fois par semaine. J’ai hâte de re participer à une course, c’est tellement motivant de se fixer des challenges!
    Une bonne nuit jolie Valentine.

  10. Je cours depuis 2ans maintenant et pour ne pas perdre le rythme je fais des trails régulièrement comme ça je me motive !!! C’est super stimulant, essayer sans cesse de se surpasser.
    J’adore ça et mes gambettes aussi 🙂

  11. Coucou, pour ma part, je suis inscrite en salle de sport depuis 5 ans. Ça fait pas longtemps… Je suis policier alors la forme physique c’est important. Même si je suis dans un bureau depuis peu, je m’accorde du temps pour faire du sport. En l’occurrence entre midi et 13h pendant ma pause déjeuner, la salle est à 10min à pieds du boulot, pratique ! Alors j’y vais deux fois par semaine. Je fais du tapis de course. Je fais 5 voire 6km, parce que je n’ai pas beaucoup de temps non plus, il y a la douche après, etc. Et je suis asthmatique, alors en ce moment j’en ch… un peu avec les polen. Et j’ai un peu plus de mal tout court!
    Les beaux jours arrivants, chéri et moi irons courir le dimanche autour d’un lac près de chez nous.
    C’est vrai que ça fait un bien fou à l’issue de la séance. Même si je suis un peu patraque l’après-midi haha!
    Ça me bosse bien le mental aussi, pour les jours où je ne suis pas motivée, je me force à ne pas m’arrêter avant l’objectif atteint. C’est dur parfois…
    Je ne cherche pas à améliorer mon temps mais j’essaie plutôt d’allonger la durée de course.
    Et puis bon, je n’ai pas envie d’être rouillée avant l’heure ! !
    Concernant la nouvelle boisson Lov Organic, je ne l’ai pas goûté car je n’aime pas l’hibiscus, c’est bien dommage car j’achète beaucoup chez eux.
    Merci pour cet article et merci de nous laisser la parole comme ça, ça m’incite à te raconter ma vie et à m’y étendre un peu, j’en suis désolée 😉

  12. Quels sont tes conseils niveau étirement, échauffement, récupération?
    est-ce que le brassard avec le téléphone est gênant? (j’ai des t shirt et legging sans poche)
    perso je n’arrive pas à dépasser 25 minutes de course, du coup je ne progresse pas, j’ai souvent des points de côté malgré une bonne respiration (enfin je crois, j’expire énormément genre toutes les 2 secondes)
    c’est vrai qu’on se sent bien après une session running 🙂
    bonne journée

    • Je pense que si tu as plein de questions de ce type, tu devrais acheter le super magazine VITAL, qui sort tous les deux mois en librairies et kiosques ou acheter le guide sur le running d’Anne.
      Comme je vous le dis, je ne suis pas coach ni prof, aussi je pense que je n’ai pas de super bons conseils, autre que ceux que j’applique à moi-même (et que je partage avec vous dans cet article).
      Bel après-midi Alex

    • Je cours en ville sur les trottoirs, le temps d’atteindre un parc (j’en change souvent). J’ai les ULTRA BOOST d’Adidas, ces baskets ont un excellent amorti.
      Non je ne souffre pas du tout au niveau des articulations ou du dos. Il faut se muscler un minimum quand on court, sinon sans musculature, on peut avoir des douleurs un peu partout et qui s’aggravent avec le temps.

  13. Avec moi c’était exactement pareil au début. C’est même rassurant de lire ton article et voir comment on peut se surpasser. Moi je commence à m’affirmer maintenant. Je cours deux fois par semaine, en essayant de courrir plus de longtemps à chaque fois. Merci pour les conseils tout au long de ton article (j’adore le thé Løv, j’ai envie de tester celui-là !)

  14. Bon, je suis nulle pour courir, Je pense que je ne sais pas respirer et pourtant je suis (étais) sportive (tennis, natation, ski etc) peut être est dans ma tête, pour ça j’avais penser essayer à nouveau avec un programme par semaines . Tu commences pour un min de cours un min en marchant …..pour arriver a 1 h sans s’arreter… on verra bien!!! mais je suis nuuuuulllleeee

    • Personne n’est nul ! On a tous démarré un jour et on en a chié ! haha
      Seul l’entraînement et être persévérant « paye ». Aucun sport n’équivaut le running, à mon sens. C’est hyper cardio, et le but n’est pas de s’arrêter « normalement » 🙂 Mais ta technique pour démarrer petit à petit est bonne, c’est comme ça que tu progresseras.
      Courage !

  15. Chouette article ! Ca fait 2 ans que je cours un peu (surtout au printemps) mais pas vraiment régulièrement, et puis avec mon copain on s’est inscrit aux 10km de l’Equipe à la fin du mois, et depuis on s’entraîne chaque semaine, et c’est devenu un vrai plaisir car c’est l’occasion de se défouler, et aussi notre petit challenge à deux 🙂 Je pense qu’on continuera après la course, même si j’ai un peu peur que les grosses chaleurs parisiennes de l’été nous découragent un peu :/

    Et je viens aussi de m’offrir le Run for Love que j’aime beaucoup glacé !

  16. Bonjour Valentine,

    Très heureuse de lire un article sur le running ! j’en pratique (ou plutôt pratiquais) régulièrement,
    jusqu’à ce que je me blesse… à ce propos, le blog d’Anne est plein de bons conseils à ce sujet, merci pour le partage, j’ai hâte comme toi de lire son livre !
    Tout cela pour dire que le sport doit rester un plaisir, et qu’il est inutile de se forcer à courir tous les jours mais de trouver son propre rythme.
    J’ai découvert d’autres sports pour continuer à pratiquer une activité physique, et finalement cette blessure était un mal pour un bien,
    je conseille vraiment à toutes les runneuses de varier leurs activités, de varier les plaisir en quelque sorte !
    Bon je commence un peu à regretter les heures passées en salle, tes photos me donnent envie de retourner gambader au grand air,
    je ne sais pas ce que tu en penses mais dans une ville comme Paris c’est désagréable, je préfère me réfugier dans les espaces verts, les parcs
    où l’air est plus respirable ! Une chose est sûre, courir une véritable addiction, et plus en fait, plus en adore, surtout quand on constate que son corps change, les humeurs, la silhouette…

    Bon courage à toi et ta team tomates pour la course 10km pour elles !
    j’aurai adoré participé si ce problème de santé n’était pas survenu.

    Bises et belle journée

  17. Coucou Valentine !

    Merci pour ton article ! Comme la plupart des gens, le running m’est un peu tombée dessus par hasard, quasi à la même période que toi. Il y a 2 ans, en mars, le boulot nous proposait de participer à la course des 10 km de l’Équipe qui avait lieu en juin et poussée par un collègue, je me suis dit « Pourquoi pas ? » Jusqu’alors, je n’avais jamais vraiment aimé courir, moi l’anti-sport, et en gardais un mauvais souvenir du collègue et lycée. Toutefois, c’est sans doute davantage les conditions de l’époque qui rendait l’activité plus fatiguante qu’autre chose : c’était épuisant et surtout, il n’y avait pas de raison de courir. Rien à prouver.

    Après mes premiers entrainements, le running a été comme une révélation. D’une part, je m’étais trompée : moi qui avait toujours associer le fait de courir à une torture, je trouvais curieusement cela agréable. D’autre part, au fur et à mesure, j’avais aussi rapidement considéré le running comme un exutoire. Dans les moments difficiles, voir que j’arrivais au bout de mes objectifs était une manière d’entrevoir une lueur d’espoir, de tenir bon. Cela me rassurait d’avoir ce « contrôle » sur mes capacités et à les dépasser. Cela me redonnait confiance en moi. D’abord les fameux 10 km de l’Équipe en juin 2 ans plus tôt, puis le semi marathon de Boulogne Billancourt la même année en novembre.

    Aujourd’hui, je continue de courir (en combinant avec la gym suédoise) car cela fait du bien au moral + le plaisir de l’effort accompli. Ce qui me plait dans le running est qu’il reste un sport à la portée de tous et qui ne demande pas de gros investissements (exit les salles de sport). Seule la motivation fait la différence et tout le monde est susceptible de trouver « sa » raison. Pour ma part, mon dernier défi personnel a été le marathon de Paris de cette année, pour me prouver que j’en étais capable. J’y ai d’ailleurs participé avec le collègue qui m’avait poussée à participer aux 10 km de l’Équipe; une manière de le remercier de l’avoir fait. Le marathon a été une expérience incroyable. Indépendamment du chrono dont j’ai été un peu déçue, mon objectif était de passer la ligne d’arrivée; ce que j’ai fait ! Je souhaite à tous les amoureux du running de vivre un jour cette sensation !

    Pour terminer, petit clin d’œil au début de cette aventure, le boulot reparticipe aux prochains 10 km de l’Équipe ce 29 mai. Mon objectif serait aussi de le faire en moins d’une heure. Croisons les doigts !

    En attendant, bons entrainements à toi et bonne course le 5 juin 🙂 !

  18. Bonjour Valentine 🙂

    J’ai commencé à courir il y a quelques années maintenant, peut être 5 ans mais c’était loin d’être régulier! Ou plutôt régulier mais tres espacé!
    Je ne me suis jamais vraiment bien senti dans ma peau, pas de taille mannequin aussi bien en hauteur qu’en largeur haha sans parler des mensurations qui sont loin de ce qu’on aimerait toutes je pense.
    Du coup suite à une rupture, sans que s’en soit la cause, j’ai décidé de me mettre au sport. Une paire de basket, un tapis et je me suis mise à faire quelques exercices pour les cuisses/ fesses et abdos. Bien que ce ne soit pas facile de s’y mettre seule et chez soi, j’ai persévéré. Les résultats n’était pas tres voyant mais à l’intérieur je sentais mon corps se muscler. Quelque soit le sport, tu en ressens très vite les effets alors tu continu.
    Et puis j’ai à nouveau rencontré quelqu’un, j’ai voulu lui plaire forcément donc je me suis mise encore plus au sport. Et la vie est tellement bien faite que Monsieur adore le running. Pas facile de courir et transpirer devant ton copain quand c’est le début mais on s’y fait et bien qu’il soit maladroit il a enfin compris qu’avoir ses encouragement et le savoir fier des progrès qu’on fait c’est d’autant plus encourageant! Nous sommes aujourd’hui ensemble depuis deux ans et neuf mois et c’est toujours un réel plaisir de sortir courir ensemble! On se motive l’un l’autre, on s’encourage l’un l’autre à se donner toujours plus. On s’y ai vraiment mis sérieusement il y a un an quand j’ai acheté le premier livre d’Anne (elle est une vraie source d’inspiration!) qui est très bien mais à peine plus complet que ces articles de blog. J’adorerai lire le deuxième quand même! On essaie de faire minimum deux sorties par semaines. Une courte la semaine pour améliorer nos temps sur 5k et une longue le week-end souvent le dimanche pour améliorer l’endurance. Enfin une dernière séance est aussi consacrée au cardio qu’on fait en salle (vélo/elliptique/rameur/corde à sauter) dans laquelle on est inscrit depuis octobre et qui change la vie quand il pleut averse ou qu’il neige l’hiver. Zéro excuse pour ne pas se bouger!
    Entre temps, j’ai fais les programmes TopBodyChallenge de Sonia Tlev que tu dois certainement connaître pour avoir un vrai programme de renforcement musculaire. Et c’est vrai qu’ils sont incroyables! Mon corps a complètement changé! J’ai fais deux fois le premier et je suis en plein dans mon deuxième round du deuxième TopBodyChallenge. Je suis affinee et beaucoup plus tonique! Et c’est un réel plus pour le running! J’en suis aujourd’hui à 10km en 1h05/10. Mon objectif est de les tenir sous les 1h.

    L’hydratation est d’une grande importance pour éviter les courbatures et améliorer ses capacités. Comme toi, j’adore le the donc j’alterne entre grand verre d’eau et the vert principalement ou the vert hibiscus gingembre issue du commerce équitable.
    J’adorerais découvrir ce nouveau the Lov Organic. Je n’ai jamais encore teste cette marque mais j’en entend tellement parler.. Et ce parfum a l’air délicieux.
    J’utilise aussi l’huile d’arnica pour éviter les courbatures et franchement cette huile est magique!
    Et enfin, les étirements sont très important mais je n’en fais jamais plus de cinq minutes après une seance. Comme j’ai pu le lire plus haut, il n’est pas tres conseillé d’en faire trop après. Le muscle étant trop à chaud, ça ne tire soit pas assez, soit trop au risque de blessure. Donc j’y consacre 30mn toutes les deux semaines environ.
    Tu sais tout ou presque en ce qui concerne ma pratique du running 🙂

    J’ai adoré ton article et tes photos. Pas facil de faire des photos de running seule en plus je suppose! Bravo! Merci d’être aussi simple et d’adorer nous lire toujours.

    Belle fin de journee

  19. Bonjour Valentine,
    Pour les 50 ans de mon mari, nous avons décidé de courir le semi-marathon de Paris, qui tombait le jour même de son anniversaire! Nous n’avions jamais vraiment couru mais étions sportifs. Après un entrainement de 2 mois, nous avons bouclé ce semi en 2h05! Et nous avons bien fêté ce résultat avec nos amis qui nous attendaient à la maison avec du champagne! Je n’ai pas arrêté de courir depuis – mon mari a stoppé – et je ferais mon 1er marathon en novembre prochain, et mon 2ème triathlon en septembre!
    Have Fun! Let’s Run!

  20. Hello,

    J’ai toujours été sportive (tennis, salle de sport) mais j’ai commencé la course à pied il y a 1 an et 1 mois youhouuuuu !
    J’ai un sérieux manque de confiance mais j’y travaille au quotidien grâce au sport.
    La course à pied me permet avant tout d’avoir un équilibre dans ma vie (pro et perso) et contribue à mon épanouissement.
    S’il fallait faire un brainstorming à l’aide d’un beau paperboard, j’aurais écrit :
    Le runing c’est :
    se lancer des défis et les relever,
    se challenger,
    progresser,
    faire le vide,
    profiter de son environnement,
    se recentrer,
    mais aussi faire des rencontres
    fierté,
    I’m a finisheeeeeeeeeeer !
    douleurs,
    émotions,
    BONHEUR 🙂

    Très bonne soirée,

    Aurélie.

  21. Je cours depuis un peu plus de deux ans et comme tu dis « plus on court plus on adore ça ». Pour ma part, j’ai réalisé ma première course de 10km il y a un an et demi et maintenant je m’entraîne pour ma course de 20km (fin mai). C’est un nouveau challenge et je suis super impatiente à l’idée de le relever. Comme toi, j’ai quelques musiques un peu « honteuses » dans ma playlist mais qu’est ce que ça motive pour courir 😀 Je complète le running avec des séances de spinning et du yoga et acro yoga plus des séances de renforcement musculaire. Il y a quelques temps je me suis blessée à la cheville, c’est un réel plaisir de pouvoir rechausser ses baskets et aller courir. Merci pour ton chouette article et de partager ton expérience avec nous. Courage pour ta course de 10km 😉

  22. Salut Valentine!
    J’ai lu ton article avec beaucoup d’intérêt! Merci pour tous tes conseils 🙂
    Samedi, je participe à ma première course… 16km…! Et j’ai commencé à courir il y a tout juste 2 mois!
    Je cours 2 fois voir 3 fois par semaine. Au début, après 30 minutes, j’étais au bout du rouleau haha! Puis, à force de persévérance, j’arrive maintenant « facilement » à 10 km en 1h10 environ. Jamais je n’aurais pensé faire cela une fois dans ma vie..!! La course à pied, c’est un dépassement de soi, et franchement, quel bien ça fait d’être fière de soi-même! 🙂
    Bon entraînement et je te souhaite déjà une bonne course! 🙂

    Jess

    P.S: C’est vrai que Justin Bieber, pour courir, c’est le top!!!! Perso, j’ai « What do you mean »…… Hahahaha!!

  23. Hello Valentine !
    Il est très sympa cette article, les photos sont très jolies 🙂
    J’ai commencé à courir il y a 1 an et demi, un peu par manque de budget au début j’avoue ( je ne me remets toujours pas des tarifs des salles de sport parisiennes gloups ) Et puis j’ai croisé le chemin de la Boost Energy League, nouvellement Adidas Runner et de se retrouver entourée de personnes aussi chouettes, ça motive vraiment ! Il y a eu de nombreux soirs où je n’avais qu’une envie, rester sous ma couette devant une série. Mais l’attrait de papoter avec les copines était plus fort donc on saute dans ses baskets et au final ça fait un bien fou.
    Et je valide complètement les playlists de la honte, moi j’ai quelques titres de One Direction j’avoue ( mais je n’assume pas trop ! )
    C’est vrai que les courses officielles motivent énormément, j’adore ces challenges ! Après le Paris Versailles de septembre qui me faisait une peur bleue entre les 16km + le dénivelé, j’ai finalement enchainé sur le semi de Paris au côtés de ma maman et bon sang que j’en suis fière !
    Bon courage pour ton entrainement pour les 10km pour elles, je suis sûre que les résultats seront là ! Et qui sait, on s’y croisera peut-être 😉
    Bonne journée !

  24. Je n’ai qu’une hâte, c’est de renfiler mes baskets pour aller courir !!! Un problème de pieds à régler avant quand même ^^
    Je vois que même pour courir, tu es au top 😉
    biz

  25. Hello Mamselle!

    Ah que ton article tombe bien. Moi qui ai un peu de mal à me remettre à courir pour de bon. Dire qu’il y a encore 3 ans je courrais 2 fois par semaine et que je pouvais courir 50 minutes avec joie et enthousiasme!
    Le travail aura été une bonne excuse, mais je sens le besoin de ressentir à nouveau le plaisir de la course, de me dépasser, de me vider la tête, de penser à tout et n’importe quoi. Et bien que mon travail soit physique, une activité sportive régulière m’est à nouveau indispensable!
    L’appel du maillot de bain en sus et voilà une belle motivation!

    Nouvelles baskets, playlist à jour et le livre d’Anne lu cet après midi. En course!

    Bisous

  26. « Ahaha, courir ? Mais pour quoi faire ?! » Je fais partie de cette team ! ^^ Voir, plus généralement : le sport, mais pour quoi faire enfin ?!
    Je déteste le sport, sauf la danse. Du coup, de temps en temps je mets la musique à fond dans mon salon et je danse comme une folle, pendant au moins 30min. Ça défoule, et quand mes colocs me rejoignent ça devient encore plus drôle et entrainant ! C’est vrai qu’après je me sens beaucoup mieux, comme soulagée et j’ai envie de rire ! Étrange comme sensation, mais plaisant !
    Je suis persuadée que le sport est bon pour la santé et le moral mais je suis une feignasse, je n’ai pas le temps (où je ne prends pas le temps) de m’y mettre. Mais je ne perds pas espoir de commencer un jour ! Ça viendra en temps voulu, je ne me flagelle pas parce que je ne pratique pas d’activité physique (non mais oh !). Et je suis très active comme personne, j’aime bouger. Rester assise devant un bureau toute la journée, non merci ! Je marche beaucoup et mon métier demande beaucoup d’énergie, de passion et d’endurance, on est rarement assis et zen (coucou le milieu du cinéma !). Pour être honnête, je dirais que l’on court tout le temps, ahah ! Au moins, ça me permet de me tenir un minimum en forme !

    En tout cas, bravo à toi ! Je suis toujours très admirative des personnes comme toi 🙂
    Merci pour ce chouette article, des bises !

  27. Très bel article! Tu me donnes envie de m’y mettre 🙂
    Mon cadre de vie s’y prêterait parfaitement, il y a d’ailleurs beaucoup de coureurs par chez moi.
    Merci pour ces petits conseils/astuces, gros bisous <3

  28. Coucou Valentine.

    Moi je me suis mise à la course à pieds il y a un an et demi. C’est mon amoureux qui m’a motivé à reprendre. Ma première sortie était HORRIBLE ! Déjà nous étions le 26 décembre donc après une orgie de bon vin et de plats de mamie… et puis je n’avais jamais couru avant. J’ai cru que j’allais mourir, je n’avais pas de souffle, ça me brûlait la gorge…. Horrible ! Et le lendemain j’ai eu de ces courbatures !! J’ai découvert des muscles tellement j’avais mal de partout haha

    Et puis j’ai insisté et progressivement j’ai allongé les distances et multiplié les sorties. Maintenant j’ADOOOOORE courir ! Ce n’est pas énorme, mais je me mets chaque mois comme objectif de faire 100km.

    Sinon, j’aime investir dans du matériel pour courir, je trouve que cela motive d’avoir de beaux équipements. Et je ne cours jamais sans mon application Nile et sans ma musique (j’ai deux playlists : une « sérieuse » et motivante, et une autre « de la honte » avec Larusso, Justin Bieber, Shakira…. haha)

    Bises

  29. Je ne cours pas car ce n’est pas ma saison mais en revanche, je me suis mise au sport depuis plus de 6 mois et j’adore ça, c’est devenu une véritable drogue!
    Je n’aurai jamais cru ça 😉

    Jolie tenue!

    Bonne soirée

  30. Coucou Valentine, j’ai adoré ton article !! J’ai commencé la course à pied l’année dernière, sauf cet hiver car mes horaires de travail et la nuit tombant très vite, je ne me vois pas courir la nuit seule… En tout cas je comprends ton ressentit post course, je vois par exemple mes progrès, notamment dans les côtes où je suis plus endurante qu’au début, et c’est tellement gratifiant, et comme tu dis, plus on y va, plus on y revient aha ! J’ai pris en note le livre dont tu parles dans ton article, je vais peut être aller l’acheter, j’aimerai avoir quelques consdils donc on verra… 😉 merci d’être aussi pétillante Valentine ♡

  31. Coucou,

    Rhoooo tes photos c’est le parc ou j’allais courir à une certaine époque….!!! J’aimerai me remettre à la course à pied mais je n’y arrive pourtant je sais très bien les bienfaits de ce sport, c’était un pur bonheur (et de souffrances aussi 😉

  32. Adidas addict toi aussi? 😉
    J’ai commencé à courir il y a aussi 2 ans, peut être un peu plus, alors qu’à l’école j’étais plutôt la grosse de service qui faisais s’arracher les cheveux à ma prof d’EPS « tu cours aussi lentement que tu veux mais TU MARCHES PAS OK?! ». La pauvre femme est décédée depuis, mais si elle me voit de là où elle est ça doit la faire marrer. Je me suis mise à courir pour le moral, parce que j’avais lu tellement de trucs qui disaient qu’après la course tu te sentais bien, que c’était anti-stress, que ça aidait contre la dépression… et effectivement, comme tu le dis si bien dans ton article, on se sent fier après une course, cette sensation d’accomplissement fait vraiment du bien! Alors j’ai des périodes vides, manque de motivation, ici ya beaucoup de dénivelé, ça pique forcément, c’est un peu toujours les mêmes parcours, mes copains de courses ont tous eu des soucis ou sont partis vivre ailleurs et je me retrouve seule. Mais là je suis dans une bonne période! Je coure seule, avec de la musique dans les oreilles, il va juste falloir que j’investisse dans un casque parce que les écouteurs qui tiennent pas dans les oreilles c’est quand même super galère!
    Merci en tout cas pour cet article running dans lequel ont est sûrement nombreuses à se retrouver, et bonne continuation !!!! Keep motivated!

  33. Hello Valentine!
    Je suis tout à fait d’accord avec toi, le running fonctionne avec de la motivation, une bonne paire d’amortis et une playlist motivante!
    Quant à mon rapport au running, c’est grâce au blog d’Anne dubndidu que j’ai eu le courage de m’y mettre, ses conseils m’ont rassurée. Ce que j’aime le plus dans ce sport, c’est à la fois sentir le mouvement de son corps et (re)découvrir sa ville. J’ai bien souvent la tête en l’air à regarder l’architecture des maisons, les cygnes sur le plan d’eau. C’est à la fois reposant et dynamique.
    Penses-tu faire les 10km de Paris au mois d’octobre? J’avais trouvé le nom de ta team tomate très drôle!
    Bonne continuation, merci de nouveauté partager ta vision de la vie.
    Anadiplose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2017 · Theme by 17th Avenue