hat

Les pivoines

♪♫♪ Ricet Barrier – Les pivoines ♪♫♪

Un nouvel article axé sur un look tout simple, très estival. Ce jour là, j’ai traversé à pied trois arrondissements de Paris : les 8ème, 7ème et 6ème. Il faisait très beau mais pas trop chaud, le soleil était présent et j’avais des espadrilles super confortables. Je n’étais pas partie pour marcher « autant » (tout est relatif, Paris n’est vraiment pas une ville immense) mais je n’avais rien de prévu et j’avais des photos à prendre (toute seule). ^^ J’ai choisi ces espadrilles avant tout car elles sont vegan (sans aucun composant issu des animaux) et j’ai été plus que ravie de découvrir à l’usage qu’elles étaient plus confort que des pantoufles d’intérieur ! C’est surtout en Thaïlande que je les ai mises à rude épreuve, en gravissant plus de 1300 marches à la Tiger Cave Temple (Wat Tham Sua). Le dénivelé est de 600m… Il faisait accessoirement plus de 30° avec un taux d’humidité élevé. J’ai cru crever, pour résumer la chose.
Heureusement que j’avais chaussé ces espadrilles, qui en plus d’être jolies, sont éco responsables. Avez-vous entendu parler de One for One® ? Pour chaque paire de chaussures TOMS achetée, la marque s’engage à fournir des chaussures, de l’eau et de meilleures conditions d’accouchement à des personnes dans le besoin. Cela se déroule en Inde, en Chine, au Honduras et aux États-Unis.

  • Plus de 2 millions d’enfants sont désormais protégés contre l’ankylostome grâce aux médicaments et aux chaussures TOMS fournis par leurs partenaires-donateurs
  • 1000 élèves supplémentaires se sont inscrits dans des écoles primaires au Libéria suite à la distribution de chaussures TOMS
  • Grâce aux dons de chaussures, la participation aux programmes de santé maternelle de leurs partenaires-donateurs a augmenté de 42%

Pour ces photos, j’ai déniché cette petite rue à l’ombre (j’ai toujours du mal à gérer le soleil sur mes clichés, je vous le racontais ici) pas loin derrière The Conran Shop et le Bon Marché. Ce coin de la capitale fait vraiment partie de mes préférés : les immeubles Haussmanniens, les jolies boutiques de créateurs, les fleuristes, les cafés et surtout ce style bien particulier qu’ont les beaux quartiers. Les gens y sont définitivement plus élégants, à mon sens.
Aussi, en partant de la Place de la Concorde avec mon trépied dans un tote bag et l’appareil photo à la main, j’ai traversé Saint-Germain-des-Prés et ai fait route jusqu’à la rue de Rennes. Soit une petite balade d’environ 4km, en ne faisant pas le trajet en ligne droite. J’ai déniché un fleuriste par hasard, près d’un parc où je ne vais jamais et lui ai pris une brassée de pivoines venant de la proche région parisienne. Voici mon look du jour, avec ces magnifiques fleurs en guest !

P.S : Je profite de cet article pour faire passer un petit message que je garde pour moi depuis très longtemps. Les mégots de cigarettes au sol, partout, tout le temps… Pourquoi ?!
D’une part, le sol n’est pas un cendrier à ciel ouvert, d’autre part sachez (car les fumeurs semblent être très nombreux à l’ignorer) qu’il existe des cendriers de poche. Ce sont de petites boîtes cylindriques qui s’ouvrent et se ferment facilement et intelligemment, de façon à transporter sur vous vos mégots; avant de pouvoir ensuite les jeter dans une poubelle ou par terre, chez vous. 🙂
Je passe un temps fou à effacer ces déchets de toutes mes photos, quand je suis à Paris (merci Photoshop). Quand je voyage, je constate que ma ville est souvent de loin la plus sale de toutes, c’est honteux. Voilà, c’est dit.

SHOP MON LOOK :

Robe via Loavies (similaire ici)
Canotier en paille et velours Asos (Sold out, similaire en noir ici) Voir plus de chapeaux de paille ici
Espadrilles Katalina via TOMS (« via » = reçu en cadeau de la marque)
Panier Blair via Rock N’Rose
Boucles d’oreilles via Jollia

SHOP MON LOOK :

Dedicated To The One I Love

♪♫♪ Mamas & Papas – Dedicated To The One I Love ♪♫♪

Poser en couple n’est pas un exercice auquel nous nous plions souvent. Néanmoins, j’ai eu envie de faire participer Adrien pour une fois. Qu’il ne soit pas uniquement derrière l’appareil photo le week-end, le temps d’un shooting. Quand la marque Tom Hope m’a contactée pour me proposer de porter un de leurs bracelets, j’ai adoré leurs modèles en corde, façon nœuds de marin. Ces bracelets conçus artisanalement en Suède, ont donc été le prétexte à un moment photos en duo (avec mon trépied) derrière la Fondation Louis Vuitton. Beaucoup de gens nous ont observé avec curiosité, en train de faire nos photos sans l’aide de personne. Je dois avouer que cela a fortement écourté les choses, Adrien n’étant pas à l’aise du tout face à ce public imposé… J’ai tendance à m’en fiche complètement, car je sais pertinemment que je ne les reverrai jamais et que quoi qu’ils puissent penser de moi, je suis en train de travailler (au soleil, avec mon amoureux et nos vélos). ^^ Si jamais qui que ce soit nous jugeait, cela me serait parfaitement égal 🙂
Au sujet des bracelets, voici une courte description de la marque : « Par amour pour le monde du nautisme, inspirés par les océans et ceux qui les traversent, nous avons créé des bracelets raffinés avec un cordage marin. Les bracelets Tom Hope, très personnels, sont portés par les personnes qui partagent la même idée de l’aventure et de la découverte. Nous croyons au design pur, sophistiqué, parfaitement mixte et totalement intemporel. » Ils arrivent chez vous sans suremballage inutile, dans de simples petites boîtes en carton bleu marine. Très sobres et élégants, avec leur ancre marine au centre, ils sont également faciles à mettre et retirer seul ! Point important, car rien ne m’agace plus qu’un bijou difficile à mettre ou enlever sans l’aide d’autrui. Adrien a choisi un modèle noir à triple cordes et l’ancre argentée, j’ai voulu un modèle simple, bleu marine et rose avec l’ancre dorée. Nos tenues sont accordées à ces tonalités, bien que je reste fidèle à ma passion du mix and match d’imprimés.
J’espère que ces clichés en amoureux vous plairont ? Je lis tous vos commentaires et vous remercie très sincèrement de me suivre depuis tant d’années.


Posing together isn’t an easy exercise we often do. Nevertheless, I wanted to involve Adrien for once. I wanted him not to be behind the camera, like he often is during the weekend. When the brand Tom Hope contacted me to propose to me to wear one of their bracelets, I loved their rope models, like sailor knots. These Sweden handmade bracelets, were therefore the pretext for a duo moment (with my tripod) behind the Louis Vuitton Foundation. Many people watched us curiously, doing our photos without anyone’s help. I must admit that it has greatly shortened things, Adrien not being comfortable at all with this imposed audience… I tend to do not care at all, because I know for sure that I will never see them again and that whatever they may think of me, I’m working (in the sun, with my lover and our bikes). ^^ If anyone ever judged us, I wouldn’t care. 🙂
About the bracelets, here is a short description of the brand: « 
For the love of the boating world, inspired by the oceans and those who cross them, we have created refined bracelets with a sailor rope. The very personal Tom Hope bracelets are worn by people who share the same idea of ​​adventure and discovery. We believe in pure, sophisticated, perfectly mixed and totally timeless design. » They arrive at your place without unnecessary wrapping, in simple little boxes made of navy blue cardboard. Very sober and elegant, with their marine anchor in the center, they are also easy to put on and take off alone! Important point, because nothing annoys me more than a jewel difficult to put or remove without the help of others. Adrien chose a black triple-string model and silver anchor, I wanted a simple model, navy blue and pink with golden anchor. Our outfits are tuned to these tones, though I remain true to my passion for the mix and match of prints.
I hope you will like these romantic pictures? I read all your comments and thank you very much for following me for so many years.

SHOP MON LOOK :

Adrien porte le bracelet Triple Black via Tom Hope
Chapeau Trliby Brixton via Headict

Je porte un blazer pied-de-poule via Loavies
T-shirt Zara (old)
Pantalon Renewal via Urban Outfitters (Des articles flambant neufs créés à partir de stocks d’invendus ou de surplus).
Le bracelet Rose Gold via Tom Hope
Vans slip-on damiers via Urban Outfitters
Lunettes de soleil dispos ici
Boucles d’oreilles via Loveless Paris

SHOP MON LOOK :

{article sponsorisé – Un grand merci à la marque Tom Hope pour sa confiance}

Orange flowers

♪♫♪  The Man-Eaters – Get Off the Road ♪♫♪

« Tu peux tout porter, toi » est une phrase qui revient souvent, aussi bien dans les messages privés et commentaires publics que vous m’écrivez, que de la part des mes copines ou même de ma famille. Phrase avec laquelle j’ai du mal, car je pense que l’on peut tous « tout porter » du moment que cela nous plaît et qu’on assume à 300%.
Mes chapeaux originaux ? Ils sont prétextes à quelques unes à se foutre ouvertement de moi, vol de mes photos à l’appui et légendes bien minables en dessous. Mais je laisse dire, moquez-vous autant que vous voudrez. J’adore porter des chapeaux et bonnets imposants ou aux formes peu communes. Cela m’amuse, je trouve d’ailleurs ça rarement aussi « fou » que les autres le perçoivent et c’est ainsi que j’envisage la « mode » : je fais bien ce qui me plaît. En dépit des critiques qui ne cesseront jamais. 🙂
Je me dis souvent que j’aurais été malheureuse ou frustrée d’exercer un métier à uniforme. Même si ce n’est que pour les heures de travail, je ne me sens bien qu’en enfilant ce qui me fait envie. Ce jour là : cette combi-pantalon (sans manches) orange à fleurs. Très « 70’s » et pas du goût de mon amoureux. Mais tant pis ! De toute façon j’ai bien compris qu’il n’aime globalement pas du tout les imprimés à fleurs. Sachant que je les adore, je priorise mes envies et mes choix persos. Cela ne l’empêche pas de m’avoir shootée dans cette tenue, sans rien dire. ^^
Nous étions en balade avec la Mini Austin vintage familiale. J’ai souhaité qu’elle apparaisse sur mes photos même si je n’ai pas le permis et ne compte pas le passer pour le moment. Par conséquent, le temps passant, je doute le passer un jour… mais j’adore cette petite voiture, que je connais depuis toujours. Ma grand-mère m’emmenait à la danse classique avec, tous les mercredis entre mes 7 et mes 10 ans. C’est un attachement totalement sentimental et je suis contente qu’on l’ait gardée, même si elle n’a pas le droit de rouler dans Paris intra-muros. Cela dit, si jamais je passais le permis un jour, je ne sais pas si je serais super à l’aise au volant de ce modèle, avec son petit bruit de klaxon mignon. Une femme au volant d’une petite voiture n’est pas du tout tout respectée. Je vais éviter d’embrayer (hoho) sur le sujet, parce que j’ai du mal avec le concept de mettre sa vie en danger à cause d’autrui. Déjà qu’en tant que cycliste j’ai de très grosses frayeurs, trop régulièrement…
Pour en revenir au sujet plus léger des vêtements, j’ai tout récemment reçu le petit mot de l’une dentre vous, m’expliquant qu’elle avait porté des vêtements colorés sur son lieu de travail, ce qui lui a valu quelques réflexions hilares de ses collègues.
Osez-vous porter ce qui vous plaît en priorité, avant de penser aux réactions des autres ?
Anticiper des réactions pas forcément positives influence t-il votre choix de tenue ?
J’aimerais tellement lire des témoignages de femmes qui se contrefichent (mot poli) de l’opinions d’autrui ! Je suis personnellement super fière et très heureuse d’avoir pu « aider » au fil du temps quelques unes parmi vous, mes chères lectrices à OSER plus. C’est très gratifiant de lire que vous avez dépassé vos appréhensions du regard d’autrui, en portant un rouge à lèvres bien rouge ou une tenue avec de la couleur. Je ne peux que vous encourager à continuer, car la couleur fait du bien au moral et permet vraiment de nous aider à nous affirmer. J’ai hâte de vous lire ♥

SHOP TA COMBI FLORALE & TON BÉRET :


Combi-pantalon florale Shein
Cardigan Chicwish
Boots en simili Zara (old)
Montre et bracelet via Paul Hewitt
Bagues via Agnès de Verneuil, Sestra Paris et Etsy

SHOP TA COMBI FLORALE & TON BÉRET :


Le croissant

♪♫♪ Ultra Vomit – Boulangerie Pâtisserie ♪♫♪

L’une d’entre vous m’a demandé aujourd’hui en message privé sur Instagram : « as-tu déjà un écrit spécial sur comment s’habiller quand on est petite ? » Je tiens ce blog depuis bientôt 9 ans et je suis petite. Par conséquent, je crois (enfin je sais pas, enfin peut-être) que tous mes articles « mode » sont dédiés à la façon dont on peut s’habiller quand on mesure moins d’un mètre soixante. Il me semble vous distiller quasi systématiquement des petits conseils ou avis persos sur le prêt-à-porter, mais je reste toute ouïe si jamais vous estimez que cela pourrait être plus détaillé/ développé.
J’ai à cœur de partager avec vous des choses utiles : c’est au départ assez narcissique, évidemment; cependant la finalité de tout cela c’est vous. Vous êtes prioritaires dans tout ce que je fais, toutes les collabs que j’accepte et les choses que j’entreprends. Il me semble évident de penser à vous tout le temps, dès lors que cela peut sembler intéressant.
Aussi, quand Anthropologie m’a proposé de piocher parmi leur gamme de pantalons, j’ai immédiatement craqué pour cette combi-pantalon en PETITE ! De plus en plus de marques proposent cette option : vous mesurez plus d’1,65m ? Alors prenez l’option NORMAL, mais si vous êtes une minipouce comme moi, choisir un vêtement en PETITE c’est l’assurance qu’il vous ira (normalement ! ha ha) Cela m’arrive de toute façon de recevoir des pantalons en PETITE et d’avoir malgré tout un ourlet à faire…. Cette poisse ^^

En passant devant le boulangerie qui nous a servi d’arrière plan pour certaines de ces photos, j’ai eu envie d’un croissant. Il s’est donc invité sur mes clichés. Gourmande un jour, gourmande toujours ! Il me vole carrément la vedette, avouez ! 😉

SHOP MON LOOK :

Manteau Zara (pris en XS)
Combia pantalon via Anthropologie (prise en PETITE taille 8)
Caraco bordé de dentelle via Kookaï (old)
Boots en silili vernis Asos (old)
Béret Amazon
Lunettes de soleil Monki
Boucles d’oreilles via Loveless Paris
Rouge à lèvres « Frambourjoise » Rouge Edition Velvet via Bourjois

SHOP MON LOOK :

Barbapapa

♪♫♪ Générique – Barbapapa ♪♫♪

Les jours se suivent et ne se ressemblent heureusement pas tous. Ce jour là, par exemple, j’ai eu envie d’embarquer des ballons gonflés à l’hélium et de shooter ma tenue en solo. Je suis contente de pouvoir être à même de ne compter que sur moi si j’ai envie de me prendre en photo. D’ailleurs j’ai dédié un article à ce sujet : Comment je prends mes photos seule.
Forcément, il a été impossible compliqué de passer inaperçue à cet endroit là, accompagnée de mes gros ballons flottants au vent. Pour la petite histoire, je les ai prêtés à deux reprises, à des couples de touristes (des italiens et des ukrainiens habitant Narbonne ^^) puis je les ai moi-même shootés avec leur appareil photo respectif. #multitaches

Vous réagissez souvent de la même façon en apprenant qu’il m’arrive de me photographier avec mon trépied : avec surprise, mais surtout très effrayées qu’on puisse me voler mon matériel. Cela fait bientôt 9 ans que je sors régulièrement toute seule avec mon matériel photo : le seul souci que j’ai rencontré est le vent. Par deux fois, mon trépied a basculé et mon appareil et/ou l’objectif s’est cassé sur le trottoir… L’angoisse totale,. J’ai ré-investis deux fois dans un appareil photo Nikon à chaque fois légèrement plus haut-de-gamme. Celui que j’ai actuellement est parfait et j’en prends extrêmement soin. J’ai même un sac de transport spécial.
Je n’ai jamais eu peur qu’on me vole mon trépied ouvert avec mon réflex dessus : les gens sont juste amusés et curieux de me voir agir ainsi.  Alors évidemment, je touche du bois pour que cela continue ainsi. De toute façon « la peur n’évite pas le danger » et je dois fonctionner ainsi pour continuer à vous proposer régulièrement du contenu ici. Quand je pars en mission photos, je n’ai absolument jamais ce type de crainte ou pensée en tête; pourtant j’ai arrêté d’être naïve il y a longtemps ! ha ha. Dans certaines situations où je sens une pointe de stress si jamais un groupe de personnes marche vers moi ou si je vois des gens me regarder avec insistance, je me rapproche de mon trépied et fais semblant de « bidouiller » dessus, le temps que ces gens s’en aillent. C’est tout. Les gens ont leur vie et ils n’ont pas toute la journée pour vous observer 😉 Je les laisse regarder si ça leur chante, je papote avec ceux qui viennent me parler, je souris à ceux qui me sourient et je laisse passer devant mon objectif ceux qui n’ont même pas remarqué mon trépied ouvert.
De ce fait, j’ambitionne de sortir mon premier livre de photos ratées, car ma collection commence à être conséquente ! 😀

Près du manège entre le Trocadéro et la Tour Eiffel, il y avait du vent, mais j’ai lesté mon trépied à fond et ai en plus calé un gros sac fermé avec ces affaires dedans, pour éviter qu’il vacille. Au final, même si j’aurais pu varier plus les angles de vue et les poses si j’avais eu l’aide de quelqu’un, je suis assez contente du résultat.
Mon manteau (acheté en Soldes) me fait penser à une barbapapa, d’où le titre de mon article. Il est aussi doux et chaud que se doit de l’être un manteau d’hiver, en plus d’être dans un coloris que j’ai redécouvert depuis le début d’année. Le rose a investit mon dressing, avec pas moins de 6 ou 7 vêtements. J’adore !
Enfin, les ballons n’ont pas réellement « d’utilité », même si j’ai shooté ces photos le 14 février dernier (Saint Valentin oblige). J’ai gardé mon âme d’enfant et depuis ils flottent gentiment au plafond de notre salon. Nos chats adorent jouer avec le bolduc qui pend ! Tout le monde est content. ♥

SHOP MON LOOK :

Deux photos « LOL » pour illustrer mon propos ci-dessus 😉
Manteau Mango (SOLD OUT)
Pull via Pimkie
Robe en velours côtelé Mango
Cuissardes en simili daim Shein (old)
Béret Asos (old)
Ballons en mylar gonflés à l’hélium via My Little Day

SHOP MON LOOK :

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2018 · Theme by 17th Avenue