Les pivoines

♪♫♪ Ricet Barrier – Les pivoines ♪♫♪

Un nouvel article axé sur un look tout simple, très estival. Ce jour là, j’ai traversé à pied trois arrondissements de Paris : les 8ème, 7ème et 6ème. Il faisait très beau mais pas trop chaud, le soleil était présent et j’avais des espadrilles super confortables. Je n’étais pas partie pour marcher “autant” (tout est relatif, Paris n’est vraiment pas une ville immense) mais je n’avais rien de prévu et j’avais des photos à prendre (toute seule). ^^ J’ai choisi ces espadrilles avant tout car elles sont vegan (sans aucun composant issu des animaux) et j’ai été plus que ravie de découvrir à l’usage qu’elles étaient plus confort que des pantoufles d’intérieur ! C’est surtout en Thaïlande que je les ai mises à rude épreuve, en gravissant plus de 1300 marches à la Tiger Cave Temple (Wat Tham Sua). Le dénivelé est de 600m… Il faisait accessoirement plus de 30° avec un taux d’humidité élevé. J’ai cru crever, pour résumer la chose.
Heureusement que j’avais chaussé ces espadrilles, qui en plus d’être jolies, sont éco responsables. Avez-vous entendu parler de One for One® ? Pour chaque paire de chaussures TOMS achetée, la marque s’engage à fournir des chaussures, de l’eau et de meilleures conditions d’accouchement à des personnes dans le besoin. Cela se déroule en Inde, en Chine, au Honduras et aux États-Unis.

  • Plus de 2 millions d’enfants sont désormais protégés contre l’ankylostome grâce aux médicaments et aux chaussures TOMS fournis par leurs partenaires-donateurs
  • 1000 élèves supplémentaires se sont inscrits dans des écoles primaires au Libéria suite à la distribution de chaussures TOMS
  • Grâce aux dons de chaussures, la participation aux programmes de santé maternelle de leurs partenaires-donateurs a augmenté de 42%

Pour ces photos, j’ai déniché cette petite rue à l’ombre (j’ai toujours du mal à gérer le soleil sur mes clichés, je vous le racontais ici) pas loin derrière The Conran Shop et le Bon Marché. Ce coin de la capitale fait vraiment partie de mes préférés : les immeubles Haussmanniens, les jolies boutiques de créateurs, les fleuristes, les cafés et surtout ce style bien particulier qu’ont les beaux quartiers. Les gens y sont définitivement plus élégants, à mon sens.
Aussi, en partant de la Place de la Concorde avec mon trépied dans un tote bag et l’appareil photo à la main, j’ai traversé Saint-Germain-des-Prés et ai fait route jusqu’à la rue de Rennes. Soit une petite balade d’environ 4km, en ne faisant pas le trajet en ligne droite. J’ai déniché un fleuriste par hasard, près d’un parc où je ne vais jamais et lui ai pris une brassée de pivoines venant de la proche région parisienne. Voici mon look du jour, avec ces magnifiques fleurs en guest !

P.S : Je profite de cet article pour faire passer un petit message que je garde pour moi depuis très longtemps. Les mégots de cigarettes au sol, partout, tout le temps… Pourquoi ?!
D’une part, le sol n’est pas un cendrier à ciel ouvert, d’autre part sachez (car les fumeurs semblent être très nombreux à l’ignorer) qu’il existe des cendriers de poche. Ce sont de petites boîtes cylindriques qui s’ouvrent et se ferment facilement et intelligemment, de façon à transporter sur vous vos mégots; avant de pouvoir ensuite les jeter dans une poubelle ou par terre, chez vous. 🙂
Je passe un temps fou à effacer ces déchets de toutes mes photos, quand je suis à Paris (merci Photoshop). Quand je voyage, je constate que ma ville est souvent de loin la plus sale de toutes, c’est honteux. Voilà, c’est dit.

SHOP MON LOOK :

Robe via Loavies (similaire ici)
Canotier en paille et velours Asos (Sold out, similaire en noir ici) Voir plus de chapeaux de paille ici
Espadrilles Katalina via TOMS (“via” = reçu en cadeau de la marque)
Panier Blair via Rock N’Rose
Boucles d’oreilles via Jollia

SHOP MON LOOK :

Loading Likes...

Comments

  1. J’adore ton chapeau !! Dommage que ce modèle précis n’existe plus sur Asos, je le trouve très original. Bien d’accord avec toi au sujet des mégots de cigarettes et de l’état de nos trottoirs en général. Je suis allée au Japon au Printemps et j’ai été plus qu’épatée par la propreté des rues : les Japonais gardent tout dans leur sac, il y a très peu de poubelles dans les rues et ça reste propre car ils ont beaucoup de respect. Quand je suis revenue en France à Paris puis à Lyon, la saleté de nos rues m’a choqué alors que je n’y prête pas autant d’attention d’habitude… Mais l’endroit en Europe que j’ai trouvé très très sale c’est la Sicile et notamment Palerme. Cette ville est une vraie décharge à ciel ouvert 🙁

  2. Bien d’accord avec toi pour les mégots !! Je ne comprends pas pourquoi les fumeurs ne les ramassent pas pour les jeter dans une poubelle une fois qu’ils sont éteints : on ne jette pas ses déchets par terre, un point c’est tout ! La règle est la même pour tous, pas vrai ?
    (et ne parlons pas des plages, pleines de mégots! C’est inadmissible!)
    Merci pour ton coup de gueule qui est plus que mérité!!
    Bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Follow @hellovalentine on Instagram

Copyright © 2018 · Theme by 17th Avenue